• Trois livres à offrir aux tout-petits !

    Trois9782841813087.jpg9782841813070.jpg9782841813094.jpg

    Trois coups de coeur pour les tout-petits ! Après  l'excellentissime "La petite casserole d'Anatole", Isabelle Carrier nous présente une initiation fantastique aux formes, aux couleurs et aux chiffres.

    éditions BilbOquet, juin 2010

     

  • Juste un regard

    thumb-cover-jur.jpgL'hiver nous déroule son tapis blanc. Pour certains, l'arrivée des flocons annonce le temps des cadeaux, des repas en famille, des batailles de boules de neige dans le jardin, ou, pour les plus nantis, des vacances dans les Alpes, skis aux pieds. Pour d'autres, celles et ceux qui n'ont rien, la froidure se conjugue autrement. Le négatif, pour les sans-abri, c'est la mort qui guette, plus présente de décembre à février. C'est le besoin en nourriture, plus vivace car il faut combattre le froid et le corps réclame plus de nourriture. C'est aussi l'obscurité qui tombe plus tôt, moments d'insécurité prolongés, moments de solitude aussi. Le positif, c'est qu'avec l'hiver, les gens s'intéressent davantage à leur sort et la générosité s'en ressent.

    Isabelle Bary et Claire Wolvesperges sont deux femmes qui ont tout, et qui vivent dans le Brabant wallon, province privilégiée. Et Tout par rapport à Rien, le fossé est énorme. Elles sont jeunes, elles sont belles, elles ont un coeur gros comme ça et voudraient accomplir quelque chose d'utile, quelque chose de bien. L'une est écrivaine, l'autre est photographe. Deux passions qui se marient à merveille.

    Ce livre m'a subjugué. Isabelle Bary retranscrit ses émotions, et cela sonne juste. Elle emploie les mots appropriés. On ressent qu'elle a conscience de ce qu'elle est, une jeune femme qui a grandi sous haute protection, à l'abri de la poisse qui colle aux baskets de ces gens.

    thumb-roumain-jur.jpgLa poisse, sans frontières sociales, englue sa victime dans un renoncement progressif sans retour en arrière possible. Je repense à ce beau film où Gérard Jugnot incarne un cadre qui se terre derrière des faux-semblants pour amortir sa chute, pourtant inéluctable.

    Les deux co-auteures ont décidé de céder leurs droits à "Jamais sans Toit", une association qui accueille les plus démunis pour leur offrir le sentiment de continuer à vivre dans cette société dont ils se sentent exclus. Beau geste.

    "Ils sont comme un caillou dans une chaussure à lacets. La paresse nous empêche de considérer le problème avec sérieux, on n'a pas le temps de s'ennuyer avec ça. De toute façon, ils n'ont qu'à travailler. S'ils sont là, c'est qu'ils le veulent bien. Affaire classée. Et la gêne finit par se dissiper, on s'habitue. Le caillou reste. L'âme s'en arrange."

    Tout comme Isabelle et Caroline, vous aussi, débarrassez-vous de ce caillou, achetez ce bel ouvrage, et offrez à ces miséreux, aux âmes bien plus riches que beaucoup d'entre nous, les privilégiés, juste un regard ou mieux, une poignée de main.

     

    Juste un regard

    d'Isabelle Bary et Caroline Wolvesperges

    éditions Avant-propos, novembre 2010

    ISBN 978-2-930627-00-7

    94 pages - 25,00 €

  • Fahrenheit 2010

    9782234064478.jpgAh quel beau métier que celui de libraire ! C'est ce que se répétait chaque jour la narratrice, directrice d'une librairie centenaire labellisée "Lavraielibrairie", un espace dédié à la bonne littérature, peuplé de 100 000 livres, un lieu pour passionnés. Et passionnée, Isabelle Desesquelles l'était assurément, jusqu'à l'intrusion de celui qu'elle surnomme "blondinet", le tout nouveau directeur général de l'enseigne qui compte une centaine de librairies en France.

