• L'appel du Sahara

    9782809904086.jpgVoilà un livre soigné, abondamment illustré, relatant trois vies atypiques, trois parcours, trois chemins sinueux qui, inexorablement, convergent vers le Sahara. La France fut très certainement la plus grande nation coloniale d'Afrique du Nord. Malgré la tragédie qui frappa la mission Flatters en 1881, assassinée jusqu'au dernier dans les sables du désert par les Touaregs, l'appel du Sahara fut le plus fort.

    Un ouvrage à la finition impeccable, couleur sépia, qui nous rappelle les destinées d'Ernest Psichari (1883 - 1914), d'Hubert Lyautey (1854 - 1934) et de Charles de Foucauld (1858 - 1916). Les auteurs ont réussi à me transporter au pays des Maures, des Touaregs, jusqu'à la ville mythique de Tombouctou.

    Merci.

     

    L'appel du Sahara

    de Judith Brouste et Pierre Brullé

    éditions Place des Victoires, novembre 2011

    ISBN 978-2-8099-0408-6

    160 pages - 19,95 €

  • François Villon, un personnage romanesque enfin en BD...

    9782756017099.jpgReconstitution historique tout simplement divine. On s'y croirait, dans les rues de Paris, au milieu du XVème siècle, à l'époque où la peste décimait les populations. Les auteurs nous retracent l'existence de François Villon, poète ribaud et malfrat, plus rebelle que véritablement voyou. En d'autres temps, cet érudit eût été médecin, notaire, professeur, ou artiste connu et reconnu. Mais lorsqu'on naît en plein Moyen-âge, le jour où Jeanne la Pucelle périt sur le bûcher, il n'est pas évident d'incarner la vertu, surtout à l'époque où l'on pendait, brûlait, enterrait vif ou trucidait de multiples manières, pour le vol d'une pomme à l'étalage.

    François Villon fut incontestablement en avance sur son temps. Jouisseur, l'expérience lui a montré que la vie ne tient qu'à un fil, ou plutôt une corde, alors il veut en profiter.

    Son instinct de survie lui permit d'inscrire son nom parmi les grands écrivains de la littérature française, encore étudié de nos jours. Un premier tome d'une qualité exceptionnelle.

     

    Je, François Villon

    tome 1 : Mais où sont les neiges d'antan ?

    Dessin : Luigi Critone

    d'après Jean Teulé

    Delcourt, novembre 2011

    ISBN 978-2-7560-1709-9

    72 pages - 14,95 € 

  • L'agenda papier n'est pas mort !

    Avant - il y a 20 ou 30 ans -, un agenda, cela ressemblait à ça :

    agenda-publicitaire-a4-i1525-s400.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On n'avait guère le choix. On le recevait au bureau, chez notre banquier, ou à la Poste, mais rarement sous le sapin. Cet objet connut une première révolution avec l'arrivée de l'agenda perpétuel, où il suffisait de changer le contenu chaque année. Une marque s'imposa immédiatement au point de passer dans le langage courant : FILOFAX !

     

    Dès lors, posséder son Filofax, c'était un peu comme surfer sur son ipad2 aujourd'hui. Très branché !

    L'arrivée de l'agenda électronique, puis dans la foulée du téléphone portable auraient dû condamner le vieil agenda noir, rigide, austère, sans aucune fantaisie. D'aucuns prédisaient sa mort à plus ou moins brève échéance.

    Pourtant, ce partenaire de papier que l'on emporte toujours sur soi, à peu près partout sauf à la piscine ou lors d'une sortie à vélo, lutta pour sa survie.

    Comment ? En jouant sur les textures, sur le contenu, sur la couleur du papier virant au ocre, à l'écru, au blanc cassé, quittant définitivement ce blanc éclatant peu esthétique. On y inséra des photos, des dessins, des blocs-notes, des carnets d'adresses. Certains devinrent de véritables oeuvres d'art, à la couverture en cuir. L'offre, au lieu de pérécliter, gonfla. De nos jours, on hésite longuement avant de se décider pour tel ou tel agenda, car la qualité de chacun d'entre eux s'est affirmée, accrue.

    9782013934909.jpg9782203046979.jpg2554.jpg9782501073806.jpg9782226238757.jpg

     

     

     

     

     

     

    L'agenda papier survit donc malgré la présence sur le marché de cette concurrence féroce représentée par les agendas contenus dans les différents smartphones... pour notre plus grand bonheur. Je profite de cette démonstration pour achever l'année sur une note positive :

    NON, le livre numérique ne tuera pas le livre papier ! 

     

    9782203038608.jpg2574.jpg9782501073776.jpg9782263055539.jpg9788862937139.jpggrandagand.jpg

     

     

     

     

     

  • Une nouvelle équipe à la barre...

