• Abélard-addict !

    abelard-bd-volume-2-simple-27741.jpgAbélard part en Amérique pour pouvoir voler et décrocher la Lune, qu'il compte offrir à l'élue de son coeur : Epilie. Mais le jeune moineau, très naïf, ira de désillusion en désillusion, ne perdant jamais pour autant sa bonhomie.

    Cette histoire en deux tomes est tout simplement merveilleuse. Un véritable chef-d'oeuvre ! J'avoue avoir du mal à trouver les mots, ou plutôt des superlatifs assez forts. A la fin du second opus, j'en avais les yeux humides.

    Les auteurs nous donnent une belle leçon, à nous de lire entre les lignes. Merci. Mille mercis. Ces deux BD trouveront une place de choix dans ma bibliothèque. Mes enfants les liront et, je l'espère un jour, mes petits-enfants, et ainsi de suite tant que notre humanité conservera un soupçon de tendresse et d'espérance.

    Abélard, c'est un conte philosophique qui, même si vous n'êtes pas grand amateur de bande dessinée, ne pourra que vous ravir. N'hésitez donc pas un seul instant, faites-moi confiance, il faut encourager ce genre de réalisation, il faut montrer aux auteurs notre reconnaissance et leur dire qu'ils ont bien fait d'écouter leur coeur.

     

    Abélard

    tome 2 : Une brève histoire de poussière et de cendre

    Scénario : Régis Hautière

    Dessin : Renaud Dilliès

    Dargaud, septembre 2011

    ISBN 978-2-5050-1139-2

    64 pages - 13,95 €

  • La dernière vie !

    9782803628599.jpgRetour dans les années 80, à l'époque des premiers jeux vidéo, des Tetris et autres Pacman. Fito, un adolescent, teste une nouvelle démo de jeu, New World Games, que lui a donnée son amie Clara. Le voici littéralement projeté dans le jeu. C'est incroyable. Lorsque virtualité s'approche à ce point d'une réalité palpable, le danger que court le joueur peut s'avérer fatal : Clara perd une vie de trop dans l'un des jeux de la fameuse démo, et plonge dans un coma profond.

    Evidemment, tout le monde s'interroge sur les causes de ce coma. Fito est résolu à la sauver car il est persuadé que le jeu en est responsable. Et le seul moyen et de pénétrer encore et encore cet univers palpitant.

    Bien ficelés, ces deux tomes nous embarquent à bord de ces jeux dont nous sommes friands.

    Il ne s'agit pas de la série du siècle, loin s'en faut, mais, au fil des pages, on s'adapte au dessin reconnaissable de Juan Gimenez, et l'on y prend très rapidement beaucoup de plaisir.

    9782803628698.jpg

     

    La dernière vie

    de Juan Gimenez

    Le Lombard, septembre 2011

    ISBN tome 1 : 978-2-8036-2859-9

    ISBN tome 2 : 978-2-8036-2869-8

    72 pages - 15,95 € 

  • Pierre Bergé, la biographie...

    le_faiseur_d_etoile_01.jpgCet homme à l'ego surdimensionné a de quoi être fier : une biographie lui est consacrée, et de son vivant qui plus est ! Certes, son parcours atypique, salué par l'ensemble du monde artistique, littéraire y compris, méritait cent fois une telle reconnaissance. Je veux, bien évidemment, parler de Pierre Bergé.

    Fondateur et dirigeant pendant près de cinquante ans de la maison de couture Yves Saint-Laurent, Pierre Bergé est aujourd'hui un homme d'affaires richissime, copropriétaire du journal Le Monde, excusez du peu.

    Même si l'on n'est pas fan du personnage, l'ouvrage rédigé par Béatrice Peyrani sort d'une ombre toute relative un Pierre Bergé qui, parvenu à l'automne de sa vie, demeurera à n'en point douter l'un des plus grands patrons et mécènes du vingtième siècle.

     

    Pierre Bergé - le faiseur d'étoiles

    de Béatrice Peyrani

    Pygmalion, septembre 2011

    ISBN 978-2-7564-0307-6

    384 pages - 22,00 €

  • Crime School !

    crime-school-bd-volume-1-simple-27742.jpgUn premier de la classe, tout bien comme il faut, ultra-matheux, est envoyé par sa mère dans une école supérieure, une institution pour approfondir les mathématiques et les sciences... du moins le croyait-elle...

