• Maudit mardi !

    9782930623023.jpg"J'ai appris que j'allais mourir un mardi. Par conséquent, six jours sur sept, je suis indestructible."

    Voici le pitch de ce "Maudit mardi !", oeuvre magistrale signée Nicolas Vadot. Dessinateur de presse connu en Belgique, cet auteur s'inscrit vraiment en nouveau maître du 9ème art.

    BD non conventionnelle, ce "Maudit mardi !" m'a stupéfait. D'emblée, on se rend compte qu'Achille n'est pas un homme comme les autres, dans un univers qui, bien que familier, ressemble à de la science-fiction, mais sans en être. Bref, on est quelque peu décontenancé.

    D'une relation épistolaire entre Achille et son ancienne meilleure amie va naître une aventure hors normes, ô combien passionnante.

    Vivement le tome 2 prévu cet été...

     

    MAUDIT MARDI !

    de Nicolas Vadot

    Sandawe.com, août 2011

    ISBN 978-2-930623-02-3

    64 pages - 15,00 €

     

     

     

     

     

     

     

  • Mon père, c'était toi ?

    mon_pere_c_etait_toi_01.jpg"À 40 ans passés, Gilles hérite de la maison d'un père inconnu et part sur ses traces.
    Vendeur de chaussures pour femmes au Bon Marché le jour, transformiste dans un cabaret de Montmartre la nuit, il partage son existence avec Lucie, leur fille Honorine, sa mère Monica et les cinq vieux colocs de celle-ci : Blanche, Paul, Kathy, Odette et Jean. Gilles embarque la troupe au grand complet à la découverte de son héritage et à mesure que le voile se lève sur certaines zones d'ombre de son passé, Gilles se sent de plus en plus vivant. Mais au fil de ses découvertes, certains détails viennent troubler ses nouvelles certitudes. Cette mise en scène trop évidente semble masquer la vérité."

    Une lecture rapide, facile, dont l'intrigue bien que très loin d'être exceptionnelle et somme toute prévisible, nous satisfait néanmoins, nous détend, et nous amuse parfois. Mais si l'on ne recherche que la qualité stylistique, on risque d'être déçu.

     

    Mon père, c'était toi ?

    de Vincent Pichon-Varin

    Le Cherche midi, mai 2012

    ISBN 978-2-7491-2608-1

    272 pages - 17,00 €

  • Hell West

    9782930623047.jpgBonne idée d'intégrer des personnages légendaires de l'Histoire dans un monde peuplé de monstres, de magie noire, de nécromants, de secrets, de sorcellerie, baptisé "Hell West".

    BD non conformiste, roman graphique qui décontenance quelque peu. On retrouve donc le lieutenant-colonel Custer en 1875, obtus et ambitieux, prêt à tout pour s'attirer la gloire.

    On plonge dans ce drôle de Far West, où les "Frontier Force" tentent de faire régner l'ordre et l'équilibre.

    Ce livre s'ouvre sur de merveilleux dessins en bichromie de Frédéric Vervisch. Repéré et financé par les "édinautes" de Sandawe.com, un site d'édition participative, cet album devrait connaître un franc succès.

     

    Hell West

    Tome 1 : Frontier Force

    Dessin : Frédéric Vervisch

    Scénario : Thierry Lamy

    Sandawe.com, mars 2012

    ISBN 978-2-930623-04-7

    112 pages - 13,50 €

     

     

     

     

  • TAHOE L'enlèvement

    tahoe_l_enlevement_01.jpg"Ancien flic de San Francisco, Owen McKenna coule des jours paisibles sur les bords du lac Tahoe, où il s'est reconverti en détective privé. Un jour il reçoit un appel : un fou furieux a pris un otage sur un bateau et menace de le tuer si McKenna ne vient pas séance tenante. Arrivé sur les lieux, Owen se rend compte que l'otage n'est autre que sa petite amie, Street Casey. Le preneur d'otage a une bien curieuse demande : Owen doit lui promettre qu'il va rouvrir le dossier du meurtre de Grace Sun, sa dernière enquête en tant que flic à San Francisco. A l'époque ils avaient bien prélevé de la chair et des cheveux sous les ongles de la victime, mais n'ayant pas trouvé l'ADN correspondant, ils avaient dû classer l'affaire.

