• Histoires allumées, de notre Jean-Luc Fonck national...

    C1_fonck.jpgRetour aux affaires de Luc Pire. Et pour relancer la machine, il a fait appel à ce joyeux drille qu'est Jean-Luc Fonck et son personnage récurrent : Hubert !

    Au menu, cinq nouvelles complètement déjantées, mais toujours bourrées d'humour, de sous-entendus, de calembours et de pirouettes dont Jean-Luc a le secret.

    Le fils du pêcheur

    Hubert part en vacances pour la première fois à la mer, parce que ça bouge tout le temps, la mer. Il y emporte des jumelles suédoises de vingt ans : Ulma et Tröte.

    "Pêcheur, c'était un métier périlleux. Il fallait emprunter une échelle de corde pour monter de la marée basse à la haute mer. Le père attendait dans le bateau. Le fils, agile comme un singe, montait tout en haut de l'échelle de corde pour cueillir le poisson. Il lançait le poisson à son père qui le rangeait soigneusement au fond du bateau. Lorsque le bateau était plein à ras bord, le fils redescendait et tous deux rentraient au port."

    Cousin Francis

    Hubert rend visite à son cousin Francis, qui vit de l'autre côté du pays. Après un voyage en train, pour le moins bizarre, Hubert arrive dans la maison de son cousin. Celui-ci lui révèle alors un lourd secret : la maison est hantée. En tout cas, il le suppose car les objets ne cessent de bouger.

    "...j'ai toujours aimé les trains. C'est tellement rassurant, un train ; sans doute parce que ça roule sur des rails... C'est bien les rails, c'est fort les rails. D'ailleurs, c'est tellement fort qu'on peut rouler dessus avec des trains. Faut pas demander !"

    Nadine

    Hubert a rendez-vous avec Nadine pour discuter d'un projet de piscine aérienne. Ils se retrouvent malgré l'arrestation des montres par les radiateurs.

    "Vous voulez toujours vous distinguer, être différents. Ensuite, quand vous êtes différents, vous détestez les autres, ceux qui sont différents. Vous aimez bien être différents, mais vous n'aimez pas que les autres le soient. Vous êtes pathétiques !"

    L'automne

    Hubert joue au dé : pair, il tourne à droite, impair, il tourne à gauche. C'est le dé qui choisit la direction, toujours. Et il y a mille coups à jouer. Absolument !

    Oubli

    Hubert se réveille dans une chambre d'hôtel, complètement amnésique. En fouillant dans ses poches, Hubert trouve une liasse de billets et... une clé. Heureusement, le frère de la réceptionniste, Ferdinand, est serrurier. Il va l'aider à retrouver son identité.

    "J'ai bien pleuré trois litres de larmes. J'étais en train de me lyophiliser. Je me mis à paniquer. Je pleurais surtout du côté droit, mais, j'avais peur d'incliner la tête pour ne pas passer les larmes à gauche."

     

    Histoires allumées

    de Jean-Luc Fonck

    éditions Luc Pire, janvier 2011

    ISBN 978-2-87542-000-8

    208 pages - 19,00 €

     

     

  • Les mondes de Thorgal

    9782803627516.jpgA l'instar d'autres séries à succès, les mondes de Thorgal s'attachent à nous présenter les personnages secondaires, à conter leur histoire. Kriss de Valnor ouvre la voie. Yves Sente s'associe pour l'occasion à Giulia De Vita (Healer, Wisher,...). Même si, au départ, je jugeais le dessin quelque peu grossier et maladroit, je m'y suis habitué au fil des cases.

    Kriss de Valnor a perdu la vie et se retrouve devant le tribunal des Walkyries. Mérite-t-elle de rejoindre le lieu réservé aux guerriers valeureux morts au combat ? C'est l'occasion de retracer le cours de sa vie afin de mieux comprendre.

    Une bonne BD basée il est vrai sur de bonnes idées.

     

    Les mondes de Thorgal

    Kriss de Valnor

    tome 1 : Je n'oublie rien !

    Scénario : Yves Sente, dessin : Giulio De Vita

    Le Lombard, novembre 2010

    ISBN 978-2-8036-2751-6

    48 pages - 11,95 €

     

  • RANI, la nouvelle locomotive signée Van Hamme...

    9782803627523.jpgUne BD scénarisée par Jean Van Hamme, c'est comme un film qu'on déroule sous vos yeux. Voici une nouvelle série qui, au fil des tomes, gagnera son statut de BD incontournable, à l'instar des Maîtres de l'orge, de Largo Winch, d'Histoire sans héros, de Thorgal ou encore de XIII.

    Jolanne de Valcourt n'a que 18 ans, mais cela ne l'empêche pas de faire preuve d'audace et de maturité. Son demi-frère, Philippe, incarne le mal absolu. Mais Jolanne devra désormais compter une nouvelle adversaire, non moins redoutable : la belle Marja.