    Dans la réalité, les initiés reconnaissent l'imposant groupe mondial Bertelsmann. Isabelle Desesquelles a dirigé la librairie Privat de Toulouse, avant que celle-ci ne change de nom et aussi d'identité. Devenue Chapitre.com, on n'y parle plus de livres mais de produits, les lecteurs deviennent des clients auxquels il convient de fourguer des cartes de fidélité, le best-seller supplante tout et le grand patron n'a qu'une obsession : faire un max de blé tout en diminuant le stock de livres qu'il juge inutiles car passés de mode.

    Dans ce roman, l'auteure subit le changement. Elle y dénonce une dérive que tous les libraires, y compris les indépendants, ressentent immanquablement. A quelle sauce vont-ils être mangés ? Le dilemme s'impose aussitôt : perdre son âme et continuer à bouffer du caviar, ou rester fidèle à ses valeurs et quitter son poste tout en acceptant de revenir au bon vieux plat de pâtes.

    L'histoire ne dit pas si ce roman très piquant, ironique, a connu le succès dans cette fameuse chaîne de librairies-supermarchés. Après tout, ce ne serait qu'une belle revanche sur le passé et une bonne claque dans la gueule de Blondinet.

     

    Fahrenheit 2010

    d'Isabelle Desesquelles

    Stock, septembre 2010

    ISBN 978-2-234-06447-8

    198 pages - 16,00 €

  • Escapade à Douai

    marque%20page%20recto%20nov%202010.jpgL'édition 2010 du salon du livre ancien et moderne se tiendra ce week-end dans la salle des fêtes de l'hôtel de ville de Douai.

    Libraires, artisans du livre (doreurs, graveurs, relieurs, calligraphes), séances de dédicaces et un thème : "Femmes dans l'histoire. Histoire de femmes."

     

    Entrée gratuite

    Samedi et dimanche de 10 à 19h

  • Marilyn Monroe et Yves Montand...

    9782081243491.jpgSeptembre 1960, Let's make love, le dernier film de George Cukor, plus pudiquement rebaptisé Le Milliardaire pour le marché français, sort sur les écrans américains. Marilyn Monroe et Yves Montand y tiennent la vedette. Mais plus que le film lui-même, ce qui tient le public en haleine, c'est l'histoire d'amour entre les deux acteurs.

    Une histoire d'amour devenue légende, derrière les murs du plus glamour des hôtels de Los Angeles, le Beverly Hills Hotel, qui ne connaîtra de fin véritable qu'à la mort de la blonde la plus célèbre du monde.

    Une histoire d'amour où plus rien ne sera jamais comme avant. Pourtant, Marilyn, amoureuse, aura tout tenté, mais Montand ne quittera jamais Simone.

    Certes romancée par Agnès Michaux, l'idylle devrait passionner les fans de ces deux "monstres" du cinéma.

     

    Les Sentiments

    d'Agnès Michaux

    Flammarion, septembre 2010

    ISBN 978-2-0812-4349-1

    248 pages - 18,00 €

  • Foire du Livre Belge !

    Affiche-foire-livre-belge.jpgMême si le grand événement reste la Foire du Livre à Tour & Taxis, qui se déroulera en février 2011, il faut épingler cette initiative qui en est tout de même à sa huitième édition. Le Centre Culturel d'Uccle n'a certes pas l'infrastructure adéquate pour rivaliser avec la prestigieuse Foire, mais cette manifestation, plus modeste, n'en a pas l'ambition.

    Des stands d'éditeurs belges, des animations et bon nombre d'auteurs qui dédicaceront leurs ouvrages. Quelques noms à retenir : Vincent Engel, Alain Berenboom, Jean-Baptiste Baronian, Armel Job, ou encore Frédéric Jannin.