    Le preneur d'otage lui donne le nom du meurtrier présumé, puis très énervé, passe par-dessus le bastingage. L'homme meurt, et le mystère reste entier.

    Todd Borg et sa femme vivent depuis une vingtaine d'années sur les bords du lac Tahoe, après être tombés amoureux de cet endroit idyllique lors de vacances. L'atmosphère particulière des lieux (un immense lac très bleu avec en toile de fond des pics enneigés) les a tous deux inspirés puisque sa femme est devenue peintre et Todd s'est mis à écrire."

    Dès le prologue, l'auteur nous happe littéralement. La trame, le décor, les personnages, tout y est peaufiné. Voici selon moi l'un des livres à emporter en vacances, certes plus destiné à la gent masculine, à laquelle j'appartiens.

     

    TAHOE L'enlèvement

    de Todd Borg

    MA éditions, mai 2012

    ISBN 978-2-822-401043

    420 pages - 20,00 €

  • Coeurs-brisés.com

    coeurs_brises_com_01.jpg"Vivienne Summers est une Londonienne d'une trentaine d'années à qui la vie sourit. Elle a un bon travail, des amis qui l'aiment et surtout un fiancé à la beauté évidente et à la carrière prometteuse qui va bientôt l'épouser (même si les noces ont déjà été annulées deux fois). Lorsqu'il rentre un soir chez eux, il lui avoue qu'il ne peut pas se marier. Pour sauver son honneur, elle fait ses valises. Elle s'installe donc dans un petit appartement et attend. Des nouvelles, un coup de fil de lui, un geste.

    Elle va bientôt découvrir qu'il a rencontré une femme à la plastique parfaite et qu'ils sont sur le point de convoler. Son monde s'écroule, et ses amis vont faire ce qu'ils peuvent pour l'aider. Mais la rupture est difficile, et elle se met à imaginer un site Internet pendant ses heures de bureau, coeurs-brisés.com, où tous les coeurs en perdition comme elle pourraient trouver refuge et peut-être reprendre espoir.

    Ses déboires l'amènent à abuser un peu trop du chardonnay, et elle se retrouve dans le lit de son meilleur ami Max, un peintre qu'elle connait depuis la fac, et qui l'aime en secret depuis le premier jour. Ensemble ils vont passer quelques journées merveilleuses, et Vivienne se sent enfin capable d'oublier Rob. Mais ce dernier réapparait et lui avoue qu'il ne peut vivre sans elle. La vie de rêve qu'elle s'était imaginée avec lui redevient tout à coup possible..."

    Sans nul doute destiné à un lectorat féminin, ce livre me fait songer à une série télévisée américaine. Nombreux dialogues, vocabulaire grand public, phrases courtes, la recette est connue...

     

    Coeurs-brisés.com

    d'Emma Garcia

    MA éditions, mai 2012

    ISBN 978-2-822-400992

    392 pages - 18,00 €

  • Bonneval pacha

    9782205068481.jpgLe comte de Bonneval fut un personnage à part dans l'Histoire. Bretteur redoutable, cet homme à forte personnalité connut plusieurs vies en une seule. Officier sous Louis XIV, puis général d'infanterie pour l'empire d'Autriche, enfin pacha ottoman à Constantinople, ce Bonneval méritait bien quatre tomes biographiques.

    Dans cet "insoumis", on découvre son passage dans la marine de France, et ses exploits sur les champs de bataille où il marqua les esprits par sa fougue, son sens de la stratégie, sa clairvoyance, mais aussi par sa cruauté.

