Ultime frontière

ultime-frontiere-tome-1-episode-1.jpg

Nouvelle série sous la houlette de Léo, cette « ultime frontière » équivaut en fait à un western fantastique où, univers de Léo oblige, des animaux bizarroïdes tiendront, on s'en doute, une place cruciale.

Sur la planète Tau Ceti 5, le village d'Erechim, 112 habitants, marque la limite de la civilisation. Dans cette bourgade règne la terreur orchestrée par un certain monsieur Burton. Aussi les habitants font-ils appel à une agence de sécurité dénommée « Jones et Jones » pour y remettre de l'ordre. Cette agence se compose d'un infirme, vétéran de guerre, et de sa sœur. Les Jones forment pourtant une équipe solide et efficace, parvenant à ridiculiser les hommes de Burton. Mais cela suffira-t-il ?

Sans grand suspense, cette histoire cousue de fil blanc sent le réchauffé. Quant au dessin, ce n'est absolument pas ma tasse de thé. Une couverture plutôt ratée ne relève pas le niveau. Dommage.

Par contre, le plaisir de lecture vient quelque peu excuser les faiblesses de cet album. L'action y est présente, assortie de quelques originalités dont Léo a le secret.

 

Ultime frontière

épisode 1

Scénario : Léo

Dessin : Icar

Dargaud, septembre 2014

ISBN 978-2205-07185-6

48 pages - 11,99 €

Les commentaires sont fermés.