Triste disparition de Jean-Marie Pelt

photo-PELT.jpg

Pharmacien, biologiste, botaniste et écrivain, Jean-Marie Pelt nous a quittés à l'âge de 82 ans. J'ai eu la chance de le rencontrer à Bruxelles, à l'occasion de la parution de "La raison du plus faible" (Fayard, 2009). Né en Moselle, écologiste convaincu, Jean-Marie Pelt  laisse une œuvre importante, tant en livres qu'en documentaires et émissions radio.

Cet homme au visage bonhomme, irradiant de sagesse et de bonté, fut l'un des premiers à dénoncer les méfaits de l'amiante ou des OGM. Son dernier ouvrage, coécrit avec Paul Couturiau, est paru en septembre dernier chez Genèse éditions.

l-ame-de-la-nature.jpg« Les fleurs, c’est ma maison ; ma maison, c’est une serre ; mon enfance, c’est un jardin ; mon futur, c’est un paradis terrestre… »

Chez Jean-Marie Pelt, tout ramène au jardin : le jardin de l’enfance où son grand-père lui a transmis l’amour de la nature ; le Jardin d’Éden, où il a rencontré Dieu, la ville jardin en laquelle il a transformé la ville de Metz, le jardin Terre qu’il s’est donné mission de servir…

Laissez-vous guider à travers les jardins de Jean-Marie Pelt et découvrez l’un des grands éveilleurs de conscience de notre temps, un homme en qui vibreL’âme de la nature.

Botaniste, ardent défenseur de l’environnement, père de l’écologie urbaine et du premier institut d’écologie, enseignant et communiquant hors pair, Jean-Marie Pelt est, sous ses airs débonnaires, un guerrier qui a mis sa science et sa foi au service de la vie. Il porte ici un regard sans concession sur le monde actuel. » (Pierre Rabhi)

Les commentaires sont fermés.