editis

  • Et ça continue...

    logo de boeck

     

     

     

    Seul rescapé parmi les groupes belges d’édition, le Groupe De Boeck a donc bel et bien rejoint EDITIS… « pour lui permettre de grandir et d’atteindre ses objectifs ».

     

    Face aux contraintes fiscales ( charges patronales démesurées, aucune aide de l’Etat, qualité d’office de fraudeur présumé ) que doivent supporter les entrepreneurs belges et à l’étroitesse de nos frontières, la vente à un groupe étranger reste le meilleur moyen de pérenniser l’entreprise et les emplois qui en dépendent.

     

    L’article écrit il y a peu sur ce blog se révèle donc d’actualité :

     

    http://actu-livres.skynetblogs.be/post/3915086/mais-ou-est-donc-passe-ledition-belge-

     

     

    En marge de ce rachat, signalons que Le Livre de Poche lance une nouvelle collection consacrée à l’heroic fantasy. Ce secteur ayant le vent en poupe voit donc apparaître un sérieux concurrent désireux de surfer sur la vague, lui aussi. A quand le rachat de Bragelonne ?