daumas

  • un tryptique provençal !

    tessons de vie 
    Daumas-ATTRAPE_SOLEIL-mini 
    contrechant 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Daniel Daumàs est incontestablement un personnage atypique. Chanteur, conteur, auteur, il nous dévoile ses multiples facettes artistiques au détour d’un tryptique savamment orchestré. Non content de nous séduire en français, il se plaît à nous rappeler ses origines provençales et son bilinguisme français/occitan… ou occitan/français. Trois livres en découlent. Tessons de vies m’a littéralement subjugué car pour moi, pur nordiste, l’approche de cet ouvrage ne se réalisa pas sans réticence, sans la crainte de ne pas comprendre grand-chose, de voir le texte alourdi par une énumération de mots en langue d’oc, qui fut pourtant le berceau de notre français moderne. Que du contraire ! On plonge dans ses textes comme dans une baignoire bien chaude… avec délice. Et la plupart des histoires reprises dans Tessons de vie m’ont tour à tour amusé, intrigué voire carrément scotché.

                                                                                                     

    Quant à sa musique, découverte par la grâce de Contra suberna, elle séduit dès les premières notes, et apaise. Mais je suis persuadé que ces mélodies enchantent les oreilles provençales.

     

    Daniel Daumàs s’intègre à merveille parmi les auteurs présents dans cette nouvelle collection, intitulée BIFACE, qui associe en un livre 2 façons de s’exprimer, de regarder ou d’écouter, 2 talents, 2 langues, 2, toujours 2…

     

     

    Tessons de vies - 144 pages – ISBN 2-9516832-5-1 – prix 19,00 €

    Contra suberna – 104 pages – ISBN 2-9516832-9-4 – prix 25,00 €

    L’attrape soleil – 160 pages – ISBN 2-9524915-3-4 – prix 20,00 €

    de Daniel Daumàs

    éditions Parole

    Diffusion en Belgique: Memogrames

  • Daniel Daumàs

    D-Daumas
     
     

    Daniel Daumàs est né un pied sur chaque rive du Verdon, rivière mythique qui traverse une région qui est haute quand il s’agit de la Provence et basse quand on parle des Alpes. Instituteur, paysan d’oliviers, conteur, chanteur, écriveur, il a hérité de deux langues : l’occitan provençal transmis par sa grand-mère – qui disait que cette langue ne peut servir qu’à parler aux bêtes – et le français enseigné par la République pour laquelle on s’est soulevé chez lui en 1851, armes à la main et langue d’Oc à la bouche. Il manie ses deux langues comme d’aucuns écrivent des deux mains. Il prétend que l’occitan est un bien commun qui appartient à quiconque s’en empare. Réfractaire au régionalisme autant qu’au nationalisme, il sème cette langue avec l’espoir qu’on lui volera la récolte…

     

    Il est l'auteur de :

    tessons de vie, éditions Parole

    Contra suberna, éditions Parole

    L'attrape soleil, éditions Parole