Le crowdfunding est parmi nous !

Chabot-19-Septembre-2013.jpg

Après l'album de Grégoire ou la campagne électorale d'Obama - financée à hauteur de 150 millions de dollars grâce au crowdfunding -, un film à financement collaboratif s'est vu décerner en février 2013 l'Oscar du meilleur court-métrage documentaire. "Inocente", réalisé par Andrea Fine et Sean Fine, prouve que cette méthode de financement permet à des œuvres de grande qualité à voir le jour. D'autres productions font ou ont fait appel à cette formule originale. Je pense notamment à "The Goon", "Demain la veille", "Jeux dangereux" (Michèle Laroque) ou "L'Origine de la violence" (Elie Chouraqui).

D'après une étude récente, le crowdfunding, qui ne représente encore à ce jour qu'une petite partie des investissements réalisés en musique, en projets caritatifs, au cinéma, en édition, en recherche scientifique ou en développement de start-ups, devrait être multiplié par 100 pour atteindre la somme colossale de 1000 milliards de dollars à l'horizon 2020 ! 

En France, vous étiez 133 000 à avoir soutenu un projet sur une plateforme de crowdfunding en 2011, 300 000 en 2012, et déjà 504 000 pour l'année 2013.

L'édition francophone de livres ne s'est pas encore vraiment investie sur ce marché porteur. La maison Méhari fait donc figure de pionnière... L'esprit européen, trop frileux à mon goût, répète sans cesse la ritournelle : "Faites vos preuves d'abord, on verra ensuite !" Ce mode de pensée négativiste, à l'opposé de la mentalité américaine, freine les jeunes entrepreneurs, empêche d'obtenir le soutien nécessaire des banques, et peut parfois provoquer la banqueroute ou le renoncement. Assise sur ses traditions, ses habitudes, son piédestal, l'édition littéraire germanopratine refuse de voir l'évidence.

Vous toutes et tous, soutenez ce nouveau mode de fonctionnement, cette répartition innovante des marges sur le prix de vente d'un livre, soutenez une aventure palpitante, partagée, empreinte d'optimisme... et rejoignez la communauté méhariste !

Les deux projets actuels les plus avancés ont encore besoin de votre concours : La tentation du lundi et Inutile l'armée ?

ENSEMBLE, PARTONS A L'AVENTURE ÉDITORIALE...

Les commentaires sont fermés.