    Le 18ème siècle convient à merveille pour la composition d'une grande fresque. Voilà un filon que les auteurs ne manqueront pas d'exploiter.

     

    RANI

    tome 2 : Brigande

    Scénario : Jean Van Hamme et Alcante

    Dessin : Francis Vallès

    Le Lombard, janvier 2011

    ISBN 978-2-8036-2752-3

    48 pages - 13,95 € 

     

  • Thorgal, clap 32ème !

    9782803627547.jpgL'univers de Thorgal m'était totalement inconnu. Le 32ème tome s'avère donc une grande découverte. Je dois avouer que la lecture de cet album fut pour moi un réel plaisir.

    Deux histoires en parallèle : celle de Thorgal, et celle de son fils, Jolan. Une ambiance à la Tolkien, des dieux ailé, une armée faite de poupées de chiffon, des embuscades, de la bravoure, bref un monde source d'inspiration sans fond pour le scénariste Yves Sente, qui reprend le travail de Jean Van Hamme et franchement, j'ai l'impression qu'on n'y perd pas au change.

     

    Thorgal

    tome 32 : La Bataille d'Asgard

    Scénario : Yves Sente, dessin : G. Rosinski

    Le Lombard, novembre 2010

    ISBN 978-2-8036-2754-7

    48 pages - 11,95 €

  • TURO, une série de plus...

    turo-270-l325-h456-c.jpgSentiment de déjà vu. Thème, atmosphère, ogres, elfes, dragons, magie noire, le scénario n'invente rien, même s'il n'y a pas grand-chose à reprocher.

    MatteoGuerrero nous propose un dessin sans fausse note, mais là encore, pas de révolution graphique à signaler. C'est propre, sans bavure.

    Mais la série parviendra-t-elle à décoller, et donc à durer ? C'est toujours le danger pour le lecteur. Investir dans une série mort-née, à l'heure de la profusion de nouveautés qui inondent les boutiquiers, n'est plus chose rare.

    Clairement, dans ce premier opus, l'auteur souhaite planter le décor, nous familiariser d'emblée avec les personnages, et frapper fort pour marquer les esprits. Mais il a peut-être tendance à vouloir aller trop vite en besogne. Le lecteur s'emmêle quelquefois les pinceaux.

    Tolkien a ouvert la voie, avec le succès qu'on lui connaît. Le problème, c'est l'opportunisme non dissimulé d'un trop grand nombre d'auteurs qui ont voulu s'engouffrer dans la brèche.

     

    TURO

    tome 1 : Le crâne du Roi-sorcier

    de Matteo Guerrero

    Le Lombard, janvier 2011

    ISBN 978-2-8036-2774-5

    48 pages - 10,45 €

  • Martine a perdu son papa...

    Marlier.jpgimagesCA14IVEW.jpg 

     

     

     

     

     

     

    Le Tournaisien Marcel Marlier, le dessinateur de Martine, s'est éteint ce mardi 18 janvier 2011, à l'âge de 80 ans.

    En plus de cinquante ans de carrière, il s'est adapté tant aux techniques nouvelles qu'à l'évolution sociale. Artiste complet, on lui doit 60 titres qui représentent plus de 100 millions d'exemplaires vendus dans le monde. En effet, qui d'entre nous, filles ou garçons, n'a jamais lu un album de Martine ? Personnage universel, Martine a accompagné des millions d'enfants. Ces enfants que nous étions pleurent aujourd'hui ce grand monsieur.

  • En attendant que le vent tourne... Un petit bijou !

    SDC10884.JPGLorsque la lecture d'un album s'apparente à une caresse subtile qui vous replonge en enfance, on se sent emporté sur une autre planète. En attendant que le vent tourne, première réalisation de Blaise Guinin, mériterait de glaner quelque récompense lors du prochain Festival d'Angoulême. Ce ne sera malheureusement pas le cas, mais ce n'est que partie remise car le talent de cet auteur est incontestable.

    Pierrot est un petit garçon de dix ans. Comme chaque été, il passe ses vacances chez sa Mamie, dans un hameau perdu au milieu des champs et des forêts. Havre de paix ? Oui, mais une paix fragile, secouée par un événement malheureux ; la destruction d'une cabane ! Et pas n'importe laquelle : celle de Xavier, de Florentin et de Pierrot.

    Blaise Guinin était à Bruxelles ce mardi 18 janvier. J'ai pu lui poser quelques questions.

    Le grand public ne vous connaît pas. Pouvez-vous décrire brièvement votre parcours ?

