• Salon du Livre de Paris

    b60e3d7a-9582-11e2-9d2d-5db5c3a3f8b8-493x328.jpg

    195 000 visiteurs pour l'édition 2013 du salon du Livre de Paris qui se tenait, comme chaque année à la Porte de Versailles. Légère augmentation du côté de l'affluence (+3%), mais recul des ventes. Les achats se font désormais avec plus de parcimonie, plus de réflexion. En ces temps difficiles, les cordons de la bourse ne se délient pas facilement.

    Bien sûr, les nombreuses stars ont fait le plein. A croire que les gens ne se déplacent que pour les Marc Levy, Amélie Nothomb, Laurent Gounelle, et autres Carlos Ruiz Zafon.

    Beau succès enregistré par le square culinaire, rassemblant les ouvrages dédiés au genre. L'audimat des "Top Chef" et "Masterchef" y serait-il pour quelque chose ?

    Bilan positif donc pour ce salon qui, à l'instar de tous les maillons de la chaîne du Livre, fait le gros dos... en attendant le retour des beaux jours. 

  • Les impubliables !

  • Isabellae

    isabellae,-tome-1---l-homme-nuit-3480973-250-400.jpg

    D'emblée, j'ai immédiatement songé à Tarantino et ses deux "Kill Bill". Mais à part les combats au sabre japonais et beaucoup de sang versé, la comparaison s'arrête là. Ici, on est en 1912, quelques années ont passé depuis la bataille de Dan-no-ura où le père d'Isabellae a perdu la vie. Ce père grand samourai a tout appris de l'art du combat rapproché à sa fille rousse comme sa mère, très belle sorcière irlandaise. L'autre fille, Siuko, ressemble davantage à son père, mais elle a hérité des dons de sa mère.

    Chassée du village, Isabellae arpente les routes avec son fantôme de père, et vit grâce à sa lame. Chasseuse de primes plus que redoutable, elle est à la recherche de sa soeur. En chemin, elle croise un brigand dont le charme ne lui est pas insensible, mais aussi un moine bouddhiste et son jeune disciple.

    Les auteurs nous font découvrir un Japon médiéval en y rajoutant une touche de fantastique. D'un dessin très alerte, on vit les combats, on les respire, on les détaille. C'est du grand art. Les personnages secondaires y apportent la note d'humour. Bref, cette BD tient le lecteur en haleine. Premier tome d'une série qui promet au Lombard, bien meilleure à mon avis que ses concurrentes pourtant aussi très aiguisées façon Katana.

     

    Isabellae

    tome 1 : L'homme-nuit

    scénario : Raule, dessin : Gabor

    Le Lombard, janvier 2013

    ISBN 978-2-8036-3232-9

    48 pages - 13,99 €

     

  • Hipnofobia

    hipnofobia_01.jpg

    Un homme est retenu prisonnier dans un bunker secret de l'armée américaine, sous la garde d'un scientifique et d'un militaire. Quel est son secret ? Il ne dort pas depuis trois semaines. Ce personnage mystérieux a été retrouvé au milieu d'une centaine de corps calcinés, comme consumés de l'intérieur. Apparemment, tous étaient membres d'une sorte de secte dont on ne sait strictement rien. Et si c'était la force mentale de cet individu qui avait déclenché ce massacre ? Et si c'était l'absence de sommeil, aidée par quelques drogues, qui avait décuplé son pouvoir ? Ceux qui enquêtent de trop près trouvent la mort, ou disparaissent. Ce pouvoir, tout neuf, est certainement contrôlé. Mais par qui et dans quel but ?

     

    Hipnofobia

    de Salvador Macip

    Hachette Livre, mars 2013

    ISBN 978-2-01-203521-8

    240 pages - 18,00 €

  • Foire du Livre : le bilan !

    thumb.jpg

    60 000 visiteurs pour l'édition 2013 de la Foire du Livre de Bruxelles, contre 70 000 l'année passée. Un recul inexpliqué d'autant que la manifestation littéraire est miraculeusement passée... entre les flocons.