    Récit historique de qualité, dont le dessin surprend quelque peu mais auquel on s'habitue, ce Bonneval pacha permet de mettre en lumière un siècle qui n'en manquait pas.

     

    Bonneval pacha

    tome 1 : L'insoumis

    Scénario : Gwen de Bonneval

    Dessin : Hugues Micol

    Dargaud, mars 2012

    ISBN 978-2205-06848-1

    56 pages - 13,99 €

  • On frise l'overdose !

    9782809807196.jpg9782021073362.jpg9782081282155.jpg9782081282568.jpg9782226240217.jpg9782246785743.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Mais quand vont-ils s'arrêter ? La campagne présidentielle a vu fleurir des dizaines d'ouvrages politiques en tous genres : biographies, analyses, programmes des candidats, autobiographies, essais, documents, sans oublier les brûlots rédigés en trois semaines.

    Une fois le 7 mai et l'élection de François Hollande acquise, on pouvait supposer, imaginer, disons plutôt "espérer" que cesserait enfin l'avalanche de titres politiques aux connotations partiales de gauche ou de droite.

    Il n'en sera rien, malheureusement. Les éditeurs remettent le couvert et nous repassent les plats.

    Même si François Hollande demeurera le sujet n°1, d'autres visages apparaissent d'ores et déjà sous les feux des projecteurs, à commencer par celui de Jean-Marc Ayrault, député-maire de Nantes accédant à Matignon.

    Présent sur tous les plateaux-télé, Franz-Olivier Giesbert profite de sa notoriété pour frapper fort. Flammarion, son éditeur, annonce un tirage à 80 000 exemplaires de son "Derniers carnets". Cela ressemble furieusement à un "coup" et, très franchement, j'espère que ce sprinter de l'écrit qu'est FOG recevra le même accueil que reçut fin 2008 le livre de BHL et Houellebecq, "Ennemis publics", publié, comme par hasard, chez le même éditeur. A savoir un flop total.

    Vendue à 4 000 exemplaires en 2004, la biographie du tout nouveau Premier ministre intitulée "Jean-Marc Ayrault : une ambition nantaise" sera remise en vente.

    En juin 2007, les éditions de l'Archipel avaient publié "Ségolène Royal, les coulisses d'une défaite". Rebelote en 2012, mais la victime d'hier prend sa revanche du haut de son futur perchoir.

    D'autres "quicks books" tenteront de tirer leur épingle du jeu :

    La dernière campagne (Grasset)

    De la Corrèze à l'Elysée (L'Archipel)

    François Hollande, Président élu (Privat)

    La victoire empoisonnée (Seuil)

    L'homme qui ne devait pas être président (Albin Michel)

    Rien ne se passe comme prévu (Grasset)

    Le naufragé (Flammarion)

    Journal d'une victoire (Cherche midi)

    Coups pour coups : les petits secrets et grandes manoeuvres du duel Hollande - Sarkozy (éditions du Moment)

    François Hollande, Président (Cherche midi)

     

    9782246799337.jpg9782354171544.jpg9782708944442.jpg9782749125183.jpg9782749125664.jpg9782809807028.jpg9782809807196.jpgjean-marc-ayrault.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Signé Hermann & Yves H.

    9782803630226-couv-I325x456.jpg9782803630219-couv-I325x456.jpg9782803630202-couv-I325x456.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je suis entré en lecture de ces trois albums comme l'on pénètre dans un restaurant gastronomique étoilé : avec respect, conscient de vivre un instant magique.

    Hermann est ce qu'on appelle un "monstre sacré" de la BD, une icône vivante pour le passionné que je suis, et, très certainement, un modèle pour la jeune génération de dessinateurs et scénaristes.

    Le créateur de "Bernard Prince", "Jugurtha", "Jérémiah" ou encore "Comanche" (la liste n'est pas exhaustive) a marqué de son sceau peint en couleurs directes, l'histoire du 9ème art.