     

    Foire du Livre Belge

    Centre Culturel d'Uccle

    Vendredi dès 17h30

    Samedi et dimanche de 10 à 18h

    47, rue Rouge

    1180 Bruxelles

  • India Dreams

    9782203031524.jpgMaryse et Jean-François Charles remontent le temps, à l'époque où la Couronne d'Angleterre dominait le monde. En cette fin du 19ème siècle, les mentalités étriquées faisaient la loi. Beaucoup de mensonge, d'hypocrisie, de perversité. A l'inverse, aux Indes, l'ouverture d'esprit y est maximale et ces délices de l'Orient font tourner les têtes. Rejeté par les intellectuels conservateurs, le professeur Sybellius décide de quitter cette Angleterre pudibonde et puritaine pour rejoindre cette Inde mystérieuse. Il en va de même pour Virginia Moore, cette couturière accusée de double meurtre qui s'empare de l'identité d'une jeune gouvernante sans famille. Quant au Juge Arthur Byle, il rejoint Calcutta car il vient d'être nommé à la Cour Suprême de la colonie.

    Une entrée en matière plus que réussie pour ce nouveau cycle. Intrigue, dessin, exotisme, réalité historique, tout y est parfait.

     

    India dreams

    tome 6 : D'un monde à l'autre

    de Maryse et Jean-François Charles

    Casterman, novembre 2010

    ISBN 978-2-203-03152-4

    48 pages - 13,00 €

  • De briques et de sang !

    9782203008540.jpg150 pages haletantes, une intrigue menée de main de maître, à la veille de la Première Guerre mondiale, dans un lieu hors du commun : le Familistère de Guise.

    Ada et Victor Leblanc, jeune journaliste à l'Humanité, unissent leurs efforts pour résoudre cette énigme. Les meurtres à répétition alourdissent l'ambiance du Familistère, où 1500 résidants vivent en paix.

    Découpé en chapitres, ce polar à huis clos figure parmi les plus beaux bijoux de la collection KSTR.

    Il ne me reste plus qu'à, moi aussi, visiter ce fameux Familistère, preuve que l'utopie peut mener à la réussite à condition, bien sûr, de faire preuve de cohésion sociale, expression pas toujours compréhensible pour la plupart.

     

    De Briques et de Sang

    Scénario : Régis Hautière, dessin : David François

    KSTR, octobre 2010

    ISBN 978-2-203-00854-0

    150 pages - 16,00 €

  • Révélation et autres textes chez Chloé des Lys

    0ea9e709983a7f791afee9542697c723bf5c85e2.jpgRévélation - de Jean Vigne - Chloé des Lys, 2009 - ISBN 978-2-87459-485-4 - 266 pages - 25,00 €

    "Hélène, jeune lieutenant de police, ignore en ce matin de printemps l'aventure qui l'attend. Une péripétie qui prend ses sources dans les profondeurs de l'histoire, dont les répercussions peuvent bouleverser le futur de l'humanité tout entière. Deux forces en présence vont s'affronter, deux puissances dont le pouvoir ébranle les bases mêmes de notre civilisation, car leur combat est éternel. Hélène, prise dans la tourmente, va devoir choisir l'un des deux camps, afin d'entraver les desseins des ces puissances ancestrales."

    2023, entrée en parousie - de Jean Rohner - Chloé des Lys, 2009 - ISBN 978-2-87459-403-8 - 246 pages - 25,00 €

    "Au cours d'une promenade au nord de Bruxelles, une jeune femme perd la raison et se croit chargée d'une mission divine. Elle quitte son mari et, à vélo, prend la route de Rome avec une idée fixe : rencontrer le pape pour lui confier un message qui transfigurera l'humanité."

    Les espérances lunatiques - d'Eloi Le Hugean - Chloé des Lys, 2009 - ISBN 978-2-87459-478-6 - 148 pages - 19,30 €

    "Me voilà en campagne promotionnelle pour le suicide... joli boulot ! Non, non, je réfléchis simplement à la qualité des répétitions avant la grande première. Construire un récit et en trouver la chute la meilleure qui, simultanément, serait un début fantastique. Ne serait-ce pas célébrer tous ces êtres, célestes et broyés, désespérément à la recherche d'une impitoyable dimension ?"

  • Salon du livre de Colmar !