    Il s'agit en fait d'une école très spéciale : celle du crime !

    Non, décidément, le graphisme manga et moi, ça fait deux. Ceci dit, l'histoire en elle-même a de quoi séduire car elle est surprenante et bien amenée. Le découpage, les couleurs, les textes simplistes me rappellent trop l'univers manga. Autre bémol, l'affaire est pliée en 15 petites minutes. Laissons aux éditeurs spécialisés le soin de publier ce genre d'histoire.

     

    Crime School

    tome 1 : La rentrée des crasses

    Dessin : Hiroyuki Ooshima

    Scénario : Jean-David Morvan

    Dargaud, septembre 2011

    ISBN 978-2-5050-0682-4

    64 pages - 12,95 €

  • La 1000ème note sur Actu-Livres !

    9782803628575.jpgPrès de cinq mille BD différentes paraissent chaque année, et ce chiffre ne cesse de croître.

    Voici l'exemple de la BD qui, à mon sens, manque de tout : qualité graphique tout juste acceptable, couleurs orangées dominantes dont on se lasse très vite, scénario sans relief, bref, tout ce qui aurait pu, aurait dû motiver le refus de l'éditeur.

     

    Lolika

    tome 1 : Gothic Lolita

    Dessin : Giovanni Rigano, scénario : Brrémaud

    Le Lombard, août 2011

    ISBN 978-2-8036-2857-5

    80 pages - 14,95 €

  • Gault et...

    9782200271831.jpgDans ce "à quoi sert vraiment un critique gastronomique ?", je n'ai cessé de me poser la question : "à quoi sert un tel ouvrage, ou plutôt à qui ?"

    Voici un livre qui, à mon sens, sonne creux. Oh bien sûr, on pourra retenir quelques anecdotes, quelques bons mots, quelques idées ou recettes intéressantes, mais de là à vouloir les relier pour en faire un livre, il y a une marge.

    Gilles Pudlowski est très certainement un éminent critique gastronomique, mais fallait-il pour autant dévoiler certains aspects de ce métier somme toute assez secret ?

     

    A quoi sert vraiment un critique gastronomique ?

    de Gilles Pudlowski

    Armand Colin, mai 2011

    ISBN 978-2-200-27183-1

    192 pages - 12,90 €

  • La guerre des boutons !

    9782205069044.jpgVent de fraîcheur en BD, tout comme au cinéma, le roman de Louis Pergaud, publié en 1913, suscite l'intérêt. Et pour cause, il vient de tomber dans le domaine public.

    Cette version signée Olivier Berlion retrace cette histoire toute simple, cette "guerre" opposant les habitants de Longeverne à ceux de Velran. Pas de fausse note à l'horizon. Une BD grand public, sans surprise.

    " - Quoi ?! Répète un peu pour voir !

    - Couilles molles ! Y nous-z-ont traités de couilles molles !

    - Pourquoi molles ?

    - Pourris de Velran..."

     

    La guerre des boutons

    tome 1 : L'Honneur des Longeverne

    d'Olivier Berlion, d'après le roman de Louis Pergaud

    Dargaud, septembre 2011

    ISBN 978-2205-06904-4

    48 pages - 10,45 €

     

  • Le dernier procès

    9782359490121.jpgSoixante-cinq ans après Nuremberg, voici peut-être - sûrement - l'exposé complet du dernier procès du nazisme.

    Nicolas Bourcier, journaliste au Monde, retrace toute l'histoire de ce procès et nous fait découvrir, de façon très minutieuse, qui était cet exécutant au service du nazisme, ce pion sur l'échiquier. John Demjanjuk n'était pourtant pas Allemand mais soldat dans l'Armée rouge.

    Prisonnier dans un camp, celui de Solibor, en Pologne, il fut recruté comme "trawniki", un sous-fifre chargé de surveiller les siens et qui, par la même occasion, multipliait ses chances de survie.