    La collection "Signé" des éditions du Lombard s'enrichit de trois nouvelles pépites. En collaboration avec son fils, Hermann nous propose le meilleur, ou l'étalage de son immense savoir-faire.

     

    Dans Liens de sang, les auteurs nous plongent au début des années 50, dans une ambiance de polar à l'américaine, très noire, sordide même. Sam Leighton est un jeune policier idéaliste qui débarque dans une cité où règne en maître absolu le mafieux Joe Beaumont.

    Mais qui est-il vraiment ce Joe Beaumont ? Toujours à la limite de l'incompréhension, le lecteur est embarqué à bord d'un navire en perdition dont on ne s'échappe pas... dont on ne veut d'ailleurs pas s'échapper.

     

    LIENS DE SANG

    Dessin : Hermann, scénario : Yves H.

    Le Lombard, avril 2012

    ISBN 978-2-8036-3022-6

    56 pages - 14,99 €

     

    1976, John Haig est un flic morose, blasé, en poste dans un bled où rien ne se passe. Pourtant, voici que le corps d'une adolescente est retrouvé dans une forêt voisine. Cette enquête va le projeter dans son passé, en 1957, lorsqu'il fit la rencontre de Daisy, une jeune femme belle et désirable, aussi survoltée qu'espiègle, dont il tomba éperdument amoureux.

    Entre passé tragique et présent aux relents macabres, le tout bercé par Elvis Presley, son idole disparue, John Haig aura-t-il la force de lutter ?

     

    MANHATTAN BEACH, 1957

    Dessin : Hermann, scénario : Yves H.

    Le Lombard, avril 2012

    ISBN 978-2-8036-3021-9

    56 pages - 14,99 €

     

    The Girl from Ipanema est, à mon sens, le plus abouti des trois albums, et c'est peu dire tant la qualité des deux autres est manifeste.

    Les auteurs nous transportent cette fois à Hollywood, dans l'envers du décor, glauque à souhait. Deux jeunes filles, copines inséparables, vivent d'expédients et rêvent, comme des milliers d'autres, de mettre le grappin sur LA star masculine du moment, ou sur LE producteur qui leur procurera une vie fastueuse.

    Mais la réalité est bien plus féroce et l'une d'elles, Dorothy la blonde décolorée, accro aux drogues en tous genres, perdra son calme et, par la même occasion, la vie.

    Cette fois, pas question de décrocher, ne fut-ce qu'une seconde, car l'histoire est menée tambour battant et tout le talent des auteurs, père et fils, nous explose littéralement à la face.

    Merci mille fois.

     

    THE GIRL FROM IPANEMA

    Dessin : Hermann, scénario : Yves H.

    Le Lombard, avril 2012

    ISBN 978-2-8036-3020-2

    56 pages - 14,99 €

  • PPDA nous propose un thriller...

    rapaces_01.jpg"Chris Rather, la quarantaine triomphante, est un Français très populaire : il présente le 20 Heures d'une puissante chaîne de télévision.

    À un mois du premier tour de la présidentielle de 2012, on le retrouve sans vie, noyé dans un des étangs de Hollande, comme Robert Boulin trente-trois ans plus tôt. S'est-il suicidé ? L'a-t-on assassiné ? Il venait la veille d'interviewer le président de la République...

    Une course contre la montre va s'engager chez les enquêteurs pour résoudre au plus vite un mystère qui empoisonne la campagne présidentielle et la vie de la chaîne."

    Chris Rather a évincé un présentateur légendaire qui incarnait la chaîne depuis des lustres. PPDA règle ses comptes sur fond d'enquête policière. Le président Sarkozy figure parmi les protagonistes, on s'en doute un peu.