     

    Imprimé à 500 000 exemplaires, le tome 20 de la série XIII reste une valeur sûre en BD. Et pourtant, cela fait bien longtemps - dès le sixième tome - que j'ai décroché car la soupe XIII m'a paru soudain bien indigeste.

    Jean Van Hamme et William Vance ont certes passé la main à une nouvelle équipe, mais le personnage, outre le fait qu'il contribue à remplir les caisses de son éditeur, mérite-t-il un tel honneur ?

    A l'instar d'un Bob Morane, le héros XIII ne risque-t-il pas l'essoufflement ?

    Poser de telles questions n'est pas répondre, mais il serait très hypocrite de ne pas les révéler...

     

     

  • Hachette Livre prépare ses boîtes en carton.

    17113.jpgArnaud Nourry, P-DG du groupe international, a annoncé le déménagement du siège à Vanves, dans les Hauts-de-Seine. En période de crise, à l'heure où tout le monde - ou presque - souffre de l'austérité, le groupe Hachette, surnommé "la pieuvre", va faire bâtir un immeuble de 20 000 m², sur six étages.

    Au contraire des délocalisations forcées des Flammarion, Bayard, ou Seuil, Hachette Livre affiche sa domination, sa toute-puissance, même si les principaux dirigeants n'auront plus une vue directe sur la tour Eiffel, ce qui est le cas au quai de Grenelle.

  • Babar a 80 ans et n'a pas l'intention d'abdiquer

    id-6445babar.jpgCréé par la famille de Brunhoff en 1931, Babar n'a pas pris une ride. Deux expositions lui seront consacrées à Paris, une série télévisée, sans oublier l'offensive commerciale représentée par la réédition d'albums mais aussi d'innombrables produits dérivés.

    Comme quoi, il ne faut pas forcément imaginer des personnages alambiqués, robotisés, vulgaires parfois, pour intéresser... non, fasciner les 4-10 ans. Et c'est tant mieux.

  • Des Salopes et des Anges...

    9782205068795.jpgVoilà une BD qui ne paie pas de mine, mais qui, si l'on prend la peine de la lire avec attention, possède toutes les qualités d'un grand album, d'une belle oeuvre. De l'humour à revendre. Une profondeur. Des scènes chargées d'émotion. Une bonne dose de morale. Une chute comme je les aime. Et tout cela en choisissant pour thème : pour ou contre l'avortement ? Grand débat parfaitement disséqué - le mot est choisi - par les auteurs.

     

    Des Salopes et des Anges

    Scénario : Tonino Benacquista

    Dessin : Florence Cestac

    Dargaud, octobre 2011

    ISBN 978-2205-0687-9-5

    46 pages - 13,95 €

  • Noé

    9782803629930.jpgOn y entre à pas lents, craignant le dérapage vers l'ennui. Mais l'histoire ne tarde pas à nous accrocher et l'on se plaît à retrouver un univers proche de Mad Max, Waterworld ou plus récent, de Avatar. La qualité graphique exceptionnelle y est pour beaucoup.

    Noé nous est présenté comme un valeureux guerrier, sage, guérisseur, en proie à un cauchemar récurrent. Sa bonté d'âme lui vaut de tout perdre, sa famille exceptée. Il n'y a plus à hésiter : la fuite vers le mont Ararat s'impose, car il lui faut trouver une réponse à ses visions.

    Premier tome d'une tétralogie qui promet de beaux moments de lecture, ce Noé m'a convaincu.

     

    Noé

    tome 1 : Pour la cruauté des hommes

    Dessin : Niko Henrichon

    Scénario : Darren Aronofsky

    Le Lombard, octobre 2011

    ISBN 978-2-8036-2993-0

    72 pages - 15,95 €

  • Un grand classique

    9782803629916.jpgCet album est une compilation des "meilleurs" gags de Léonard. Un humour bon enfant, plaisant, qu'on découvre ou redécouvre. A dire vrai, Léonard n'invente rien, il additionne les anachronismes et s'il y a un cerveau qui fonctionne à plein régime, c'est bel et bien le nôtre. Car lire Léonard se résume à un jeu. On recherche les détails, on les recherche d'autant plus que ce sont ces petits traits "de génie" qui nous font rire.

    Un petit bémol toutefois, l'interview introductive est totalement inutile.

     

    Léonard, génie à la page

    Scénario : Bob de Groot

    Dessin : Turk

    Le Lombard, octobre 2011

    ISBN 978-2-8036-2991-6

    154 pages - 15,95 €

  • Fan de la série...

