• Maîtresse

    9782803631971FS.gif

    Condamnée injustement, Jolanne parvient à sauver sa tête en se substituant à une malheureuse qui vient de mourir. Devenue Jeanne Dubois, Jolanne est expédiée aux Indes pour y être vendue comme esclave. Enrôlée de force dans une maison close, "Jeanne Dubois" s'impose immédiatement comme meneuse. Avec l'aide d'une belle Indienne, elle s'empare du poste de tenancière et réorganise la maison de plaisir.

    Mais son passé la rattrape suite à l'arrivée de troupes françaises faisant escale à Mahé. Le fourbe inspecteur Laroche l'a retrouvée et lui fait aussitôt du chantage. Ce n'est pas tout : parmi les galériens, Jolanne reconnaît l'Ange noir. Décidément, la belle jeune femme ne peut se reposer sur ses lauriers et repart au combat, contrainte il est vrai par les menaces de Laroche, mais aussi à cause de l'impuissance du gouverneur.

    Prévue en huit tomes, Alcante adapte parfaitement le scénario de Jean Van Hamme écrit initialement pour la série télévisée.

     

    RANI

    tome 4 : Maîtresse

    Scénario : Alcante & Jean Van Hamme, dessin : Francis Vallès

    Le Lombard, août 2013

    ISBN 978-2-8036-3197-1

    48 pages - 14,45 €

     

  • Soul Man

    5943771322_le-casse-soul-man.jpg

    Mais que vient donc faire Félix dans cette cellule où, en compagnie d'Amos Z. Tomlins, on ne survit pas plus de huit jours. Car ce Tomlins, surnommé Soul Man, est un véritable monstre qui croupit en prison depuis quarante ans et qui n'a plus grand-chose à perdre, ni à craindre.

    Félix, gueule d'ange et aussi râblé qu'un coton-tige, est enfermé pour meurtre. Ce jeune blanc-bec, bien inoffensif, aurait-il quelque chose à cacher ? Soul Man suspecte un coup fourré et cherche à savoir pourquoi les responsables du pénitencier ont tenu à le lui coller dans les pattes.

    Voici l'un de mes plus gros coups de cœur !

    Un suspense intense qui vous empêche d'abandonner la lecture en cours de route. Dialogues percutants, dessin plus que correct, la BD fourmille de rebondissements, d'action, et sort du stéréotype d'histoire de casse.

    Excellent !

     

    LE CASSE

    Soul Man

    Scénario : David Chauvel

    Dessin : Denys

    ISBN 978-2-7560-1736-5

    56 pages - 14,50 €

     

    le_casse_soulman_image.jpg

  • Le tueur dévot

    9782723495592_1_75.jpg

    Même s'il s'agit de la suite du tome 1, les deux albums peuvent se lire séparément car les auteurs ont pris soin de mener à bien chacune des enquêtes du commissaire Peretti.

    En novembre 1936, le ministre de l'Intérieur, Roger Allendrot, est retrouvé mort noyé dans un étang... dans des circonstances que Peretti juge troubles. Suicide ? Tout le monde le prétend. Mais Peretti s'obstine et trouve de nombreuses failles à la théorie du suicide. Mais pas question de mener une enquête de façon traditionnelle. Peretti confie donc une mission pour le moins périlleuse à l'un de ses adjoints : s'infiltrer dans un réseau de partisans d'extrême-droite !

    Une BD de qualité qui, depuis l'immense succès de la série "Il était une fois en France" (Glénat), surfe sur la demande d'un public avide de récits historiques.

     

    Les mystères de la troisième république

    tome 2 : Le tueur dévot

    Dessin : Pierre Wachs, scénario : Philippe Richelle

    Glénat, octobre 2013

    ISBN 978-2-7234-9559-2

    56 pages - 13,90 €

  • Tunnel 57

    409_1_concours.jpg

    Inspirée d'une histoire vraie, cette évasion permit à 57 personnes de passer à l'ouest. C'était en 1964. Tobias, jeune artiste-peintre, et son meilleur ami Mathias, vivent à Berlin-ouest. Ils ont pour habitude de communiquer par signes à la sœur de Tobias, restée bien malgré elle de l'autre côté du mur avec ses parents. Suite à une permission exceptionnelle autorisant les résidents de l'ouest de passer les fêtes en famille en RDA, les deux comparses prennent une décision : faire évader Hanna ! Mais pour réussir une telle opération, il faut du monde car l'entreprise s'annonce périlleuse. Dans la cave d'une ancienne boulangerie, pas moins de 36 jeunes se relaient jour et nuit pour creuser un tunnel de 140 mètres.