    La concurrence d'autres salons ou événements explique peut-être cette baisse de fréquentation. Ce n'est en tout cas pas l'absence de stars car, cette année, outre les présences habituelles d'Amélie Nothomb et de Pierre Kroll, les visiteurs ont pu faire la file pour Marc Levy, Douglas Kennedy, Joël Dicker, Amin Maalouf ou encore Franck Thilliez.

    L'édition prochaine se tiendra du 20 au 24 février 2014... toujours sur le site de Tour et Taxis.

  • Dans les griffes de la Ligue...

    dans_les_griffes_de_la_ligue_01.jpg

    1er août 1589 : Henri III est poignardé par le moine Jacques Clément. Mais un doute s'installe chez Olivier d'Hauteville : le visage de l'assassin, même défiguré par les coups des gardes du roi, ne ressemble guère à celui du Clément qu'il a connu. De plus, la jeune Gabrielle d'Estrée confirme que l'homme massacré n'est pas le Jacobin rencontré la veille du régicide. Qu'est-il arrivé ? Y a-t-il eu substitution ? Si oui, qui a tué Henri III ? Et où se cache le meurtrier ?

    Henri IV et ses proches doivent à tout prix savoir. D'autant que la Sainte Ligue s'active et qu'une société secrète, les Gardiens de la Foi, cherche la ruine du Béarnais. Pour qui oeuvrent ces archanges de la mort ?

    Chargé de résoudre ces énigmes, Olivier Hauteville doit frôler la mort et repousser les limites de l'infamie. A ses risques et périls...comme à ceux des siens.

     

    Dans les griffes de la Ligue

    de Jean d'Aillon

    Flammarion, mars 2013

    ISBN 978-2-0812-9497-4

    592 pages - 22,00 € 

  • Bientôt en projet au format poche !

    Chauffeur-livreur, un métier... celui d'Alain Doucet. Oui, bon, lui aussi aurait peut-être préféré être agent secret, pilote de Formule 1 ou star du cinéma américain. Mais, au final, il y a nettement plus de chauffeurs-livreurs sur cette Terre...

     

    Publié en 2011 aux Impressions Nouvelles, les éditions Méhari proposeront très bientôt ce projet au format poche.

  • La saga de Georges Duhamel !

    le_clan_pasquier_1900_1913_01.jpg

    Ah ! qu'ils l'ont attendu, les enfants du clan Pasquier, cet âge adulte qui se profile devant eux ! Ils rêvent de pouvoir s'émanciper de ce père irresponsable et fantasque qui a gâché leur enfance, meurtri leur adolescence et réduit la vie de leur mère, la brave Lucie, à un douloureux enfer domestique.

    Les voici donc, aux premières années du jeune XXe siècle, dont ils attendent le meilleur sans présager le pire. Pour Joseph, l'affaire est entendue et ses premiers millions gagnés ont fait de lui un homme cynique et retors. Pour Laurent, l'espoir de voir la Science rendre le monde meilleur l'empêche de chercher pour lui-même les réconforts de l'amour. Pour Cécile, la pianiste surdouée, la gloire est à portée de main quand l'Amérique commence de lui faire les yeux doux ; pour Suzanne, l'apprentissage du théâtre se fait sous le houlette de la glorieuse Sarah Bernhardt ; et pour Ferdinand, la médiocrité semble déjà régir une existence sans passion ni volonté...

     

    Le clan Pasquier - 1900-1913

    de Georges Duhamel

    Flammarion, février 2013

    ISBN 978-2-0812-8892-8

    624 pages - 22,90 €

  • Hypérion victimaire

    hyperion_victimaire_01.jpg

    Éloi Éphraim Évariste Pilon est commandant de police à Fort-de-France. Ce vendredi 13, il effectue sa dernière ronde nocturne avant de couler une retraite paisible auprès de sa fille. Mais un homme contrarie ses plans : un tueur d'une incroyable sauvagerie sévit ce soir-là, infligeant à ses victimes les raffinements d'une cruauté inouïe. Au coeur de la nuit martiniquaise, Éloi Éphraim Évariste Pilon s'engage dans une traque lugubre, au terme de laquelle il affronte le redoutable Hypérion.