    Mais quel est donc le style littéraire de cet auteur ? On est en droit de se poser la question. Certes, l'intrigue coule d'autant mieux que M. Poivre d'Arvor connaît son sujet. Les méandres de la caste journalistique n'ont aucun secret pour lui.

    Bon roman de plage, ce "Rapaces" ne révolutionnera pas la littérature française, mais on sent que l'auteur s'est fait plaisir. Il devrait ravir un grand nombre d'esprits revanchards...

     

    RAPACES

    de Patrick Poivre d'Arvor

    Cherche midi éditeur, mars 2012

    ISBN 978-2-7491-2356-1

    320 pages - 17,00 €

  • Si tu existes ailleurs

    si_tu_existes_ailleurs_01.jpg« Tu vas mourir du coeur en même temps que cinq autres personnes ».

    "Telle est l'étrange phrase que prononce Anna, la nièce de Noam Beaumont, alors qu'ils jouent ensemble. Une phrase étrange dans la bouche d'une enfant de 3 ans. Terrible, incongrue et effrayante pour ce célibataire de 35 ans obnubilé par son travail, obsédé par la mort, sujet à des angoisses dont il ne sait si elles relèvent d'une crise de la quarantaine précoce ou du drame vécu lorsque lui-même était enfant.

    Dès lors, Noam est obnubilé par une seule question : quand mourra-t-il ? Une psychologue aux méthodes singulières l'assure que les propos de sa nièce recèlent une vérité reposant sur une théorie connue : la « prophétie des innocents ».

    Selon cette approche mystique, les prophètes ont disparu car les forces qui gouvernent le monde ne trouvent plus d'êtres suffisamment purs pour porter leurs paroles ; seuls les enfants et les handicapés mentaux possèdent, parfois, ce don. Dès lors, une incroyable course contre la montre s'ouvre pour Noam : trouver les cinq autres personnes programmées à disparaitre en même temps que lui. Mais seule la découverte-révélation du cinquième nom, à la fin de sa quête, indiquera le sens de la prophétie d'Anna. Une aventure qui le conduira, aux limites de sa raison, là où la vie peut prendre fin... et où l'amour peut renaître."

    Thierry Cohen n'a pas le succès du couple Musso-Levy, mais il surfe sur la même vague, sans le moindre complexe. Il pousse d'ailleurs la comparaison jusqu'au choix de ses titres. Les lectrices des deux écrivains les plus vendus pourraient donc tout aussi bien lire du Cohen. Après tout, pourquoi pas ? Elles ne seraient pas déçues.

     

    Si tu existes ailleurs

    de Thierry Cohen

    éditions Flammarion, mai 2012

    ISBN 978-2-0812-6303-1

    336 pages - 19,90 €

  • Dès l'instant

    11488199_b7a388fe_560.jpg"Il reste, cachées dans les plis de mon manteau, quelques gouttes de l'averse d'hier.

    Je pense les garder au chaud encore quelques jours.

    Quand elles seront habituées à ma présence,

    je leur ferai une place dans le tiroir de ma petite collection, à côté du sable de Vénus."

    Poésie, prose poétique ? Pascal Blondiau navigue entre deux eaux tout en tutoyant l'excellence littéraire. Sa plume, mariée aux illustrations de Marie Campion, nous chatouille les neurones.

    Un livre à part ? Normal pour un éditeur oeuvrant dans la marge et un auteur hors format.

     

    Dès l'instant

    de Pascal Blondiau

    illustrations de Marie Campion

    éditions Les Carnets du Dessert de Lune, 2010

    ISBN 978-2-930235-96-7

    52 pages - 10,00 €

  • Devenu un classique...

    9782803629961.jpgSuite à la mort de Sir Charles Warren, on retrouve Scrubby, Sheela, mais aussi Spring Heeled Jack, le démon qui hante toujours les rues de Londres. La frontière qui sépare les deux mondes devient poreuse. Aidé par Peter, son "Changelling", Scrubby cherche à comprendre ses origines.

