meccano

  • Et dire que j'en possédais plein dans un tonnelet de poudre à lessiver ( Ariel pour ne pas faire de pub )...

    « Si dans l’univers du jouet il ne devait rester qu’une marque, ce serait celle-là. Dinky Toys demeure dans l’esprit de tout collectionneur de jouet miniature synonyme d’enfance, de plaisir et de perfection. La belle histoire est née de la passion pour le bricolage, d’un inventeur de génie. Franck Hornby est né en 1863 dans la ville phare de l’industrie anglaise, Liverpool. Désireux de ne pas développer inutilement ses recherches sur l’adaptation de la mécanique à des fins ludiques, en recréant à destination des enfants l’essence de cette science appliquée au fonctionnement et à la construction des machines, Franck Hornby décide dès 1901 de faire breveter le fruit de son travail. La même année il crée la société Helliott & Hornby qui conduira au dépôt de la marque Meccano.

     

    Peu de temps avant la Première Guerre mondiale et fort du succès grandissant que connaît l’entreprise, Meccano met un pied en France, sort sa première locomotive en 1920 et diversifie son activité. C’est en 1934, deux ans avant la mort de Franck Hornby, qu’apparaît le premier modèle Dinky Toys succédant à la série Hornby. A la même date l’usine Meccano s’installe à Bobigny pour connaître, après l’interruption due à la guerre, ce qu’il conviendra d’appeler un âge d’or. Les voitures, camions, avions, bateaux, personnages et accessoires divers suivront fidèlement la mode et les évolutions de l’époque.

     

    A la fin des années ’70 la marque périclite et s’éteint après avoir confié la fabrication de certaines voitures à Solido ( modèle Cougar ) et Pilen en Espagne. »

     

    Les Dinky Toys ont la cote

     

    Alors pourquoi un tel engouement, une telle ferveur autour de cette marque ? Est-ce dû au succès qu’ont connu les modèles Dinky Toys au temps de leur splendeur ? Est-ce plutôt ce qu’on pourrait appeler « notre mémoire commune » qui en serait la cause ? Est-ce dû au format 1/43ème ? Toujours est-il qu’un Simca break police avec antenne décalée a été vendu 10671,00 euros en mars 1999, et un coffret automobile comprenant six modèles s’est adjugé à 11794,00 euros en décembre 2003. Voilà de quoi regretter d’avoir joué tant et plus avec nos Dinky Toys, de les avoir abîmées volontairement, d’avoir imaginé des accidents, de les ranger à l’époque dans de grands bacs cartonnés de poudre à lessiver. Mais le comble n’est-il pas de les avoir vendues, ces chères petites voitures Dinky Toys, et pour une bouchée de pain qui plus est ? Oui, il y a de quoi enrager !

     

    Cela dit, les cotes des Dinky Toys dépendent bien évidemment de leur état de conservation. La moindre écaillure fait chuter le prix. Les épaves estampillées Dinky Toys ne valent pas grand-chose. Inutile donc de s’emballer parce que vous possédez quelques modèles Dinky Toys dans le fond d’un grenier.