    9782742785759.jpg9782742787869.jpg9782742771905.jpg9782742793150.jpg9782847201260.jpg

     

     

     

     

     

    Chaque année, le salon du livre de Colmar accueille un peu plus de 35 000 visiteurs en un week-end. Certes moins de stars qu'à Brive, mais toujours une ambiance chaleureuse, typiquement alsacienne, dans cette manifestation littéraire consacrée cette année à ces écrivains venus du froid.

    Depuis quelques années, le polar nordique a le vent en poupe, grâce au phénomène Millenium. Ce sera l'occasion d'approfondir nos connaissances en la matière, ou de découvrir certains auteurs talentueux. On pourra compter sur la présence de Zakhar Prilepine, Jon Hallur Stefansson et Pia Petersen, trois auteurs publiés chez Actes Sud, mais aussi Johan Harstad, Merete Pryds Helle et Morten Hesseldahl, auteurs de la maison Gaïa. Mon coup de coeur : Katarina Mazetti, auteure de l'excellent "Le mec de la tombe d'à côté", (Babel 2009).

    illustration_Joelle-Jolivet.jpg

    Parmi les autres auteurs invités, je retiendrai les présences de Pierre Bonte, Janine Boissard, Malek Chebel, Jean-Bernard Pouy, Patrick Raynal, Gordon Zola (mon pote), Loustal, Vanyda, Géronimo Stilton et Thierry Maricourt.

  • Amusez-vous

    amusez_vous_01.jpgAnnie Lemoine publie son cinquième roman. Au contraire de sa narratrice, elle ne me semble pas en panne d'inspiration. Roman court - une centaine de pages - qui relate le vécu d'une mère de quarante ans surnageant en plein divorce.

    Un livre apéritif, un livre anaérobique qui se mange comme un quatre heures, un livre plaisant qui ne réinvente rien. Une escapade en bord de mer, décidée à la hâte, suite à une grosse panne d'ordinateur. Et une aventure qui démarre, dans ce petit hôtel.

     

    Amusez-vous

    d'Annie Lemoine

    Flammarion, octobre 2010

    ISBN 978-2-0812-4255-5

    160 pages - 17,00 €

  • Au ras des pâquerettes...

    9782203018365.jpgDu grand n'importe quoi ! Dès les premiers phylactères, on recense deux fautes grossières. Le langage de la zone, en "verlan", très peu pour moi. Quant à l'histoire, on atteint pas des sommets, même si les personnages goûtent aux différentes drogues disponibles sur le marché.

    Certains critiques avanceront que ce genre de BD est utile pour faire prendre conscience aux jeunes des dangers encourus lorsqu'on consomme ce genre de produits. Peut-être. Et encore, car je doute que les jeunes camés soient des bédéphiles convaincus.

    A oublier, à ranger, et, pour vous messieurs les libraires, à retourner.

     

    PILLS

    Scénario : Antoine Ozanam, dessin : Guillaume Singelin

    KSTR, octobre 2010

    ISBN 978-2-203-01836-5

    134 pages - 16,00 €

  • Blake et Mortimer !

    9782870971185.jpgAucune surprise lorsqu'on lit un album de Blake et Mortimer. L'histoire coule de source, mais n'est absolument pas désagréable à parcourir. C'est en Grèce que les auteurs nous emmènent, à la recherche des trente deniers de Judas. Trésor inestimable également convoité par un nazi de la pire espèce, épaulé, cela va de soi, par l'ignoble colonel Olrik, les deniers rendent le professeur Mortimer fébrile.

    On y retrouve une inspiration des aventures d'Indiana Jones. Evidemment, le colonel Olrik, vaincu, n'a pas dit son dernier mot et il y a fort à parier qu'on le reverra bientôt...

     

    La malédiction des trente deniers - tome 2

    Scénario : Jean Van Hamme, dessin : Antoine Aubin

    Blake et Mortimer, novembre 2010

    ISBN 978-2-8709-7118-5

    56 pages - 14,50 € 

     

  • Barracuda !

