femme

  • un titre évocateur...

    L'amour : un sujet universel. L'amour d'un parent à son enfant, d'un enfant à son parent, l'amour d'un frère, l'amour d'un ami. L'amour ici abordé est celui d'un homme et d'une femme, mariés depuis trente-trois ans.

     

    Non sans humour et une certaine violence, l'auteure nous fait découvrir les sentiments d'une femme trompée et la terrible souffrance d'aimer. Gérer la crise, réapprendre à vivre, créer un second souffle : sentiments auxquels nous avons tous été confrontés un jour.

     

    A l'aide de citations, de pensées philosophiques, de répliques de films et d'extraits de chansons, l'auteure nous parle d'un amour qui fait mal, qui détruit, qui oppresse. Le monde des souvenirs devient le seul refuge. Revivre le passé pour ne pas sentir la souffrance du présent ni penser à celle de l'avenir.

     

    La vie amoureuse est difficile. Nous vivons dans une insécurité permanente. Le nombre de séparations augmente chaque année. Nous vivons dans une telle société de consommation que bientôt changer de mec sera aussi normal que de changer de téléphone portable.

     

    L'auteure nous invite dans son monde de souffrance et de déceptions mais également d'amour : le vrai, l'éternel. Qui peut encore de nos jours se "vanter" d'avoir épousé son premier amour ?

     

    L'auteure nous offre également un petit bonus : texte et poésies. L'exactitude des mots et des sentiments est poignante. Chaque histoire est un rayon de soleil, un pur délice…

     

    Laurence Vanrie 

     

    L’amour fait aux femmes

    De Lacolaffeille

    éditions Parole, 160 pages, 11,00 euros

    ISBN : 2-9524915-7-7

    Diffusion en Belgique : Memogrames

  • Et encore la collection main de femme...

    Hasbroucq-ROUGE_COEUR-fond2 

    Petit livre au format pratique et au titre étonnant, celui nous servant de fil conducteur tout au long de la lecture. Dans les transports en commun, petite pause lecture un dimanche après-midi ou le soir, avant de rejoindre Morphée, cette petite merveille nous évade et nous emmène loin de notre vie quotidienne, comme si peu savent le faire.

     

    Dès la première page, une petite carte nous tombe entre les mains. « A la petite sœur que je n'ai jamais eue. Que tes jambes de femme t'emportent vers ton destin. Qu'elles te permettent de fuir la soumission, qu'elles dansent la vie, qu'elles oublient ma maladresse d'homme, mon regard de voyeur : je crois en elle. ». Ecriture d'homme. Erreur de destinataire ? A qui cette missive est-elle adressée ?

     

    Notre légendaire curiosité féminine nous pousse à tourner, une à une, les pages de ce roman. On plonge, ainsi, dans l'intimité des trois personnages principaux : la petite fille, le bâtisseur et Aziz.

     

    Au fil de la lecture et comme par magie, les éléments coïncident et on partage l'existence des personnages tout aussi attachants que différents, dans ce lieu magnifique qu'est la Provence.

     

    L'auteure nous propose un petit chef-d'œuvre. Celui-ci donne la parole aux femmes, aux migrans de l'intérieur, mais aussi aux immigrés. L'enfance est également mise à l'honneur avec toute son innocence et sa naïveté. Tout ceci, agrémenté de quelques notes d'humour, fait de ce petit livre, une très belle parution.

     

    Laurence Vanrie

     

     

     

    Rouge comme un cœur dans la bouche de dieu

    de Isabelle HASBROUCQ

    éditions Parole, 94 pages, 10,00 €

    ISBN : 2-9524915-1-8

    Diffusion en Belgique : Memogrames