Le pdf a le vent en poupe !

2068492_Journaux-dans-un-kiosque1.jpg

Lire le journal dans sa version traditionnelle, à savoir en papier, risque de devenir à terme une occupation des temps anciens. Ce papier dans lequel la rafale de vent s'engouffre, ce papier qu'il faut plier et replier pour pouvoir disposer l'article qui vous intéresse sur un coin de table, à côté de votre tasse de café, ce même papier qui vous tache les mains, et encore ce papier qui jonche le sol de nos rues toujours plus polluées.

Et pourtant, rien de tel que d'acheter ce bon vieux journal dans un kiosque, et de partir son canard sous le bras à la recherche d'un lieu sympa où l'on pourra le parcourir.

Mais voilà, Steve Jobs et ses concurrents sud-coréens sont passés par là et ont développé la lecture sur tablette. Depuis, l'offre d'abonnements pdf des différents journaux s'envole et représente aujourd'hui entre 8 et 18% des lecteurs (pour Les Échos et Le Monde).

Le Monde = 47 833 exemplaires pdf vendus (hausse de 33% en un an)

Les Échos = 23 173 exemplaires pdf vendus

Le Figaro = 22 600 exemplaires pdf vendus (hausse de 70% en un an)

Et c'est comme cela pour à peu près tous les groupes de presse. Sans oublier les achats d'articles...

 

Dans le même temps, les ventes au format traditionnel continuent leur lente dégringolade, peut-être aussi sous l'effet des vases communicants. L'Équipe (-10,07%), Libération (-7,58%), Le Parisien (-8,30%) et Aujourd'hui en France (-7,82%) enregistrent les baisses les plus inquiétantes. 

Les avantages du numérique sont nombreux. Outre l'instantanéité de l'information, on peut noter son format modulable, son impression à la demande, sa régularité, ou encore la possibilité de consulter son journal quel que soit le lieu ou le pays où vous vous trouvez. Avec de tels atouts, les kiosques à journaux et magazines risquent bien de subir un jour le même sort que les vidéoclubs...

 

 

 

Les commentaires sont fermés.