• Le Tueur est de retour...

    9782203052963.jpg

    Depuis le tome 10 et la fondation de Petroleum Futuro Internacional, quatre ans ont passé et enrichi considérablement son trimvirat. Mariano est devenu un homme politique important et à ce titre, il continue à faire appel aux talents du Tueur. Par amitié, ce dernier accepte mais préfère rester prudent et toujours assurer ses arrières. D'autant que l'attitude de Mariano l'inquiète.

    Angles de vue, capacité à rendre le mouvement, l'action, Luc Jacamon est un dessinateur hors du commun. Je suis d'ailleurs l'un de ses fans. Quant au texte "philogéopolitique" signé Matz, il balance des vérités parfois difficiles à admettre. Son ton pertinent et le caractère bien trempé de son personnage permettent à Matz de se défouler. Il s'en donne à coeur joie et tire à boulets rouges sur le pouvoir, sur notre société, etc. J'adore.

    Le voyage (organisé) du Tueur en Guinée-Bissau lui vaudra, outre des sueurs froides, de grandes révélations sur ce pays hostile.

     

    Le Tueur

    tome 11 : La suite dans les idées

    Dessin : Luc Jacamon, scénario : Matz

    Casterman, janvier 2013

    ISBN 978-2-203-05296-3

    56 pages - 10,95 € 

  • Kim Clijsters : le livre officiel !

    kim-clijsters.jpg

    Avec le concours de championnes et champions tels que les soeurs Williams, Amélie Mauresmo, Steffi Graf, Jennifer Capriati, Martina Navratilova, Andre Agassi, Rafael Nadal, Bjorn Borg, John Mc Enroe, ou encore le maître Federer, le livre officiel a été rédigé par une autre gloire de notre tennis belge : Filip Dewulf !

    En 29 chapitres et des dizaines de photos, il décrit la carrière complète de Kim Clijsters. Préparée à la compétition et protégée par son père, Lei Clijsters, Kim a su gravir toutes les marches pour remporter quatre titres du Grand Chelem.

    Grande rivale de Justine Hénin, mais aussi de filles aussi puissantes et ambitieuses que Venus et Serena Williams, Amélie Mauresmo, Jennifer Capriati ou encore Lindsay Davenport, la Belge a toujours respiré le plaisir de jouer, de batailler sur un court, et elle nous a procuré tant d'instants d'émotion, notamment lors de son retour à la compétition après une maternité.

    Ce livre, signé par Kim, occupe une place enviable dans ma vitrine.

     

    KIM CLIJSTERS Le Livre officiel

    de Filip Dewulf

    La Renaissance du Livre, décembre 2012

    ISBN 978-2-5070508-56

    194 pages - 39,95 €

     

  • Cambrioleurs

    9782203396425.jpg

    La bande dessinée s'est ouverte à de multiples horizons, dont le roman noir, dans lequel Jack Raynal nous plonge.

    Pas de vitamine D dans cet album où l'intrigue se déroule exclusivement de nuit. Couleurs sombres, noires, bleues, ocres, décor urbain. Les immeubles, les voitures, y sont dessinés avec précision, au contraire des personnages baignant toujours dans un flou artistique.

    Beaucoup de violence, de réalisme à propos de ce banditisme nouveau, mais un scénario somme toute assez pauvre. J'y retrouve le sceau d'un Hugo Pratt, style auquel je n'ai jamais adhéré. Reconnaître une scène, un personnage, ou une action, sur base d'un détail, d'une posture, n'est pas un exercice qui me séduit.

    L'atmosphère y est lourde, sans concessions, et au deux tiers de l'album, j'avoue avoir manqué d'oxygène, de clarté. Mais les goûts et les couleurs...

     

    Cambrioleurs

    tome 1 : Les oiseaux de proie

    de Jack Raynal

    Casterman, janvier 2013

    ISBN 978-2-203-39642-5

    48 pages - 13,95 €

  • les Cryptides

    9782259208970.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A sa sortie, ce livre a atteint les 20 000 exemplaires vendus. Et ce n'est que justice car il s'agit d'une idée très séduisante. Les Cryptides, ce sont ces créatures de légende, anciennes, préhistoriques, prétendument disparues, terrifiantes pour certaines. C'est évidemment le cas du Kraken, calmar géant, millénaire, qui, une fois réveillé, se venge en écrasant les navires se présentant à lui.

    Quatre enfants et un suricate surnommé Nono vont, contre toute attente, passer entre les mailles des filets tendus par plusieurs services secrets et découvrir le secret du Kraken. Petits-enfants du professeur Gérald Abelmans, cryptozoologue reconnu, Tom, Béa, Boris et Adèle ont de qui tenir.

    L'auteur nous emmène en Bretagne, en Norvège, en Allemagne, en Irlande, il nous gâte de descriptions fabuleuses mais surtout, il maintient le suspense jusqu'au bout. Pourtant destinée à la jeunesse, cette série peut être lue par un large public, et pourquoi pas adulte...