    9782505009719.jpg"Pas de pitié. Pour personne. Jamais." Il faut saluer la première BD de ce jeune Tournaisien qui, selon moi, figure sans hésiter parmi les plus belles réalisations de l'année 2010. Certes, avoir Jean Dufaux à ses côtés facilite les choses, mais le dessin est tout simplement parfait.

    Une histoire de pirates. D'avance, je m'en pourléchais les babines. Et je ne fus pas déçu. Dès le premier tome, les auteurs présentent les personnages principaux, sans s'y attarder outre mesure.

    Le capitaine pirate Blackdog, épaulé par Raffy, son jeune fils, dirige le Barracuda, son vaisseau aux voiles noires. Dès les premières planches, on assiste à l'abordage d'un galion espagnol défendu par De La Loya, un chevalier plein de fougue.

    La majeure partie de l'histoire se déroule pourtant à terre, sans pour autant nuire à l'intérêt de l'intrigue. Série prévue en trois tomes qui, pour tous les accros de la BD dans mon genre, deviendra incontournable !

     

    Barracuda !

    tome 1 : Esclaves

    Scénario : Jean Dufaux, dessin : Jérémy

    Dargaud, octobre 2010

    ISBN 978-2-5050-0971-9

    56 pages - 13,50 €

  • Me faire ça à moi !

    me_faire_ca_a_moi_01.jpgCe livre résonne à mes oreilles comme un décollage de l'airbus A380. Une force incroyable à l'accélération. L'engin s'arrache du sol, impressionnant, puis, soudain, un moteur flambe et l'avion se voit contraint d'atterrir en catastrophe.

    Les premières pages, imbibées d'humour et de belles tournures se sont vite enlisées dans cette gadoue faite de doute et de manque d'intérêt.

    Ce bouquin, je l'ai refermé, triste et pensif car j'imaginais qu'il me ferait voyager dans le monde des people, des snobinards friqués en goguette, peu soucieux du sort réservé à cette piétaille bourdonnante dont ils se gaussent. Mais point de rire. Pas même de sourire. Et voilà le livre qui navigue trop rapidement vers l'oubli, définitivement.

    Dommage. Et pourtant, la quatrième de couverture avait de quoi faire saliver : "L'humour, c'est connu, se pratique au premier, au deuxième voire au troisième degré selon que l'on a ou non l'esprit d'escalier, les vertus alpestres des grands séducteurs et un sens de l'humour qui, degré par degré, fait gagner son lecteur à la Loterie nationale du rire..."

     

    Me faire ça à moi !

    de Pierre Grimblat

    Michel de Maule, octobre 2010

    ISBN 978-2-87623-262-4

    256 pages - 19,00 €

  • Scandales littéraires à profusion !

    9782290015452.jpg"En 1978, Anne Gaillard, journaliste vedette à France Inter, lance un énorme canular destiné à répondre aux incessantes questions des auditeurs sur le moyen de se faire publier quand on ne connaît personne. On l'interroge aussi sur le sort des manuscrits envoyés par la poste. Pour en avoir le coeur net, elle fait dactylographier en dix exemplaires Han d'Islande, de Victor Hugo. Le nom de l'auteur a bien sûr été changé et le manuscrit rebaptisé d'un titre grotesque : Les mineurs sont des fous. Même opération pour Mon village à l'heure allemande, de Jean-Louis Bory. Le livre, prix Goncourt 1945, a été retitré Avec eux. Anne Gaillard les a simultanément fait poster aux vingt principaux éditeurs parisiens. La plupart ont répondu rapidement à l'ami dont le nom et l'adresse figuraient sur les envois. Verdict sans appel pour l'oeuvre de Hugo : toutes les maisons l'ont refusée. Elles ne manifestent pas plus d'intérêt pour celle de Bory."

    CQFD. D'autres expériences furent menées, comme celle du texte de Claire Chazal. Je sais que Vincent Engel s'est même amusé à tenter l'expérience. Le résultat fut à chaque fois identique. Affligeant !

