harry potter

  • GALLIMARD

    gallimard 

    GALLIMARD, bien que n°7, conserve tout le prestige lié à son nom. Telle la plus sûre des banques suisses ou la plus maternelle des poules pondeuses, Gallimard bichonne un véritable coffre-fort littéraire.

     

    Antoine Gallimard doit se sentir bien seul. Dernier porte-drapeau des grandes maisons familiales, il résiste néanmoins à la pression des géants. En 2005, Gallimard est entré dans le capital des éditions Privat – Le Rocher, filiale du Groupe Pierre Fabre. Le groupe Gallimard, c’est : Gallimard, Gallimard Jeunesse, Gallimard Loisirs, Denoël, Mercure de France, La Table Ronde, POL, sans oublier ses quatre librairies parisiennes et la SODIS.

     

    « Y aura-t-il une quatrième génération de Gallimard, rue Sébastien-Bottin ? », c’est la question que se pose un journaliste du Canard enchaîné. Une question sensée. Une question pertinente qu’il convient de se poser. Bien que le groupe Gallimard grandisse à son rythme, régénéré grâce aux ventes monstrueuses de leur petit sorcier ( qui n’est pas éternel ), la route pour sa pérennisation semble jonchée de clous et d’obstacles en tous genres laissés par Hachette et Editis.

     

    Antoine Gallimard réussira-t-il à moderniser son comité de lecture, à dénicher LE successeur, à enfanter une nouvelle poule aux œufs d’or après le déclin d’Harry Potter, à imposer ses Folio et ses guides face à leurs concurrents « hachettiens » et surtout, à ne pas succomber aux tentations de l’argent que pourrait lui offrir un groupe d’envergure mondiale ? Mais Antoine n’est pas Charles-Henri… Du moins l’espère-t-on du côté de la rue Sébastien-Bottin…

  • HARRY POTTER... et les autres

    HarryV3 

    Comme le bon vin, Gordon Zola se bonifie avec le temps ( et non le taon… rien à voir ). Il nous livre ici une histoire nouvelle et trépidante de ce cher commissaire Guillaume Suitaume. Et pour une fois, il y a de l’historique, de l’actuel, du surnaturel, de l’ésotérique ( fallait assurer la rime ). Non, vous ne rêvez pas, il est bien question du septième et dernier manuscrit des aventures de ce petit sorcier ( plus aussi petit, selon mes derniers renseignements ) dont il nous faut taire le nom.

     

    L’auteur manie la plume humoristique avec brio ( avec qui ? ). On rit franchement et les digressions nombreuses complètent astucieusement le récit. En ce qui concerne l’histoire proprement dite, la révéler équivaudrait à commettre un crime de « tue-suspense ».

     

    Expert en recettes halloweenesques, Gordon Zola nous fait monter sa sauce aux crapauds géants et autres larves de termites guadeloupéennes. Si vous n’êtes pas tombé dedans quand vous étiez petit, goûtez-y, c’est rudement bon.

     

    C’est pas sorcier Harry !

    de Gordon Zola

    Editions du Léopard Masqué, 20,00 euros

    ISBN 2-35049 029- 7
    Diffusion en Belgique : SDL Caravelle