Le bigorneau fait la roue

41uX0OIcyUL._SX195_.jpg

« Marc est un jeune étudiant rêveur, paresseux et cultivé. Il est temps de devenir un homme et dresse son propre bilan de compétences : la seule chose qui le motive vraiment dans la vie, c’est le grand amour, et il lui faut bien reconnaître qu’en la matière, il est le pire des cancres.

Il part se ressourcer dans sa famille, en Bretagne, auprès de ses parents et de sa grand-mère qui lui révèlent un grand secret : ce qui fait durer les couples, c’est l’incompréhension mutuelle !

Il transforme alors cette conviction en plan de bataille et décide de tenter sa chance à l’international, auprès d’étrangères dont il est sûr qu’elles ne le comprendront pas.

Marc va se lancer au fil des ans dans trois campagnes téméraires, en Italie, aux États-Unis et en Russie. Malheureusement pour lui, les femmes sont les plus clairvoyants des stratèges, et il lui faudra affronter des débâcles sanglantes avant de prétendre à une galante victoire. »

Mis à part un titre peu porteur et une couverture assez moyenne, l'auteur m'a emporté dans sa quête effrénée. Je me suis d'autant plus facilement identifié à lui que le narrateur porte le même prénom que moi. Cela peut paraître idiot, certes, mais la science des prénoms fait des miracles.

Roman léger qui nous berce par son humour, par sa dérision, par le décalage de cultures qui peut entraîner d'improbables catastrophes. C'est notamment le cas aux États-Unis, lorsqu'il soulage sa vessie contre un arbre. Sacrilège !

Ce livre m'a accompagné pendant les vacances de printemps (de Pâques pour nous, Belges). Et je ne le regrette absolument pas, car je l'ai avalé en trois ou quatre jours. En ce laps de temps, grâce à la construction de ce récit truculent, j'ai donc voyagé en France (en Bretagne plus précisément... d'où "le bigorneau"), en Italie, aux États-Unis, et enfin en Russie.

Hervé Pouzoullic nous délivre un premier roman on ne peut plus prometteur.

 

Le bigorneau fait la roue

d'Hervé Pouzoullic

éditions Anne Carrière, mars 2016

ISBN 978-2-8433-7811-9

240 pages - 18,00 € 

 

 

Commentaires

  • Bonjour Marc. Je suis ravi que Le Bigorneau vous ait plu. Merci pour ce retour très encourageant ! Cela donne envie d'écrire la suite. J'espère avoir le plaisir de vous rencontrer. Amitiés. Hervé Pouzoullic

Les commentaires sont fermés.