théâtre

  • 450 millions, ce n'est pas assez pour elle...

    harry_potter_et_l_enfant_maudit_01.jpg« C'est en 1997 que Harry Potter, le héros du premier roman d'une jeune inconnue, J.K. Rowling, a fait sa discrète apparition. Rapidement, les jeunes lecteurs se sont emparés de son univers aussi magique que réel, et le bouche à oreille le plus spontané qui soit nous a fait percevoir que ces débuts étaient sans doute annonciateurs d'un grand destin.

    Près de dix ans plus tard, en 2007, paraissait le septième volume d'un cycle romanesque désormais traduit en 79 langues, dans 200 pays, et dont il s'est vendu en France 28 millions d'exemplaires, et plus de 450 millions à travers le monde. Un phénomène sans précédent qui a donné à des millions de jeunes le goût de la lecture, et qui est entré dans les usages de la prescription. »

    Ce conte de fées aurait pu s'arrêter là. Après tout, la fortune de l'auteure est immense et suffirait à profiter confortablement de plusieurs dizaines de vies humaines. Mais J.K. Rowling en a décidé autrement...  

  • La Villa Arnaga, propriété d'Edmond Rostand jusqu'en 1922

    edmond-rostand-j-ai-envie-d-ecrivailler,M26325.jpgLe succès de la pièce de théâtre n'est pas garanti, sachant qu'elle est extrêmement difficile à jouer. L'auteur, un certain Edmond Rostand, se confond en excuses auprès de Coquelin, le premier comédien chargé d'interpréter le rôle de... Cyrano de Bergerac !

    La première se tient au Théâtre de la Porte-Saint-Martin le 27 décembre 1897, et ce n'est pas un succès qui attend Rostand et sa troupe, mais un véritable triomphe. Plus de vingt minutes d'applaudissements ininterrompus, l'ovation et les rappels durent plus d'une heure. La foule est en délire au point que Rostand doit s'éclipser du théâtre en catimini.

    La pièce sera jouée 400 fois de 1897 à 1899. Elle atteint la millième en 1913. Elle fait la fortune d'Edmond Rostand qui, tombé amoureux du pays basque, fait construire la Villa Arnaga à Cambo-les-Bains. Futuriste pour l'époque (elle possède l'eau courante et l'électricité), à la fois majestueuse et très modeste, j'ai eu la chance de pouvoir visiter cette demeure, et le plaisir de déambuler dans ses deux jardins somptueux : le premier à la française, le second à l'anglaise.

     

    Ouvert tous les jours du 1er avril au 7 novembre

    Renseignements : 05 59 29 83 92

    www.arnaga.com

     

    Arnaga 2.JPGArnaga 1.JPGArnaga 3.JPGArnaga 4.JPG

  • Rossum's Universal Robots

    R_U.jpgConsidéré comme l'un des pères de la science-fiction, Karel Capek (1890-1938) est notamment l'inventeur du mot "robot", qui apparaît pour la première fois dans ce texte. Ecrite en 1920, cette pièce de théâtre se dévore comme un roman, d'autant plus qu'elle est on ne peut plus actuelle.

    A l'heure où les ordinateurs ont investi les foyers, il n'est pas sot de penser qu'un jour - pas si lointain -, ce sera au tour des robots domestiques de conquérir le monde. Sachant que des sciences telles que la biologie, l'informatique, la nanotechnologie et la robotique progressent à pas de géant, on lit cette oeuvre avec un autre regard.

    Rossum, un scientifique génial mais quelque peu allumé, crée un robot à physionomie humaine. Sur base de ses travaux, ses successeurs le perfectionnent et le commercialisent. C'est un succès phénoménal qui couvre la planète tout entière. Sur une petite île isolée, coupée du monde, l'usine de robots tourne à plein régime, avec d'autres robots pour ouvriers.

    Mais chaque médaille a son revers et l'être humain, constamment épaulé voire remplacé par un robot, sombre dans l'oisiveté la plus totale.