    A la différence des têtes pensantes du régime, des cadres et autres officiers supérieurs, ce procès n'a rien de simple car on juge un type qui, pour sauver sa peau, s'est rendu complice d'une abomination, à savoir l'exécution de 28 060 Juifs polonais.

     

    Le dernier procès

    de Nicolas Bourcier

    Don Quichotte, septembre 2011

    ISBN 978-2-35949-012-1

    296 pages - 18,90 € 

  • Recherche collaborateurs/trices bénévoles pour m'aider à créer le premier guide officiel des toilettes de France et de Belgique !

     

    SDC11691.JPGRejoignez-moi de temps en temps sur http://wc-clean.skynetblogs.be

    Vous y découvrirez des enquêtes réalisées dans les toilettes de lieux publics, tels que restaurants, brasseries, tavernes, bars, hôtels, mairies et autres clubs-houses. A moyen ou long terme, ce blog pourrait se muer en guide.

    Pourquoi un tel guide ? Ce concept peut prêter à sourire. Mais tout cela est pourtant on ne peut plus sérieux.

    Trop de professionnels, responsables de ces lieux publics délaissent le lieu qui, au final, nous concerne toutes et tous : les toilettes !

    Manque d'hygiène, saleté, odeurs fétides, sol jonché de détritus, manque de lumière, accès difficile, il ressort bien souvent - trop - que se rendre aux "commodités" tient de la gageure. Il s'agit parfois d'un véritable parcours du combattant pour lequel il faut s'armer de courage et de... patience.

    Or, l'impression que nous fait notre passage aux toilettes influe considérablement sur notre vision, notre estime, notre opinion sur l'établissement.

    SDC11692.JPG

    Comme les toilettes sont presque toujours le reflet de l'hygiène présente dans l'établissement - tout l'établissement, cuisine y comprise -, je ne peux comprendre pourquoi les dirigeants de ces PME ne mettent pas davantage l'accent sur cet endroit de passage obligé.

    Voici un blog utile tant pour les clients - actuels et futurs - des établissements que nous jugerons sur base de critères objectifs, que pour les tenanciers eux-mêmes qui, grâce à ce guide, prendront conscience de leur intérêt à investir argent et énergie pour créer et maintenir des toilettes propres et accueillantes.

    Voici les critères qui entreront en ligne de compte pour l'attribution des points.

    Signalisation

    Séparation dames / messieurs

    Accès personne handicapée

    Possibilité table à langer                   

    Nombre total de toilettes                   

    Dimensions                                          

    Type                                                    

    Présence d’urinoirs                            

    Lavabo                                               

    Savon                                                    

    Possibilité de se sécher les mains      

    Accès                                                    

    Propreté générale                                           

    Qualité papier toilette                        

    Aération                                                              

    Odeur ambiante                                

    Décoration

     

     

     

    http://wc-clean.skynetblogs.be

     

  • Empire USA 2

    9782505011309.jpgAprès une saison 1 rondement menée, Empire USA débarque à nouveau sur les tables des libraires pour une nouvelle saison, publiée au même rythme que la première. On y retrouve Jared qui a quitté la CIA pour s'occuper de la protection rapprochée d'un milliardaire américain. Son ami Duane s'est fait descendre. Jared s'empare donc de l'enquête et pour ce faire, doit retrouver toutes les pièces du puzzle.

    Même si le scénario semble bien pensé, voire même envisageable sous certains aspects, ces deux premiers albums sont quelque peu enchevêtrés. Tout s'y mélange et il est parfois difficile, si l'on n'est pas suffisamment attentif, de suivre la trame.

    Il faut également s'acclimater aux changements successifs de dessinateurs, un pour chaque tome, passage obligé pour boucler une série de six numéros en moins de trois mois.