     

    Les Cryptides

    tome 1 : A la poursuite du Kraken

    d'Alexandre Moix

    Plon Jeunesse, 2008

    ISBN 978-2-259-20897-0

    408 pages - 16,50 €

  • La Belgique de Papa

    9782507003289.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il est des photos apparemment anodines qui, mises bout à bout, racontent une histoire fantastique, une histoire d'un autre temps, pas si lointain pourtant. Une époque sans voitures, sans machines agricoles, sans télévision. Une époque où les portes des habitations n'étaient jamais fermées à clé, où les voisins se connaissaient, se fréquentaient. Au bord des champs, on pouvait y cueillir des bleuets, des coquelicots, des marguerites, car les engrais chimiques et autres pesticides n'existaient pas. Je repense à ces bouquets de fleurs des champs que, tout petit, je cueillais pour ma maman, en plein Jette (commune bruxelloise). Depuis lors, le vieil arbre ballon, les chemins pavés et les vaches se sont effacés au profit d'un hôpital, d'un complexe immobilier, et du ring (périphérique bruxellois).

    Des années 50 aux années 70, Charles Henneghien les a mitraillées, sous toutes les coutures. Expressions des visages, habitudes des champs, tenues vestimentaires de circonstance, décoration des maisons, mains d'ouvriers, on s'attarde sur ces images... qui en disent long.

     

    La Belgique de Papa

    de Charles Henneghien & Julos Beaucarne

    La Renaissance du Livre, avril 2011

    ISBN 978-2-50700-328-9

    128 pages - 35,50 €

  • Mouche'

    9782756104171.jpg

    Mouche', drôle de surnom pour une mère, surtout avec cette apostrophe en coin comme un clin d'oeil espiègle et affectueux.

    Dans ce signe transparaît la fantaisie qu'elle partage avec sa fille romancière. Marie Lebey esquisse une caricature de sa mère, légèrement ridicule, avec son côté Madame Verdurin pour qui l'art et la beauté sont partout, sauf chez sa fille qu'elle ne voit pas. Elle va jusqu'à moquer ses origines belges dont Baudelaire dresse le portrait au vitriol dans Pauvre Belgique ! Après la mort de son mari et de sa fille aînée, Mouche' a un peu perdu la raison et enfermé sa fille dans un musée peuplé des fantômes de ses ancêtres et de ses écrivains fétiches.

    Pour lui échapper, celle-ci n'avait pas d'autre issue que de devenir une femme, belle et séduisante, captant le regard des hommes dans le seul but d'exister enfin aux yeux de quelqu'un.

    Roman très court, plutôt destiné à un public féminin, au prix quelque peu excessif compte tenu de l'épaisseur du livre.

     

    Mouche'

    de Marie Lebey

    éditions Léo Scheer, janvier 2013

    ISBN 9782756104171

    128 pages - 18,00 €

  • Les éditions Méhari veulent progresser en caravane...

    affiche Méhari.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une nouvelle maison d’édition : folie ou génie ?

     

     

    Changer le mode de pensée défaitiste et redorer le blason de la lecture-plaisir.

     

    Telle est la vocation de la toute nouvelle maison d’édition Méhari dont le lancement a lieu ce 14 janvier 2013. Le principe ? Offrir à chacun la possibilité de publier ou de s’impliquer dans un projet éditorial, grâce à un financement participatif (ou crowdfunding). Cette technique de financement qui, à l’ère d’Internet et des réseaux sociaux fait de plus en plus parler d’elle, permet de sortir des cadres classiques de financement mais aussi de l’unique recherche de profit.

     

    Une plateforme d’échange…

     

    Le principe est simple : les auteurs envoient leur manuscrit. Méhari sélectionne ceux qu’elle va proposer aux internautes qui le découvriront sur le site et pourront choisir d’y investir (à partir de 10 euros), devenant alors « Méharistes ». Lorsque le budget est atteint, le livre sera publié et diffusé dans toutes les librairies de France, Suisse et Belgique. Les Méharistes percevront 80% des recettes issues des ventes.

     

    La ligne éditoriale sera subdivisée en trois pôles : la jeunesse, les essais et la littérature plaisir, et les livres seront publiés en poche ou en grand format. Du choix drastique des textes jusqu’au graphisme des couvertures et des tranches, les livres des éditions Méhari se veulent aussi qualitatifs que ceux des éditeurs traditionnels.

     

    L’opportunité de la découverte et de la nouveauté

     

    Le monde de l’édition tel que nous le connaissons ne permet pas toujours de donner sa chance à ceux qui n’en maîtrisent pas les rouages. Méhari se propose d’offrir une opportunité à chacun de publier dans les meilleures conditions possibles, avec tous les avantages que pourrait offrir un grand éditeur (distribution, diffusion, marketing, service de presse,…), le but étant évidemment que le livre se vende et que les Méharistes obtiennent un retour sur investissement.

     

    Une promotion à son image

    Méhari est le mot arabe pour dromadaire. Un animal résistant, graphique, et qui évoque l’image de la caravane, qui va de foyer en foyer pour y faire entrer la littérature en créant des réseaux. Dans cette logique, chaque Méhariste se doit non seulement d’investir financièrement, mais également d’assurer la promotion de l’ouvrage sur les réseaux sociaux. La toile est décidemment pleine de surprises et de potentiel, y compris culturel. Il suffit de pouvoir s’en servir.

     

     

    www.editions-mehari.viabloga.com