    La revanche des robots s'annonce dévastatrice... et sans pitié.

     

    R.U.R.

    Rossum's Universal Robots

    de Karel Capek

    éditions de la Différence, janvier 2011

    ISBN 978-2-7291-1922-5

    224 pages - 8,00 €

  • Le théâtre a aussi son mot à dire...

    9782872827022

    Chogan de Luc Dumont (Lansman, octobre 2009) ISBN 978-2-87282-702-2 - 36 pages - 8,00 €

    Guera a disparu. Depuis quelques jours, il n'y a plus de lumière au snack qu'elle tenait près de l'école. Finies les "mitraillettes" du mercredi... Le snack reste fermé, Guera a disparu, mais le quartier s'en fiche. Sauf Bastian, qui ne peut pas supporter cette indifférence.

    Obsédé par le sort des Indiens d'Amérique, incompris par ses parents, considéré comme un "extraterrestre" par ses copains, ce gamin de onze ans est bien résolu à percer le mystère de cette disparition.

    Il y a des anges qui dansent sur le lac de Paul Emond (Lansman, octobre 2009) ISBN 978-2-87282-698-8 - 60 pages - 9,00 €

    Une vieille maison au bord d'un lac. Un étrange ballet entre rêve et réalité fait s'y côtoyer six personnages : Simon, la soixantaine, un peintre sans grande renommée ; Nina, sa fille aînée, actrice de théâtre en perdition ; Louis, un bonhomme un peu ridicule ; Claire, la cadette, obsédée par l'idée d'avoir un enfant ; Yvan, le cousin mal aimé ; et le père de Simon, disparu il y a longtemps mais revenu hanter ses rêves...

    BISTRO de Daniel Stir (Chloé des Lys, 2008) ISBN 978-2-87459-366-6 - 244 pages - 23,60 €

    Un bistrot, microcosme de la société : des habitués, de "nouvelles" têtes qui mettent le patron mal à l'aise... Et puis, le bâtiment se déplace, obligeant les clients à vivre ensemble.

    Deux autres pièces sont également présentées dans ce livre : "La Mutinerie" et "Ripailles"

    9782872827275

    Les immortels de Pascale Anin (Lansman, octobre 2009) ISBN 978-2-87282-727-5 - 46 pages - 9,00 €

    Ils semblent vivre un parfait amour. Lui veille sur elle, elle porte un enfant. Pourtant, chez l'un comme chez l'autre, la tension est palpable.

    Lui supporte de moins en moins son travail à l'hôpital. Elle est de plus en plus troublée par son absence totale de souvenirs antérieurs à son arrivée en Europe.

    Autour d'eux, il y a Hermann, l'ami, le frère, l'amant d'autrefois. Et aussi l'enfant qui rôde étrangement près de la maison, à la recherche de son identité.

  • Mais qui est donc Héloïse ???

    9782226181091
    Patrick Cauvin est ce qu'on appelle un auteur prolifique. Je ne connaissais pourtant de lui que son célèbre "Monsieur Papa", lu il y a de cela plusieurs années, voire plusieurs lustres.

    Cette pièce de théâtre fut pour moi un vent de fraîcheur, dû principalement au ton et aux respirations voulues par l'auteur. Qui est donc cette Héloïse, censée épauler Monsieur Ramos, professeur de danse... à l'ancienne ? Qui sont donc ses élèves : Ramos et Sérafina, Madame Delat et Aristide Bénard ? Au centre : Mona, douce et innocente. Tous sont là pour diverses raisons, tous possèdent des secrets, et Mona ne fait pas exception à la règle.

    Ces 126 pages se lisent en une petite journée de transports en commun. Ce n'est pas un texte qui marquera les mémoires, mais ce n'en est pas moins un agréable moment passé en compagnie de cette petite troupe. Et Monsieur Roméo, qui est-il au juste ?

     

    Héloïse

    de Patrick Cauvin

    Albin Michel, 2008

    ISBN 978-2-226-18109-1

    126 pages - 10,00 €