    Une étrange scène se déroule alors. Tenu en joug d'une main extraordinairement ferme, la gueule du canon collée au visage, le commandant de police écoute le discours en forme de confession de son agresseur : Hypérion victimaire est habité par « l'Archange », qui débarrasse à travers lui la terre de sa vermine.

    Éloi Éphraim Évariste Pilon écoute et se tait, car tant que la confession dure, la mort est tenue à distance.

     

    Hypérion victimaire

    de Patrick Chamoiseau

    éditions la Branche, février 2013

    ISBN 978-2-35306-053-5

    320 pages - 15,00 €

  • Codex Lethalis

    codex_lethalis_01.jpg

    La police découvre une scène de crime effroyable : une petite famille apparemment sans histoires a été massacrée. Tout porte à croire que c'est le mari, Harold Buchanan, qui a tué sa femme et leur petite fille, avant de se supprimer. Pourtant le médecin-légiste est formel : l'homme n'est pas mort de ses blessures mais du fait que son cerveau et ses globes oculaires ont « bouilli ». Un déclencheur opérant au niveau de son cerveau l'a rendu littéralement fou de rage. Quand l'informaticien chargé d'inspecter l'ordinateur de Buchanan est à son tour pris d'une crise de folie meurtrière, les enquêteurs sont tenus d'innocenter le père de famille. D'autant que d'autres crimes similaires ont bientôt lieu. Policiers et experts scientifiques en arrivent à la conclusion que l'assassin diffuse un programme informatique qui a la capacité de tuer...

    Cette nouvelle collection chez Hachette se veut percutante à souhait. Couverture bien réussie, pitch accrocheur, la pieuvre verte a tout fait pour vous perdre dans ses tentacules, mais pour une fois, je ne dis pas non.

     

    Codex Lethalis

    de Pierre-Yves Tinguely

    Hachette Livre, février 2013

    ISBN 978-2-01-203117-3

    384 pages - 18,00 €

  • Goebbels, un des plus fidèles valets de Hitler !

    9782874950179_1_75.jpg

    Joseph Goebbels, dit "le petit docteur", reste, qu'on le veuille ou non, un mythe, une légende lorsqu'on évoque le mot "propagande". Sans lui, Hitler n'aurait pu autant galvaniser un peuple, le soumettre avec autant de facilité. Goebbels a sans cesse martelé la haine du Parti envers le Juif ou le bolchévique. Il est pour beaucoup dans la solution finale, envisagée beaucoup plus tôt qu'on ne le pense. Jamais dans l'Histoire un homme n'a disposé de tels moyens pour arriver à ses fins.

    Biographie ? Pas vraiment, plutôt un portrait. Portrait d'un dirigeant nazi aux écrits multiples, aux conquêtes féminines tout aussi nombreuses, comme pour se venger sur sa constitution physique. Au travers de ce démagogue invétéré, ébloui par la personnalité, le charisme de son Chef Suprême, on perçoit les fragilités, les difficultés et bien sûr les avantages de sa fonction si proche du sommet de l'Etat national-socialiste.

    Lionel Richard a réussi un ouvrage dense, exhaustif, et nous apprend bien des choses, notamment que la voix d'Adolf Hitler passait mal en radio, que ses discours semblaient atones, sans relief. Goebbels a dû mobiliser une équipe pour retoucher cette voix, et donner à ses discours une percussion adéquate.

    Avant la lecture de ce livre, je n'avais jamais entendu parler de Lida Baarova, qui fut la maîtresse, d'abord de Gustav Fröhlich, puis de Josepg Goebbels. Par amour pour cette belle actrice, le petit docteur envisagea très sérieusement de divorcer, mais le Chef Suprême ne l'entendit pas de cette oreille et chassa la rivale hors des frontières. En fait, bizarrement, si l'on y réfléchit, Hitler lui sauva la vie.

    De l'enfance à la mort du ministre, en douze chapitres, l'auteur nous plonge dans un passé certes nauséabond, mais ô combien instructif sur la nature humaine.