    Ce livre fin de la peu onéreuse collection Librio aborde d'autres thèmes qui me sont chers. Je l'ai englouti en deux jours, ravi. Des nègres aux élucubrations de Jean-Edern Hallier, en passant par les invectives dont les écrivains abusent, cet ouvrage se veut un condensé révélateur. Intéressant.

     

    Les scandales littéraires

    de Claire Julliard

    Librio n°922

    ISBN 978-2-290-01545-2

    80 pages - 3,00 €

  • Prix littéraires 2010 : une année noire pour Gallimard !

    9782021002539.jpg9782070128679.jpg9782070130504.jpg9782081236158.jpg9782081246331.gif9782221106488.jpg9782226215154.jpg9782234061668.jpg9782234062405.jpg9782246771715.jpgLa saison des prix touche à sa fin et me permet de dresser un bilan. Le grand vainqueur de la cuvée 2010 est pour le moins surprenant puisqu'il s'agit de Flammarion ! Avec le Goncourt et le prix Décembre, l'éditeur devrait doper ses comptes. Il faut remonter trente ans en arrière pour voir figurer un auteur de Flammarion (Yves Navarre) au palmarès du Goncourt.

    Du côté de la rue Sébastien-Bottin, c'est la Bérézina, même si les pensionnaires du 7ème arrondissement obtiennent quelques lots de consolation, et non des moindres, comme le Renaudot essai, le Fémina et le Médicis. Ils sont toujours en course pour l'Interallié. Une année sans Goncourt, sans phénomène Hérisson et sans Harry Potter, voilà qui devrait plomber les finances de l'éditeur élitiste par excellence.

    Chez Seuil, Olivier Adam n'avait aucune chance face à l'ogre Houellebecq, la moisson ne répond donc pas aux attentes : le Renaudot des Lycéens et le prix de Flore. Maigre...

    La maison Actes Sud décroche le prix Roman France Télévisions et le Goncourt des Lycéens qui est peut-être selon moi l'une des récompenses les plus objectives.

    Pour le Renaudot, j'avoue avoir un peu de mal à comprendre : Apocalypse bébé ! Sur les 700 romans de la rentrée, il doit y en avoir plus de la moitié (et je suis gentil) qui lui sont supérieurs en termes de qualité stylistique et de fond. Un choix commercial, histoire de permettre à Grasset de boucler l'année en beauté ? Très probablement.

    Pas de Plon à l'horizon, ni de Fayard, un seul Albin Michel. Bref, pas de quoi pavoiser en ces lieux pourtant prestigieux.

    Reste à décerner : l'Interallié ! Le 16 novembre, les membres du jury devront départager les auteurs suivants : Mohammed Aissaoui (Gallimard), Claude Arnaud (Grasset), Simonetta Greggio (Stock) et Jean-Michel Olivier (de Fallois).

    9782351780305.jpg9782742793204.jpg9782742793624.jpg9782749115122.jpg9782752904201.jpg9782818006030.jpgPALMARES 2010

    GONCOURT : La carte et le territoire (Flammarion) de Michel Houellebecq

    RENAUDOT : Apocalypse bébé (Grasset) de Virginie Despentes

    FEMINA : La vie est brève et le désir sans fin (POL) de Patrick Lapeyre

    MEDICIS : Naissance d'un pont (Verticales) de Maylis de Kerangal

    FLORE : Le jour du Roi (Seuil) de Abdellah Taïa

    DECEMBRE : Philosophie sentimentale (Flammarion) de Frédéric Schiffter

    GRAND PRIX DU ROMAN DE L'ACADEMIE FRANCAISE : Nagasaki (Stock) d'Eric Faye

    EDGAR FAURE DE LITTERATURE POLITIQUE : La guerre des banlieues n'aura pas lieu (Cherche-Midi) de Abd Al Malik

    ROMAN FRANCE TELEVISIONS : Où j'ai laissé mon âme (Actes Sud) de Jérôme Ferrari

    RENAUDOT ESSAI : L'affaire de l'esclave Furcy (Gallimard) de Mohammed Aissaoui

    GONCOURT DES LYCEENS : Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants (Actes Sud) de Mathias Enard