    On lit cette BD avec un plaisir réel, même s'il n'y pas énormément de rebondissements - respect de l'histoire oblige -. Le dessin crayonné de Nicolas Brachet convient très bien à l'intrigue. Pas de super-héros, pas de gros muscles, juste le désir de vivre normalement, librement. Les réticences du père d'Hanna et de Tobias rappelle que tous les Allemands n'étaient pas hostiles au régime à la fois autocratique et communiste.

    Cette BD vient encore rehausser la très bonne série initiée par les éditions Delcourt.

     

    La Grande évasion

    TUNNEL 57

    Scénario : Olivier Jouvray, dessin : Nicolas Brachet

    Delcourt, janvier 2014

    ISBN 978-2-7560-3134-7

    56 pages - 14,50 €

  • Le violon de la rue Lauriston

    C1.jpg

    Claude Raucy nous gifle en une page, celle où il raconte le triste sort d'Aref. Et une gifle a quelquefois des vertus revigorantes.

    Dans ce récit court destiné à la jeunesse (les 8-12 ans), l'auteur nous conte le parcours semé d'embûches de Parwais, un jeune Afghan qui réside en Belgique, chez des "parents adoptifs". Laure et Michel destinent Parwais à la maçonnerie, quitte à ce que celui-ci s'abîme les mains à la tâche. Ils pensent et espèrent de bonne foi qu'un tel apprentissage incitera les instances compétentes à lui délivrer un permis de séjour. Vous l'aurez compris : le destin du jeune réfugié est loin d'être scellé. Or, à ce propos, les nouvelles ne sont pas très encourageantes.

    L'avenir de Parwais s'annonce très sombre... à moins que... à moins qu'un reportage sur Venise diffusé à la télévision ne vienne bouleverser les perspectives.

    "Le violon de la rue Lauriston" rappelle aux enfants des notions humanistes très simples, pour que ceux-ci ne soient pas un jour frappés d'amnésie, à l'instar de trop nombreux adultes ayant pourtant de lourdes responsabilités.

    Les êtres humains doivent se partager un petit bout... un tout petit bout de Voie lactée. Il serait peut-être temps de vivre ensemble en parfaite harmonie, au rythme des saisons - celles de Vivaldi ? -...

     

    Le violon de la rue Lauriston

    de Claude Raucy

    Ker éditions, janvier 2014

    ISBN 978-2-87586-027-9

    96 pages - 10,00 €

  • Station 16

    station-16.jpg

    La Nouvelle-Zemble est un archipel des régions arctiques, constamment balayé par les vents glacials, la neige et le froid intense. C'est sur ces terres hostiles que l'URSS a effectué ses essais nucléaires, de 1955 à 1990. Y fut notamment lancée la fameuse Tsar Bomba, 1400 fois plus puissante que celles cumulées d'Hiroshima et de Nagasaki. Depuis plus de cinquante ans, cette zone est interdite à toute personne étrangère au site militaire. De toute façon, quel est le fou qui désirerait s'installer dans ce secteur très certainement encore irradié ?

    Hermann père et fils ont choisi, eux, de planter leur intrigue dans ce lieu idéal finalement pour tout créateur. Quatre soldats russes, en 1997, et une mission apparemment anodine... Le sergent Valentin, Durak, Sasha et le "bleu" Grichka se jettent dans la gueule du loup. Car dans cette station 16, normalement désaffectée depuis des lustres, plus rien n'est censé vivre... à moins que...

    Un suspense terrifiant, une intrigue bien ficelée, le dessin d'Hermann en prime. Voilà un chef-d'œuvre de plus à se mettre sous la dent. Mais le plus inquiétant n'est-il pas cette vérité historique qui vit déverser sur ce sol somme toute bien innocent une puissance totale estimée à 265 mégatonnes ? Qu'ils soient atmosphériques, souterrains ou sous-marins, les essais nucléaires révèlent la vraie nature de l'Homme.

     

    Station 16

    Scénario : Yves H., dessin : Hermann

    Le Lombard, collection Signé, janvier 2014

    ISBN 978-2-8036-3436-1

    64 pages - 14,45 €

  • L'axe du sang

    l_axe_du_sang_01.jpg

    Teodor Cepek, ancien prêtre devenu exorciste, est chargé d'assainir des lieux hantés ou des personnes perturbées par des esprits malins. Ce jour-là, dans une ferme polonaise, il tombe sur une entité bien plus puissante que lui et échappe de peu au massacre de toute une famille d'innocents. Il ignore cependant que son propre sang va désormais faire l'objet d'une lutte sans merci car il charrie l'essence même du mal.