    Blaise Guinin : Après un parcours classique jusqu'au BAC, j'ai fait deux années d'études en Histoire. Malgré les réticences bien compréhensibles de mes parents, j'ai décidé de me lanceren BD en tant qu'autodidacte. Je réside à Paris où j'ai la chance de pouvoir louer un petit appart qui appartient à mon grand-père. Sinon, je suis originaire de Seine-et-Marne (77).

    Y a-t-il un ou plusieurs dessinateurs qui vous ont donné envie de faire ce métier ? Ou plus exactement, quels sont vos modèles ?

    BG : Le problème, c'est que je suis quelqu'un de très éclectique. En BD, tout m'intéresse, ou à peu près tout. Et cela ne date pas d'hier.

    Est-ce votre premier album ?

    BG : Oui, tout à fait.

    A quel public destinez-vous ce roman graphique ?

    BG : Je pense plutôt à un public adulte. Il ne faut pas le placer en jeunesse, bien que les personnages principaux soient des enfants.

    Le cadre de l'histoire correspond-il à un village, à un lieu bien précis ?

    BG : Non. C'est plutôt un village imaginaire, méridional, un mélange de plusieurs lieux dans lesquels j'ai passé des vacances.

    Pour ce roman graphique, serait-il sot de dire qu'on y retrouve une ambiance, une influence "Petit Nicolas", ou "Guerre des boutons" ?

    BG : Non, je revendique ces deux inspirations. "Petit Nicolas", pas vraiment dans la forme mais d'un point de vue graphique. J'avais envie de créer un style assez épuré, et dans ce domaine, j'adore le travail de Sempé.

    Comment vivez-vous cette intronisation dans le monde de la BD et quels sont vos objectifs à moyen terme ?

    BG : Mon plaisir est de raconter des histoires et à ce titre, la bande dessinée me convient. Tout en, conservant le rapport au texte qu'a le roman, la BD permet de délivrer des images. Pour la suite, j'achève en ce moment ma deuxième histoire...

    propos recueillis par Marc Varence

     

    En attendant que le vent tourne

    de Blaise et Robin Guinin

    Casterman, janvier 2011

    ISBN 978-2-203-03653-6

    136 pages - 15,00 €

     

  • Little Kévin...

    9782803627653.jpgLes albums de Coyote n'ont jamais été ma tasse de thé. Et pourtant, je suis bon public. J'essaie vraiment d'y entrer, mais c'est mission impossible. Ce neuvième album ne déroge pas à la règle.

     

    Little Kévin

    de Coyote

    Le Lombard, décembre 2010

    ISBN 978-2-8036-2765-3

    48 pages - 11,95 €

  • Dix auteurs qui en valent 500 !

    marc-levy-33304.jpgAVT_Katherine-Pancol_3115.jpgauton15.jpganna-gavalda.jpgTATIANA_DE_ROSNAY.jpgschmitt_ee.jpgAVT_Michel-Houellebecq_9592.jpg20090115PHOWWW00113.jpgAVT_Maxime-Chattam_616.jpg80207-amelie-nothomb-637x0-1.jpg

     

     

     

     

     

    Ce classement tient compte de l'ensemble des ouvrages de l'auteur vendus au cours de l'année 2010, grands formats et poches confondus.

    1. Marc LEVY - 1 643 000 exemplaires.

    Malgré une seule nouveauté publiée en 2010, Le Voleur d'ombres, son onzième roman écoulé à plus de 500 000 exemplaires, Marc LEVY conserve sa première place grâce au succès considérable de ses livres au format poche. 

    2. Katherine PANCOL - 1 357 000 exemplaires

    Gros succès pour son dernier roman intitulé cette fois Les Ecureuils de Central Park sont tristes le lundi. Auteure extrêmenent dynamique qui n'hésite pas à parcourir les salons de province pour rencontrer ses lectrices.

    3. Guillaume MUSSO - 1 116 000 exemplaires

    En léger recul par rapport à Marc LEVY, le Niçois conserve une place sur le podium grâce, notamment, au succès de La Fille de papier, vendu à près de 400 000 exemplaires.

    4. Anna GAVALDA - 815 000 exemplaires

    Bien que n'affichant aucune nouveauté en 2010, Anna Gavalda continue à surfer sur la vague grâce à ses ventes au format poche et à L'Echappée belle, court roman paru en novembre 2009.

    5. Tatiana de ROSNAY - 584 000 exemplaires

    Elle doit sa cinquième place à l'immense succès que connaît Elle s'appelait Sarah, pourtant vendu au format poche. Paradoxalement, son dernier ouvrage publié chez Héloïse d'Ormesson, Le Voisin, ne s'est écoulé qu'à 18 000 exemplaires.

