Net recul des radios généralistes !

imagesCAJZLI08.jpg

Le résultat des audiences du deuxième trimestre 2014 est sans appel : les radios généralistes sont en net recul : RTL (-1,3), France Inter (-0,9), Europe 1 (-0,3), France Info (-0,7), RMC (-0,4) ou encore France Bleu (-0,1).

Dans le même temps, NRJ (+0,7) et Fun radio (+0,4) gagnent du terrain.

Les audiences de certaines radios généralistes n'ont jamais été aussi basses depuis dix ans. La pub de RTL qui affiche dans de nombreux médias qu'elle est la première radio de France m'a mis la puce à l'oreille. Pourquoi un tel matraquage sinon pour masquer une dérive presque irréversible ? Et le départ de Philippe Bouvard des Grosses têtes - remplacé par Laurent Ruquier - ne risque pas d'arranger les choses...

Comment expliquer ce phénomène ?

La quantité de mauvaises nouvelles aux infos finit par faire zapper l'auditeur vers des radios plus divertissantes. Même RMC affiche un recul. Quant au Mondial brésilien, il n'a pas inversé la tendance...

Autre constat : la radio a perdu la primeur de l'info... info qui se dilue tout au long de la journée sur Internet...

Les difficultés des radios généralistes seraient-elles également révélatrices de la baisse du niveau culturel des Français ? Attention, terrain glissant.

Certaines stations vont tenter de se réinventer, d'attirer un public neuf, de recruter des noms susceptibles d'affoler les courbes de Médiamétrie, tels que Guillaume Durand, Yves Calvi, Cyril Hanouna, etc.

 

En tout cas, le million d'auditeurs perdus en un an, toutes chaînes confondues, a de quoi inquiéter...

 

 

 

Commentaires

  • Bonjour, c'est en effet pas une bonne nouvelle mais il faut garder espoir car moi, j'écoute beaucoup la radio: France Culture, France Inter et France info. J'espère que la barre va se redresser. Bonne après-midi.

Les commentaires sont fermés.