    La découverte d'un manuscrit maudit et l'application de son contenu préfigurent le déclenchement d'une réaction en chaîne dont Cepek devient un maillon involontaire. De Varsovie à Los Angeles en passant par la Suisse, son sang va semer la terreur et la mort. Une société secrète et machiavélique se réjouit de ces événements qui viennent confirmer une antique prophétie. Le plus effroyable reste à venir...

     

    L'axe du sang

    de Pierre-Yves Tinguely

    MA éditions, janvier 2014

    ISBN 978-2-822-402859

    300 pages - 17,90 €

  • SISCO - La loi de Murphy

    sisco-tome-7-loi-murphy.jpg

    En BD, les diptyques ont fait leurs preuves. Et cet album ne déroge pas à la règle. SISCO, au fil des titres, s'installe parmi les incontournables du genre. Thomas Legrain et Benec semblent y avoir trouvé leur vitesse de croisière. Ce n'est donc pas un hasard si le succès est au rendez-vous.

    Dans ce septième opus, il ne faut pas attendre plus de quatre planches pour ouvrir les hostilités et se plonger à 100% dans cette nouvelle intrigue. Sisco y est pour le moins malmené, bousculé, mais n'en perd pas pour autant ses réflexes de survie.

     

    SISCO

    tome 7 : La loi de Murphy

    Scénario : Benec

    Dessin : Thomas Legrain

    Le Lombard, janvier 2014

    ISBN 978-2-8036-3433-0

    48 pages - 12,00 €

  • Voyage corsaire

    C11.jpg

    Pour bon nombre d'écrivains, les nuits sont plus productives que les jours. Les songes forgent leur imagination. Quant aux insomnies, elles permettent parfois d'empiler les pages.

    Dans ce livre, on assiste à un mélange des deux. L'auteur a l'impression d'être éveillé, constate quelques modifications plus ou moins étranges de son visage, et s'en va aussitôt rédiger des souvenirs d'un voyage en Afrique, continent qu'il n'a pourtant jamais foulé.

    Roman ? Recueil de nouvelles ? Là encore, un peu des deux. On suit le parcours de Frédéric Verratti, qui nous entraîne au Cameroun sur les traces de Pasolini, à la rencontre de curieux personnages. L'auteur se plaît à mêler le vrai au faux, ou l'inverse.

    On y retrouve la patte narrative de Giuseppe Santoliquido, celle qui avait enthousiasmé les critiques littéraires dans L'audition du Docteur Fernando Gasparri. Une construction de phrases - de dialogues surtout - quelque peu atypique qui déroule la trame comme si l'on regardait une œuvre cinématographique...

    Tout dans cet ouvrage transpire l'Afrique : la lenteur du rythme, l'émerveillement, la surprise, le côté chamarré, ainsi que la confusion des repères... Il faut d'ailleurs patienter jusqu'à l'épilogue pour que toutes les pièces du puzzle s'agencent et forment un paysage haut en couleurs... dont un élément vous fournit l'explication du titre.

     

    Voyage corsaire

    de Giuseppe Santoliquido

    Ker éditions, novembre 2013

    ISBN 978-2-87586-009-5

    196 pages - 12,00 €

  • Hedge fund

    hedge-fund-tome-1-hommes-d-argent.jpg

    Franck Carvale est un jeune Français ambitieux et expatrié à Hong Kong. Après avoir connu deux faillites en France et toujours poursuivi pour non-paiement de dettes, il tente de se racheter en plaçant des produits d'assurance-retraite à des particuliers. Mais neuf fois sur dix, il échoue lamentablement et se réfugie dans les boîtes branchées, fréquentées par de jeunes traders. Ceux-ci exhibent leur réussite financière et ne se déplacent jamais sans une cohorte de jolies filles pendues à leur cou. Envieux, Franck est au plus mal... jusqu'à ce rendez-vous, un certain Bilkaer. Ce sexagénaire, richissime homme d'affaires, le secoue quelque peu et l'initie à un monde qui lui était totalement inconnu.

    Du jour au lendemain, Franck se voit parachuté trader au sein de la Royal Bank de Hong Kong. Après seulement huit mois et une formation accélérée assurée par le même Bilkaer, il parvient à réussir quelques coups d'éclat. La fortune lui tend enfin les bras. Mais Franck a les dents longues et il en veut toujours plus...