    9782505011316.jpg

     

    Empire USA 2

    tome 1

    Scénario : Stephen Desberg, dessin : Henri Reculé

    Dargaud, septembre 2011

    ISBN 978-2-5050-1130-9

    48 pages - 11,95 €

     

    Empire USA 2

    tome 2

    Scénario : Stephen Desberg, dessin : Alain Queireix

    Dargaud, septembre 2011

    ISBN 978-2-5050-1131-6

    48 pages - 11,95 €

     

  • Ahmed Zitouni

    dyn001_original_208_300_pjpeg_2535747_a3213b894afda7beda7ac4d16cf10546.jpgNé en 1949 à Saïda, l'enfance d'Ahmed Zitouni s'écoule sur fond de guerre d'Algérie. Elève de l'école normale d'Oran, puis d'Alger, il se destine à enseigner les mathématiques et se retrouve au Collège d'enseignement technique de Saïda. Après deux ans de service national, il débarque à Marseille, sur un coup de tête, à 24 ans.

    En France, il enchaîne les petits boulots : ouvrier spécialisé, veilleur de nuit, manoeuvre au Club Med... Il découvre l'exclusion ordinaire, ainsi que le temps de faire ce qu'il a toujours voulu : écrire.

    Vie de funambule, entre sens (écriture) et non-sens (travaux alimentaires). Pour lui, écrire est un luxe et la pire des douleurs.

    Il est l'auteur, entre autres, de Amour, sévices et morgue, Eloge de la belle-mère, Aimez-vous Brahim?, La Veuve et le pendu, Une difficile fin de moi, très largement salués par la critique.

  • Une très bonne série !

    9782505009832.jpg"Il y a douze Janitores dans le monde, pas un de plus. Ils agissent toujours seuls et ne se connaissent pas entre eux. Si nous vous invitons à devenir Trias, mon fils, c'est que le troisième Janitor vient de nous quitter..."

    Comment rater à ce point le dessin de couverture ? Le talent graphique de François Boucq est pourtant indéniable. Ceci dit, le contenu est à la hauteur de mes attentes : captivant ! Le Janitor continue à remonter le temps. Il se retrouve cette fois confronté à un curieux couple de vengeurs : un grand-père et sa petite-fille sur les traces d'anciens dignitaires nazis.

    De Rio à Rome en passant par New York, les scénaristes font mouche à chaque planche.

    Pénétrer par le biais du 9ème art les arcanes des services secrets du Vatican, voilà une idée fantastique, très alléchante.

    Ce quatrième tome annonce la fin d'un cycle qui se produira dans le prochain album. Celui-ci ne manquera ni d'action, ni de sentiments avec la gémellité en filigrane.

     

    Le Janitor

    tome 4 : Les morsures du passé

    Dessin : François Boucq

    Scénario : Yves Sente et François Boucq

    Dargaud, février 2011

    ISBN 978-2-5050-0983-2

    56 pages - 13,95 €

  • Il faut en tirer les leçons...

    9782875151223.jpg"Comment pense votre enfant ? Comment réfléchit-il ?

    Si l'école prend en charge une grande part de l'éveil de l'enfant, les parents ne peuvent aujourd'hui ignorer les mécanismes qui permettent de mobiliser les facultés essentielles à tout apprentissage : l'attention, la mémorisation, la réflexion, ou encore l'imagination. C'est en observant "ce qui se passe dans sa tête" que chaque enfant, avec l'aide de ses parents, peut découvrir la forme de sa pensée et apprendre à la diriger avec succès.

    Comment l'aider à développer ses compétences ? A exprimer toutes ses potentialités ?

    L'école, et la société en général, sollicitent et hypertrophient le cerveau logique et laissent en friche le cerveau de l'imagination. Elle est une aide à la construction de sa personnalité et à l'expression de ses émotions. Il est urgent de rééquilibrer la situation et de permettre à l'enfant de développer toutes ses intelligences et pas seulement le cerveau de la répétition, "chouchou de l'école" !

    Ce livre, nourri d'exemples concrets et de conseils accessibles, est destiné aux parents attentifs au développement harmonieux de leur enfant et désireux de l'accompagner sur la voie de l'autonomie et de la réussite."

    Cet ouvrage nous concerne tous. On se revoit élève, distrait, dissipé, la voix du prof en sourdine. Rencontrer l'auteur fut pour moi l'occasion de mieux comprendre l'origine de mon blocage face aux sciences et aux règles mathématiques.