  • L'affaire Flamenco

    l_affaire_flamenco_01.jpgBeaucoup d'amateurisme, telle est ma réflexion à la vue de ce livre. Phrases courtes. Il en faut, certes, mais à ce point. Dialogues creux. Descriptions minimalistes. On ressent la patte du réalisateur et non celle d'un véritable écrivain.

    Narration principalement au présent, ce qui rajoute à l'impression de maladresse. L'intrigue, elle, se déroule entre Paris, Dakar et Sichuan. Lieutenant de police d'origine sénégalaise, Mbaye est chargé d'une enquête atypique : le meurtre d'une jeune danseuse de Flamenco ayant eu la bonne - ou la mauvaise - idée de mourir sur le pas de sa porte.

     

    L'affaire Flamenco

    de Richard Joffo

    Phoenix Press International, novembre 2011

    ISBN 978-0-9829961-2-6

    224 pages - 19,00 €

  • A solder au plus vite... voire à pilonner.

    les_carnets_d_une_bourgeoise_dechue_01.jpgL'exemple même du non-livre ! Sans intérêt. A la couverture ratée. Au titre affligeant. Récit autobiographique qui se serait vu refusé par 99 % des éditeurs. Alors, pourquoi, pourquoi un livre de plus à ranger dans les étagères des librairies ? Vraiment, je me le demande.

     

    Les carnets d'une bourgeoise déchue

    de Diane Rauscher-Kennedy

    Phoenix Press International, novembre 2011

    ISBN 978-0-9829961-1-9

    170 pages - 17,00 €

  • Pour les fêtes...

    je_jubilerai_jusqu_a_100_ans_01.jpgAutobiographie, mémoires, oui et non car Marthe Mercadier parle aussi du présent et, bien sûr, d'avenir. Personne attachante, toujours le sourire aux lèvres, elle revient sur sa filmographie impressionnante qui l'a vu jouer aux côtés de monstres du cinéma tels que Serge Reggiani, Fernandel ou Jean Gabin.

    Marthe Mercadier ne révolutionne pas la littérature, mais elle donne du baume au coeur et cet ouvrage ne manque pas d'intérêt pour tous les amateurs de cinéma et de théâtre.

     

    Je jubilerai jusqu'à 100 ans !

    de Marthe Mercadier

    Flammarion, octobre 2011

    ISBN 978-2-0812-3918-0

    240 pages - 19,00 €

  • Empoisonneuse à la Cour des Borgia...

    francesca_01.jpg"Rome, été 1492. Une époque troublée pour la chrétienté, qui s'est rendue coupable quelques mois auparavant de promulguer l'édit décrétant l'expulsion de tous les Juifs d'Espagne. Mais la cité éternelle s'émeut moins de leur sort que de celui du pape, Innocent VIII, dont on dit qu'il est mourant. Cette nouvelle attise pourtant davantage les ambitions qu'elle ne suscite la prière.

    Au service de la famille des Borgia depuis toujours, Francesca apprend la mort de son père (l'empoisonneur attitré de la famille) dans des circonstances douteuses. Commence alors pour elle une quête de vengeance, qui la pousse à prendre la suite de son père.

    Ses recherches vont lui faire découvrir que l'expulsion des Juifs d'Espagne n'est que le prélude à des actes plus monstrueux encore et que le pape, à la santé déclinante, compte bien autoriser depuis le Vatican. Il s'agit à présent de le neutraliser, tout en aidant Rodrigo Borgia, son maître, à être élu pape par le conclave."

     

    Francesca Empoisonneuse à la Cour des Borgia

    de Sara Poole

    MA éditions, novembre 2011

    ISBN 978-2-822-400510

    420 pages - 19,90 €

  • Barracuda...

    9782505011460.jpgTrente minutes de lecture, trente minutes d'évasion dans une autre époque. On retrouve les protagonistes du premier opus, plus matures, plus forts. Maria del Scuebo domine complètement Ferrango, le marchand d'esclaves, éperdu devant la beauté fatale de la jeune femme. Celle-ci, sans le moindre scrupule, se venge à petit feu. Emilio parfait son éducation auprès de Mister Flynn. Quant à Raffy, sa fougue lui vaut de se retrouver face à celle dont il veut à tout prix se venger, celle qui l'empêcha d'embarquer à bord du vaisseau pirate de son père : la même Maria del Scuebo.

    Une histoire de pirates, de règlements de comptes, de cape et d'épée, jalonnée de "gueules", de gentilshommes et de jolies femmes.

    Jean Dufaux excelle une nouvelle fois et nous propose une série d'une incroyable densité.

     

    Barracuda

    tome 2 : Cicatrices

    Scénario : Jean Dufaux

    Dessin : Jérémy

    Dargaud, octobre 2011

    ISBN 978-2-5050-1146-0

    54 pages - 13,95 €