    6. Eric-Emmanuel SCHMITT - 511 000 exemplaires

    A l'instar de la dixième au classement, Schmitt est un habitué des classements des meilleures ventes. Même si son dernier ouvrage au titre quelque peu provocateur me semble un ton en-dessous, cet auteur conserve un lectorat qui lui est fidèle.

    7. Michel HOUELLEBECQ - 509 000 exemplaires

    Le lauréat du Goncourt figure presque toujours dans ce classement... pour le quitter l'année suivante. 

    8. Fred VARGAS - 508 000 exemplaires

    N'ayant plus sorti de roman depuis 2008, la présence de Fred Vargas à la huitième place démontre combien cette auteure compte parmi les "poids lourds" du roman policier, toujours très apprécié en période de vacances.

    9. Maxime CHATTAM - 501 000 exemplaires

    Il faut croire que ce jeune auteur a plus d'un tour dans son sac pour, qui sait, rivaliser un jour avec Marc LEVY et Guillaume MUSSO.

    10. Amélie NOTHOMB - 492 000 exemplaires

    Amélie reste une valeur sûre. Une forme de vie en est à 150 000 exemplaires écoulés en quatre mois. Elle a trouvé son rythme et elle aussi, compte un grand nombre de fidèles. 

  • POKER !

    9782803627691.jpgC'est bien connu : les histoires de vengeance font toujours recette. Et celle-ci en est une. Mark Middleton gagne sa vie en écumant les tables de poker. Il est plutôt doué.

    Dans le premier tome, Tom Fehlmann lui a révélé l'identité des commanditaires du meurtre de ses parents : le Cercle, ou quelques milliardaires inaccessibles qui font joujou avec la planète. Mais les tuer ne servirait pas à grand-chose. Tom connaît cependant leur talon d'Achille : le jeu !

    escorté par la séduisante Gia, mystérieuse, envoûtante, Mark décide de s'inscrire au Poker France 2009, de façon à attirer l'attention de ce fameux Cercle.

    Une excellente série et, pour tous les passionnés de Hold'em, un achat indispensable.

     

    POKER

    tome 2 : Dead Money

    Scénario : Jean-Christophe Derrien

    Dessin : Simon Van Liemt

    Le Lombard, janvier 2011

    ISBN 978-2-8036-2769-1

    48 pages - 11,95 €

  • Les Temps nouveaux

    9782803627684.jpgEric Warnauts et Guy Raives revisitent cette période trouble de l'histoire qu'est l'avant-guerre. De 1938 à la fin de l'année 1939, les auteurs articulent leur récit autour de cinq personnages centraux : Joseph - le curé -, Assunta, Thomas - l'aventurier de retour au village -, son frère Charles - l'opportuniste devenu notable -, et enfin Alice, épouse de Charles mais toujours amoureuse de Thomas.

    Un dessin empreint de justesse, une histoire simple qui emporte le lecteur dès la première planche, un décor ardennais, le tout sur fond historique, voilà une BD digne de l'excellente collection "Signé", l'un des fleurons de l'écurie Lombard.

     

    Les Temps Nouveaux

    Signé Warnauts - Raives

    Le Lombard, janvier 2011

    ISBN 978-2-8036-2768-4

    64 pages - 14,50 €

  • Histoires allumées...

    C1_fonck.jpgPlus que quelques jours avant la rencontre prévue vendredi 21 janvier à la librairie Tapage.

    plus d'infos : www.tapageweb.be

    Le stress de la première...

    Soyez nombreux à assister à l'interview de Jean-Luc FONCK.

    Son livre sera fourni full options (intérieur papier bouffant, couverture brillante ou mate, numérotation à toutes les pages, dédicacé par la main de l'auteur, alarme manuelle)

    crédit 0% à négocier avec le libraire

    Vous aussi, profitez des conditions salon !!!

  • New Harlem, autre hypothèse...

    9782723460026.jpg9782723465038.jpg9782723465069.jpgMême principe que pour New Byzance, autre hypothèse. Autre "réalité". Et toujours Zack Kosinski en guise de personnage central. Le Black Order dirige la ville et il n'est pas bon être blanc à New Harlem. En tant que prescient, Zack Kosinski jouit d'une situation plus que confortable, car ses visions ont rapporté des millions de dollars à la société qui l'emploie. Bien que blanc, il est protégé par le puissant Tyrone Brown. Mais le temps se gâte pour lui depuis que ses visions sont altérées par des images du passé.

    Trois tomes qui se lisent d'une traite, captivant notre attention de la première à la dernière planche.

     

    NEW HARLEM

    Scénario : Corbeyran, dessin : Tibery

    Glénat

    tome 1 : 978-2-7234-6002-6, mars 2008

    tome 2 : 978-2-7234-6503-8, mars 2009

    tome 3 : 978-2-7234-6506-9, avril 2010

    54 pages - 13,50 €