    Le premier tome de cette trilogie est mené tambour battant. Les auteurs lèvent le voile sur quelques pratiques du monde de la finance, courantes mais peu reluisantes. Le lancement de l'album tombe à point nommé car, au même moment, sur les grands écrans, Léonardo di Caprio nous gratifie d'un de ses plus beaux rôles.

     

    HEDGE FUND

    tome 1 : Des hommes d'argent

    Scénario : Tristan Roulot, Philippe Sabbah

    Le Lombard, janvier 2014

    ISBN 978-2-8036-3445-3

    56 pages - 12,00 €

     

  • La ballade de Magdalena tome 2

    9782803633005_1_75.jpg

    Léonie de Sars ne désespère pas et tente de retrouver son père, quitte pour cela à traverser les océans. Accompagnée par Magdalena, cette quête les emmène à Singapour, puis en Turquie. Moments de quiétude et violence extrême se succèdent. Et tant que la toile de maître sera en sa possession, la menace de l'oncle Lukian demeure bien réelle. Mais Léonie n'en a cure car elle voit en ce tableau la possibilité de faire parler le capitaine Lukian, personnage dément, odieux et machiavélique.

    Malgré une intrigue un peu moins rythmée que dans le tome 1 où la force de caractère de Lukian éclabousse les pages, cet album conserve tout son intérêt pour ses dessins, son découpage, mais aussi pour la découverte du dénouement.

    Édité en collaboration avec My Major Company, cette histoire en deux tomes nous fait voyager... à l'époque de la Première Guerre mondiale.

     

    La ballade de Magdalena

    tome 2 : Une olive mûrit face à la mer

    de Christophe Dubois

    Le Lombard, janvier 2014

    ISBN 978-2-8036-3300-5

    64 pages - 14,99 €

     

  • Conquistador

    9782723497176-L.jpg

    Jean Dufaux relance l'histoire à partir des survivants du premier diptyque. Jean Dufaux fait partie des grandes figures de la BD. On lui doit notamment les séries Jessica Blandy, Murena, Giacomo C., ou encore l'excellente Complainte des landes perdues... Le dessin de Philippe Xavier demeure splendide, mais il faut avouer qu'en dépit du talent de Jean Dufaux, le scénario n'est pas vraiment à la hauteur de nos attentes.

    Certes, il n'est pas désagréable de suivre les aventures de cet homme sanguinaire qu'était Hernan Cortès, ou de cet ex-prêtre catholique complètement allumé du ciboulot, mais tout cela manque d'originalité.

     

    Conquistador - tome III

    Scénario : Jean Dufaux, dessin : Philippe Xavier

    Glénat, novembre 2013

    ISBN 978-2-7234-9717-6

    56 pages - 13,90 € 

     

  • Le secret de Cracovie

    couverture_secret_cracovie_gd.jpg

    C’est la fête de Pourim, et le carnaval juif bat son plein. À Cracovie, Kroke en yiddish, le vieux quartier de Kazimierz — ainsi nommé en souvenir du roi Casimir III le Grand, protecteur des Juifs au XIVe siècle —, est en liesse. Mais en ce printemps de l’année 1939, l’antiquaire Jacob Rosenberg se voit confier un étrange manuscrit en provenance de Prague, et conservé depuis des siècles par une société secrète : la Confrérie des Alchimistes.

    Or, ce document à teneur religieuse, tenue pour hérétique par l’Église Catholique, pourrait causer de grands bouleversements s’il venait à être découvert. Une chasse au trésor acharnée, et entachée de sang, s’engage alors pour retrouver le parchemin. Les Nazis espèrent en tirer profit, tandis que le Vatican veut empêcher qu’il ne tombe entre les mains de ses ennemis.

    Cette lutte décisive voit s’affronter trois protagonistes : le prince russe Romanov, recruté par les hitlériens, le moine espagnol Carlos, dépêché secrètement par le Saint-Siège, et un membre de la pègre varsovienne, Messer, à la solde d’un riche collectionneur américain. Avec la jeune Juive Rebecca, l’amour vient imprégner cette l'intrigue, et la pimenter d’une note passionnée.

     

    Le secret de Cracovie

    de Malgorzata Fugiel-Kuzminska et Michal Kuzminski

    ZdL éditions, novembre 2013

    ISBN 978-2-9538791-7-9

    416 pages - 24,90 €

  • La collection Signé souffle ses vingt bougies !