    Cette série fait partie des incontournables du Lombard, à juste titre.

     

    La Légende du Changelling

    tome 5 : La nuit Asraï

    Scénario : Pierre Dubois

    Dessin : Xavier Fourquemin

    Le Lombard, mars 2012

    ISBN 978-2-8036-2996-1

    64 pages - 14,45 €

  • Prise de télé

    scagc.jpgLa télévision nous bouffe le corps et l'esprit. Cet objet dont tant de générations ont pu se passer. Serait-il encore imaginable de vivre en parfaite harmonie sans la présence d'une image mobile au milieu du salon ? Il est indéniable que l'objet cathodique a investi nos foyers, parfois en plusieurs exemplaires. Jusqu'à devenir carrément indispensable, vital pour certains.

    Prise de tête, prise de télé, Dominique Scaglia jette un pavé dans la mare. Car mieux vaut en rire. S'il est une addiction bien réelle dont personne ne se plaint, c'est bien le récepteur de télévision et ses deux dimensions, ses publicités qui engraissent les chaînes cryptées publiques et privées, ses émissions bonnes ou mauvaises, et ses journaux en boucle.

    La bonne vieille mire a disparu des écrans. Elle a cédé la place au téléroman, à la téléréalité, à la télévérité, au téléachat, au bouquet, non de roses mais de chaînes, cryptées ou non qui rassasie l'apathique avachi dans son divan, la télécommande à la main.

    Les dessins de Dominique Scaglia nous bousculent les neurones. Un court moment de conscience et de plaisir parodique dans ce monde de crétins.

     

    Prise de télé

    de Dominique Scaglia

    éditions Librairie du Labyrinthe, août 2006

    ISBN 2-9523061-4-1

    9,00 € 5,00 € - 112 pages

     

    pour commander cet ouvrage :

    http://librairiedulabyrinthe.fr/comman.htm

     

  • En ce sang versé

    en_ce_sang_verse_01.jpg"Royaume de France, début du XIVe siècle. Hardouin cadet-Venelle a été contraint de reprendre la charge de bourreau de son père, devenant à son tour M. Justice de Mortagne. La petite trentaine, bel homme, il est cultivé et a amassé une jolie fortune. Torturer, tuer ne le gêne pas particulièrement, même s'il n'en tire aucune « satisfaction ». Et puis, un jour, tout bascule : il exécute une innocente. Se sentant pour la première fois complice de meurtre, il décide de faire, désormais, « vraie justice » lui-même.

    Dans ce deuxième opus de ses enquêtes et aventures, il doit élucider pourquoi Henriette, fille aînée et préférée du seigneur sous-bailli Arnaud de Tisans, devenue moniale à l'abbaye des Clairets, est retrouvée étranglée à la porte du monastère. Crime crapuleux, sans doute, puisqu'on lui a dérobé les aumônes qu'elle avait collectées. Chargé d'enquêter, Hardouin commence à trouver l'attitude de la mère abbesse, Mme de Gausbert, étrange. En dépit de son chagrin, de sa magnifique réputation, celle-ci semble peu désireuse de les voir interroger ses filles. Pourquoi donc ? Parce que ce meurtre conduit vers d'autres ? Et que vient faire dans cette histoire Mahaut de Vigonrin, accusée d'empoisonnements ?

    Il devra menacer, brutaliser, faire chanter pour que justice soit faite. Malheureusement, la justice est implacable et ceux qui la désirent doivent s'attendre à n'être jamais récompensés."

    Ecrit dans un français quelque peu désuet, cette histoire ne manque pas d'action et, une fois habitué à ce langage, je me suis pris au jeu. Certes, les notes en bas de page abondent, mais une fois encore, on s'y habitue et l'on y picore çà et là.

    Auteure prolifique, Andrea H. Japp a bâti un roman dense, théâtral, abreuvé de mots moyenâgeux, comme les enluminures de vieux manuscrits.

