Les jours Areuh, le nouveau récit de François d'Epenoux !

couv1_moy_275.jpg

J'ai l'impression très nette que cet ouvrage est un peu comme une respiration dans la carrière de l'auteur. Et le mot « respiration » prend tout son sens quand on sait qu'il s'agit de l'histoire d'un accouchement difficile et d'une paternité arrivée sur le tard. Entre le fils né prématurément n'affichant que quelques kilos sur la balance, et le père qui en comptabilise 96, une symbiose s'installe, une connivence, un dialogue muet, un beau message d'amour filial.

François d'Epenoux n'en est pourtant pas à son coup d'essai. L'auteur des "Papas du dimanche" (2005) est déjà trois fois papa. La venue de ce petit dernier prénommé Oscar vient donc chambouler son quotidien, et plus spécialement ses nuits.

Car cet ouvrage ne dure qu'une bonne heure, dès 03h03, le temps d'un biberon, porte ouverte vers une réflexion, une communion, et des plongées très courtes vers le sommeil. Je le verrais bien disposé en pile dans toutes les librairies/magasin de peluches/petites épiceries des maternités. 

Récit autobiographique laissant émerger quelques passages enfiellés sur notre gestion de la planète, message d'espoir adressé à tous ces nourrissons qui seront assurément aux commandes de notre monde dans les prochaines décennies.

« Je ne sais pas ce que tu vises, petit athlète. Mais je te le répète, vise juste. Pas l'argent. Pas les honneurs. Pas la carrière — quelle carrière, dans quelle entreprise, dans quelle fuite en avant, à l'heure où le système montre si superbement ses limites ? Vois du monde en visitant le monde. Apporte-lui ta petite pierre, ça lui fera du bien et à toi aussi. »

Et last but not least, à l'instar de ses autres livres, admirablement rédigé.

 

Les jours Areuh

de François d'Epenoux

Anne Carrière, janvier 2016

ISBN 978-2-8433-7806-5

144 pages - 15,00 € 

 

Les commentaires sont fermés.