    20-ans-guerre.jpgbouche-diable.jpgcaatinga.jpgchat-qui-courait-sur-toits.jpgdouceur-l-enfer-tome-2-douceur-l-enfer.jpgfemme-magicien.jpgirish-melody.jpgl-arbre-deux-printemps.jpglendemains-sans-nuages.jpgmanhattan-beach-1957.jpgmezek.jpgmiss-endicott-tome-2-miss-endicott-t2.jpgnocturnes.jpgnous-ne-serons-jamais-heros.jpgpension-docteur-eon.jpgpetits-adieux.jpgtemps-nouveaux-tome-1-retour.jpgtemps-nouveaux-tome-2-entre-chien-et-loup.jpgwestern.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Née en 1994, il y a vingt ans, la collection Signé des éditions du Lombard fait figure de coffre-fort de la bande dessinée. Tous les plus grands noms du 9ème art rêvent d'entrer dans le cercle fermé des artistes composant son catalogue.

    Et tout bédéphile ne manque pas de consacrer une partie de ses étagères à cette collection prestigieuse. Rééditions ou œuvres originales, les albums de la collection Signé montrent toute l'étendue du talent des auteurs où, et c'est le credo de la collection, tout leur est permis.

    En 2014, outre l'excellente Station 16 qui débarquera le 17 janvier sur les étals des libraires, on aura la joie de pouvoir la compléter en y ajoutant des œuvres signées Hausman et Dubois, Warnauts et Raives, Boucq et Charyn, Kas et Galandon, Jouvray et Efa, et encore Babouche, Dorison et Herzet.

    Pur plaisir de lecture en perspective...

  • Bon sang ! Réveillez-vous, nous sommes en 1930, 1931, 1932... Gare à la suite !

    alain-soral-646x913.jpg

    Sur Youtube, certaines vidéos peinent à dépasser les 1000 vues. C'est notamment le cas pour des présentations de livres intéressants, de qualité, amplement justifiées sur la Toile. Par contre, je ne m'explique pas le succès de petits films mis en ligne par Alain Soral ou Dieudonné. De quelques dizaines de milliers pour le premier cité, à plusieurs centaines de milliers pour le second nommé, il y a de quoi s'interroger... Je ne m'explique pas... ou plutôt si, il est très clair que l'Internet et ses réseaux sociaux sont une aubaine pour certaines personnes.

    Quand Alain Soral détourne une couverture dont la marque est bien reconnaissable, identifiable au premier coup d'œil, il est normal que celui-ci soit poursuivi par les éditions First. Et condamné... du moins je l'espère. Cette couverture n'est pas un livre, mais une illustration pour un film où Alain Soral parle - entre autres - de l'équipe de France de football qui, sacrilège, n'a pas visité les chambres à gaz d'Auschwitz.

    Ses propos y sont émétiques, dénués de bon sens, injurieux. Ce monsieur ne connaît rien à l'Histoire, mais se vautre dans une posture d'homme instruit.

    La boue antisémite qui se déverse depuis quelques jours, voire quelques semaines, sur l'ensemble de nos médias, provoque un malaise. Notre époque, déjà en proie à une crise économique sérieuse et préoccupante, ressemble furieusement à celle de l'ère post-1929... Si l'on n'y prend garde, l'Histoire risque bien de repasser les plats.

     

     

  • Hit and run

    poker-tome-4-hit-and-run.jpg

    Suite à ses exploits répétés dans les casinos, tant en France qu'à Las Vegas, Mark Middleton est enfin convié à une partie contre les membres du Cercle... ceux-là qui ont mis à mort ses parents.

    Sans nouvelles de Gia, Mark confie une mission à Thomas Felhmann : retrouver sa belle... sa dame de cœur ! Celle-ci est détenue et battue par les sbires du Cercle. Mais qui se cache derrière elle ? Qui commandite ses assassinats ?

    Dernier volet du premier cycle, cette BD se lit, à l'instar des trois premières de la série, avec beaucoup de plaisir... mais un peu trop rapidement à mon goût - vingt minutes à tout casser -. Et tout me paraît trop simple. Même si l'univers du jeu demeure en filigrane, on ne s'y plonge pas suffisamment. Les profils des joueurs - et joueuses - ne sont pas du tout approfondis. Un manque s'installe. Les auteurs s'en préoccuperont peut-être pour le deuxième cycle...

     

    Poker

    tome 4 : Hit and run

    Scénario : Jean-Christophe Derrien, dessin : Simon Van Liemt

    Le Lombard, novembre 2013

    ISBN 978-2-8036-3231-2

    48 pages - 12,00 € 

  • Les librairies en Europe...

    Accents d'europe - 01/01/2014
    (19:29)