     

    En ce Sang Versé

    d'Andrea H. Japp

    Flammarion, mai 2012

    ISBN 978-2-0812-5665-1

    368 pages - 21,00 €

  • Le sang du Suaire

    le_sang_du_suaire_01.jpg"Une femme est assassinée dans sa somptueuse villa de Berverly Hills à Los Angeles, et son corps atrocement mutilé retrouvé sur la plage. Son meurtrier est John James, un jeune homme aux cheveux bruns et au teint olivâtre, surnommé Face de poisson par ses collègues de travail. Il observe les femmes, choisit ses proies, les pourchasse et les tue en murmurant l'incantation : Dominus vobiscum, Dieu le veut. Il pratique aussi d'étranges et inquiétants rituels : il se taillade à l'aide d'un rasoir avant d'envelopper son corps nu et ensanglanté dans un fin tissu blanc.

    Les inspecteurs Nic Karakandez et Mitzi Fallon découvrent rapidement que la victime est Tamara Jacobs, une scénariste qui travaillait sur un film intitulé Le Suaire. Leur enquête va les conduire à Turin, où Tamara avait établi des contacts avec des chercheurs, puis au Vatican. La fin de son film reste introuvable, mais il s'avère quelle était sur le point d'apporter des preuves tangibles, telles que des tests ADN, sur l'inauthenticité du suaire de Turin.

    Qui aurait intérêt à étouffer ces révélations et pour quelles raisons ? Quel mystère recèle le Saint-Suaire ?"

    A ce prix, le lecteur n'est pas volé. Humour, rythme, construction très cinématographique, chapitres courts, l'histoire déroule l'intrigue et le lecteur se sent aussitôt impliqué, téléporté en son centre.

    Même si d'un point de vue purement littéraire, le livre n'atteint pas les cimes, l'auteur a le mérite de capter l'attention et d'avoir créé un bon thriller qui pourrait cartonner pendant les vacances estivales.

     

    Le Sang du Suaire

    de Sam Christer

    MA éditions, mars 2012

    ISBN 978-2-822-400824

    480 pages - 20,00 €

  • Miraculeuse Maryllis

    mds%20-%20cover%20-%20miraculeuse%20-%20sans%20bandeau.jpgDrôle d'amour que celui d'une prostituée. Amour consensuel, plus que physique. Amour d'un instant volé au quotidien. Odeur... saveur d'interdit sur fond d'adolescence adulte.

    Frédéric est un habitué, un de ces hommes qui rôde dans le quartier mal famé de Ludwige. Un de ces hommes marié à une carence sensuelle, à un vide sentimental, aux non-dits perpétuels. Il comble donc son manque auprès d'Irina, puis de Maryllis, dont il devient accro. Il doit d'ailleurs son nom d'auteur aux cadeaux qu'il offre à sa maîtresse professionnelle.

    Voilà un texte sans ambiguïté, sans fausse note, qui dépeint à merveille ce besoin viril, tout en dépassant l'acte sexuel proprement dit. Et même si les détails crus sont bel et bien présents, on ressent tout au long de la lecture une grande pudeur, mais aussi et avant tout, un profond respect pour Maryllis, espiègle compagne de ses désirs, toujours à l'écoute de ses clients qui, une fois acquis, conquis et reconnus, sont récompensés pour leur fidélité.

    Cajoleuse de schizophrènes, d'époux éconduits, d'hommes d'affaires trop stressés, de jeunes puceaux explorateurs de plaisirs, de satyres friqués ou, plus simplement, de mâles en quête de tendresse, Maryllis connaît son métier, le plus vieux du monde paraît-il...

    Seule ombre au tableau de ce petit bijou littéraire, son prix un peu excessif compte tenu de son épaisseur et de son format. Mais un petit éditeur indépendant se doit d'être défendu... et loué pour son courage, sa témérité, voire sa douce folie toujours motivée par l'amour des belles lettres.