     

    Goebbels Portrait d'un manipulateur

    de Lionel Richard

    André Versaille éditeur, 2008

    ISBN 978-2-87495-017-9

    288 pages - 19,90 €

     

  • Bouche du diable

    album-cover-large-18284.jpg

    Paru une première fois en janvier 1990 chez Casterman, l'album "Bouche du diable" intègre cette fois, vingt-trois ans plus tard, la prestigieuse collection "Signé" au Lombard. Il s'agit sans nul doute d'une excellente initiative car cela remet en lumière une oeuvre marquante du 9ème art.

    Une BD de 120 planches, à un tel prix, et surtout d'une telle qualité, on aurait tort de s'en priver.

    A la fin de la Seconde Guerre mondiale, une paysanne russe recueille un enfant abandonné, qui a un bec-de-lièvre. Elle lui donne le nom de Youri. Le patriarche est, quant à lui, un homme cruel, sanguinaire, et s'évertue à mener la vie dure à Youri, bien épaulé par ses enfants qui le surnomment "Bouche du diable". Youri parvient à s'échapper et rejoint l'orphelinat d'Etat de Kharkov. C'est là que le colonel Stavroguine recrute ses futurs espions. Or, Youri possède le profil idéal : habitué à endurer humiliations et souffrances diverses, orphelin, fidèle, dévoué et malléable, de bonne condition physique.

    Dans l'Union Soviétique stalinienne, Youri apprendra tous les rudiments du parfait agent secret. Il s'instruira sur la culture américaine auprès du professeur Grigori. Elève appliqué, Youri deviendra à coup sûr une recrue de choix. Une fois sa formation achevée, Youri est envoyé en mission à New York, sous le nom de William Budd.

    Action soutenue, scénario sans la moindre faille, le tout rehaussé par le trait si particulier de François Boucq, "Bouche du diable" reste un pur régal pour tous les amateurs de BD.

    Un album cinq étoiles !

     

    Bouche du diable

    Signé Boucq-Charyn

    scénario : Jérôme Charyn, dessin : François Boucq

    Le Lombard, janvier 2013

    ISBN 978-2-8036-3214-5

    128 pages - 16,45 €

  • Fatman !

    img-33170_b1-250-180-bd-grande-evasion-la-fatman.jpg

    D'un côté, il y a Diane, une femme "ordinaire" qui en a marre de son quotidien mièvre, sans relief, et qui a envie de tout déglinguer. De l'autre, il y a Carl Douglas, un colosse obèse, ancien repris de justice, et surnommé le "roi de l'évasion". Sa petite vie se compose de balades avec le chien de sa logeuse, et de plateaux-télés copieusement arrosés de bières et de sodas.

    Mais un jour, deux sbires débarquent chez lui sans s'annoncer et le réquisitionnent contre son gré pour un boulot dans ses cordes, à New York : faire évader un parrain de la mafia qui, atteint par la maladie d'Alzheimer, risque de se montrer trop bavard devant la Cour.

    Douglas, bien qu'Anglais pur jus, n'est pas né de la dernière pluie et passe ses jours à brouiller les pistes, à mener en bateau les gorilles collés à ses basques et les flics qui le surveillent.

    Si le roi de l'évasion débarque à New York quelques jours avant un procès de cette envergure, ce n'est certainement pas pour visiter Times Square, la statue de la Liberté au Central Park. C'est pourtant là qu'il entraîne tout son petit monde, toujours avec un flegme et un humour bien britanniques.

    Un one-shot de grande qualité, très cinématographique. David Chauvel, le scénariste, marie avec brio le découpage, les relances, l'intrigue, bien épaulé il est vrai par le dessin séduisant de Denys. A l'instar de leur personnage, les auteurs de cette excellente BD font preuve d'un talent XXXL.

     

    La Grande Evasion

    Fatman

    Dessin : Denys, scénario : David Chauvel

    Delcourt, janvier 2013

    ISBN 978-2-7560-2786-9

    72 pages - 16,95 €

     

    5424_p.jpg