    1. A l'école, très rares sont les enfants doués et désireux d'apprendre toutes les matières avec une ferveur égale. Certains viennent même à échouer leurs études secondaires par manque de polyvalence. Par exemple, une grosse faiblesse en mathématiques peut s'avérer fatale. Pourquoi ne change-t-on pas les règles et permettre aux enfants de s'orienter plus tôt vers ce qu'ils aiment apprendre, ce pour quoi ils se destinent, quitte à les exempter de cours qu'ils jugent inutiles ?

    Alain Sotto : Les programmes scolaires sont conçus pour faciliter la notation. C'est mathématique. On a un barême. La justice et l'égalité sont, de ce fait, bafouées car le programme actuel dresse des classements qui empêchent l'apprentissage au profit d'un esprit de compétition.

    Les mauvaises méthodes de l'enseignement peuvent entraîner des blocages irréversibles. A force de répéter les échecs, l'enfant, au moment d'entamer la résolution d'un problème mathématique, entend sa voix intérieure de l'échec qui ne cesse de lui répéter : "laisse tomber, t'es nul !" Dès la lecture de l'énoncé, l'émotion prend la place et l'emporte.

    L'important est de créer une réussite là où il y a l'échec, de dépénaliser les erreurs.

    2. Lorsqu'un enfant manifeste de la bonne volonté mais avoue à ses parents qu'il est incapable de rester concentré durant toute la durée des cours, que ses pensées vagabondent facilement et qu'il n'y peut rien. Que lui conseiller ?

    A.S. : On peut lui conseiller d'inhiber les parasites de l'extérieur, de faire exister en mots, en sensations ce qu'il regarde, ce qu'on lui dit et y voir de l'intérêt. Certes, ce n'est pas évident car le cerveau se débranche très vite.

    3. Les classes sont de véritables microcosmes. En tant que parents, peut-on se rendre compte de la place qu'occupe l'enfant au sein du groupe ? Et agir en conséquence ?

    A.S. : Les parents doivent tenter de capter les messages du corps enseignant. Il faut également tenter de déceler des signes qui pourraient indiquer que l'enfant est victime de racket. D'autres symptômes sont par exemple des troubles du sommeil, des peurs, des inhibitions. On peut, si besoin, interroger les parents des camarades de classe, ou les élèves eux-mêmes.

    4. Vous abordez votre vision de l'école future. Les mentalités sont-elles prêtes pour de telles évolutions ? Quels sont les risques si le modèle d'aujourd'hui n'évolue pas en ce sens ?

    A.S. : A ce sujet, je suis assez pessimiste car je ne vois pas où ni quand cela pourrait changer à ce point. Les professeurs d'aujourd'hui sont confrontés à un ennemi de plus en plus ingérable : le bruit ! Les élèves ont l'impression de vivre avec un martien et au bout de la journée, quel lien les unit-il ? Aucun ! En fin de journée, il n'y a aucune synthèse.

     

    Que se passe-t-il dans la tête de votre enfant ?

    d'Alain Sotto

    Ixelles éditions, septembre 2011

    ISBN 978-2-87515-122-3

    176 pages - 9,90 € 

     

     

     

     

  • La rentrée version JC Lattès !

    imagesCA25G9LH.jpgQuelque 650 romans, et parmi eux, ceux parus chez JC Lattès. Un éditeur. Pas une simple marque. Et derrière, un travail éditorial. Comme l'on taille un diamant. Ausculté sous toutes ses coutures. C'est aussi cela, un bon roman.

    Anne-Sophie Stefanini, c'est le pari de l'éditeur, à savoir la petite nouvelle, le premier roman. Une recette délicate. Toujours osée. Sans filet.

    "Laure a dix-huit ans et elle part demain. En compagnie de sa mère qui lui a légué son goût pour la solitude, le silence et les voyages lointains ; puis enfin seule vers les rivages qui la font tant rêver.

    De Paris à Nice, leur route s'étire au rythme capricieux d'une vieille voiture, d'étapes et de rencontres de hasard.

    Au-delà du voyage et de ses mystères, se dévoilent le fil des souvenirs, les peurs et les désirs de ces femmes au moment fragile de la séparation."

    Lancée dans l'arène du monde du livre, cette jeune romancière est bien entourée.

    Auteur chevronné, Hervé Le Tellier pourrait lui servir de chaperon, de guide. Lui, il connaît la musique. Et publie Eléctrico W, du nom d'une ligne de tramway de Lisbonne.