     

    Miraculeuse Maryllis

    de Frédéric Chanel

    Murmure des soirs, mars 2012

    ISBN 978-2-930657-04-2

    72 pages - 10,00 €

  • La conjuration de Bohême

    9782203040663.jpgSeizième tome de Caroline Baldwin, une série qui ronronne depuis pas mal d'années chez Casterman. André Taymans est un enfant d'Hergé, à savoir un amoureux de la ligne claire, ce qui donne à ses planches un côté désuet. Cela dit, la ligne claire n'a jamais vraiment quitté le paysage BD. Et c'est tant mieux car les nostalgiques sont nombreux.

    Ce second volet du diptyque nous replonge dans l'enquête menée par Caroline Baldwin et l'inspecteur Philips sur le Bohemian Club. Ambiance sectaire, action, voyages, la recette Baldwin est connue.

     

    Caroline Baldwin

    tome 16 : La Conjuration de Bohême

    d'André Taymans

    Casterman, avril 2012

    ISBN 978-2-203-04066-3

    48 pages - 11,95 €

  • ASGARD

    9782505013822.jpgQuelque chose rôde sous les eaux du Fjördland... Un Krökken, un monstre marin qui s'attaque aux navires et dévore ses marins. Le roi Gödfred décide de s'en débarrasser. Pour cela, il fait appel, à contrecoeur, aux services d'Asgard Pied-de-Fer, un chasseur hors du commun.

    Cette histoire en deux tomes s'avère passionnante. A bord d'un drak, un équipage réduit, prêt à défier la bête immonde et gigantesque. Un adversaire à la taille du skraëling, à savoir Asgard Pied-de-Fer.

    Côté scénario, Xavier Dorison n'est pas un novice et l'on reconnaît son univers. Quant au dessin de Ralph Meyer, il est largement à la hauteur de nos attentes.

     

    ASGARD

    tome 1 : Pied-de-fer

    Scénario : Xavier Dorison

    Dessin : Ralph Meyer

    Dargaud, mars 2012

    ISBN 978-2-5050-1382-2

    56 pages - 13,99 €

  • C'est beau une ville la nuit

    c_est_beau_une_ville_la_nuit_01.jpg"C'est beau une ville la nuit n'est pas à proprement parler un roman autobiographique, mais bien plutôt l'écriture d'une errance et d'une quête.

    Ce livre est un fragment d'itinéraire de l'homme Bohringer avant même que les écrans renvoient cette image d'une « gueule » de cinéma."

    Paru chez Denoêl en 1988, Flammarion réédite le premier roman de Richard Bohringer.

     

    C'est beau une ville la nuit

    de Richard Bohringer

    éditions Flammarion, mai 2012

    ISBN 978-2-0812-8325-1

    160 pages - 12,00 €


     

  • Divertissant, sans plus...

    9782822400527.jpg"Susie et Martin décident de célébrer leur dixième anniversaire de mariage en retournant dans les Highlands écossaises où ils avaient passé leur lune de miel. A Fort William, plaidant le besoin d'aventure, Martin insiste pour qu'ils partent en randonnée sur deux jours, malgré le temps pluvieux de novembre. Susie est réticente mais se laisse finalement convaincre. Arrivés au refuge, un violent orage se déchaîne et ils se retrouvent coincés dans cette simple cabane, à des kilomètres de tout et complètement isolés."

    Ce thriller psychologique additionne les poncifs comme d'autres les perles à un collier. Certes, l'histoire divertit et la lecture de ce texte n'est donc pas déplaisante, mais l'intrigue manque de corps et la chute tombe à plat.

    L'auteure ne réinvente rien et l'on devine trop rapidement l'issue de ce huis-clos.

     

    Le Refuge

    de Niki Valentine

    MA éditions, février 2012

    ISBN 978-2-822-400527

    288 pages - 20,00 €