    "En septembre 1985, Antonio, un photographe, retourne à Lisbonne après dix ans d'absence. Il y retrouve Vincent, le correspondant du journal, afin de suivre le procès d'un tueur en série.

    HLT_Electrico%20W_small.jpgEncore enfant, Antonio a rencontré une fillette, Canard, l'amour mythique, celui qui promet de grandir sans jamais s'affadir, mais ce rêve de bonheur s'est déchiré. Vincent a ses raisons pour vouloir guérir cette blessure. Lui qui est si peu doué pour la vie, lui qui n'achève jamais rien de ce qu'il entreprend, va tenter de retrouver Canard et de réparer le passé.

    En virtuose des jeux de l'amour et du hasard, Hervé Le Tellier veut croire qu'il n'est de destin qui se laisse dompter."

    Père et fils en co-auteurs, voilà qui n'est pas courant, c'est pourtant le cas pour Charles et Thierry Consigny. Un récit à deux voix, pour le moins original, où l'on découvre un décalage entre deux voix qui s'écoutent et se répondent.

    "Mon père était venu un jeudi matin me cueillir à l'hôpital après un bad trip de cocaïne, je lui ai expliqué méthodiquement l'ampleur de mon désastre affectif, le manque, la souffrance d'être homo, le dégoût des hommes. L'humanité me dégoûte."

    "Les nuits terribles dont parle Charles, les nuits rue Monsieur-le-Prince, je ne les ai jamais connues, je peux à peine les imaginer. La souffrance physique d'une descente, la panique d'une crise d'angoisse, les tremblements désespérés face au vide de sa vie, je n'en ai aucune idée. Ce sont des images derrière des portes que je n'ouvre pas."

    le-soleil,-l-herbe,-et-une-vie-a-gagner-229935.jpg

     

     

     

    Vers la mer

    d'Anne-Sophie Stefanini

    JC Lattès, août 2011

    ISBN 978-2-7096-3554-7

    240 pages - 17,00 €

     

    Eléctrico W

    d'Hervé Le Tellier

    JC Lattès, août 2011

    ISBN 978-2-7096-3795-4

    288 pages - 18,00 €

     

    Le soleil, l'herbe, et une vie à gagner

    de Charles et Thierry Consigny

    JC Lattès, août 2011

    ISBN 978-2-7096-3794-7

    270 pages - 17,00 €

  • Le Tour du Monde en 80 livres !

    le_tour_du_monde_en_80_livres_01.jpgCe livre, aucun éditeur (ou presque) ne s'y serait risqué. Trop peu de garanties de succès. Et, par-dessus le marché, un auteur inconnu au bataillon des "bankables", à savoir ceux qui génèrent d'office du chiffre, de par leur notoriété auprès du grand public. Cela tombe bien, l'auteur est aussi éditeur, et non des moindres : Magellan & Cie, LA référence en récits de voyages. Marc Wiltz est un explorateur, la maison qu'il a fondée en 1999 porte donc bien son nom.

    Dans cet ouvrage, il nous emmène dans un tour du monde, le sien, en 80 livres qui, tout au long de sa vie, l'ont marqué. Plus qu'un simple critique, Marc Wiltz raconte en connaisseur, en passionné. Ce livre se picore. On y entre, on y découvre, on se souvient de nos lectures, de nos voyages et des rencontres qui en ont, parfois, découlé.

    Au travers de ces livres d'exception, on s'évade, beaucoup. Et pas seulement sur notre planète, aussi dans notre imaginaire, bien plus vaste encore. On grimpe avec Anapurna, premier 8000 de Maurice Herzog. On domine la cime des arbres avec Le Tour du monde en quatre-vingts jours de Jules Verne. On se blottit en enfance avec Les Voyages de Gulliver de Jonathan Swift ou, enfin, on se délecte de la plume incomparable de Julien Gracq dans Le Rivage des Syrtes.

     

    Le Tour du Monde en 80 livres

    de Marc Wiltz

    Magellan & Cie, septembre 2011

    ISBN 978-2-35074-195-6

    264 pages - 19,50 €