    RENAUDOT DES LYCEENS : Dans la nuit brune (L'Olivier) d'Agnès Desarthe

    FEMINA ETRANGER : Purge (Stock) de Sofi Oksanen

    FEMINA ESSAIS : Elisée Reclus (Robert Laffont) de Jean-Didier Vincent

    PREMIER ROMAN FRANCAIS : Les trois saisons de la rage (Albin Michel) de Victor Cohen Hadria

    PREMIER ROMAN ETRANGER : Black Rock (Phébus) d'Amanda Smyth

    MEDICIS ETRANGER : Sukkwan Island (Gallmeister) de David Vann

     

      

  • La distribution des lumières

    9782081242524.jpgLe jour où tous les médias s'acharnent sur Michel Houellebecq, prix Goncourt pour son roman paru chez le même éditeur que celui ci-contre, je préfère occulter l'info bateau et mettre en lumière - c'est l'expression qui convient - un ouvrage riche en émotions.

    Pour en revenir au Goncourt 2010, j'aimerais souligner que, histoire de ne pas mourir idiot, j'ai lu il y a de cela quelques années, ses "Particules élémentaires". Un livre qui, à l'instar de "la vie sexuelle de Catherine M.", et un peu pour les mêmes raisons, avait tant fait parler de lui. Bilan : beaucoup de passages vulgaires, qui n'apportent rien au récit, long et lourdingue, voire pénible à lire. Aussi me suis-je bien gardé d'acquérir sa carte et son territoire, malgré les critiques dithyrambiques des mêmes journaleux intellos qui avaient encensé les particules et/ou le roman de Catherine Millet.

    Je lis pour prendre du plaisir et faire voyager mon imaginaire, et non pas pour coller à une mode.

    Stéphanie Hochet, quant à elle, nous propose son septième roman chez Flammarion. L'histoire d'une adolecente dévergondée et de son frère Jérôme qui incarne le simplet de service. D'autres personnages viennent enrichir le récit : Anna Lussing, professeur de musique d'Aurèle - l'adolescente en question -, et Pasquale Villano, un traducteur italien qui s'éprend d'Anna. Au fil des pages, la peur s'installe avec la mort d'une jeune fille.

    Roman sur le crime et la manipulation, les jeux pervers de l'adolescence, les idéaux et la réalité, le livre donne la parole à ces quelques individus que tout oppose. Ecrit simplement, avec une grande fluidité, on passe un bon moment de lecture, même si le roman n'a rien du chef-d'oeuvre intemporel. Chaque personnage reçoit sa part de lumière, et le lecteur que je suis en profite.

     

    La distribution des lumières

    de Stéphanie Hochet

    Flammarion, août 2010

    ISBN 978-2-0812-4252-4

    192 pages - 17,00 €

     

  • Transports en commun !

    9782213655475.jpgIl y a bien longtemps que je n'avais plus dévoré un livre de cette manière. Une histoire émaillée de modèles de voitures qui ont jalonné mon enfance, adolescence et âge adulte. Un défilement de pages qui vous extrait de ce monde moderne où même les années 90 paraissent lointaines. Que dire alors des années 70 ?

    Une trame pourtant simplissime articulée autour d'un personnage central, Boris Manzarek, grand amateur de bagnoles. Depuis la CX de son grand-père, on avance dans cette tranche de vie, merveilleusement dépeinte par la narratrice, elle-même maîtresse de Jacques Manzarek, père de Boris.

    Jean Grégor rejoint Philippe Carrese dans mon petit panthéon littéraire personnel. A ranger parmi mes plus belles surprises de l'année 2010.

    Ce roman est pour vous, qui que vous soyez !

     

    Transports en commun

    de Jean Grégor

    Fayard, 2010

    ISBN 978-2-213-65547-5

    320 pages - 18,00 € 

  • Les Amours insolentes !

    9782203020078_cp.jpgA lire dans l'ordre ou le désordre. Ces 17 variations sur le couple brossent des galeries de portraits. Chacun s'y retrouve dans l'une ou l'autre. De l'émotion, de l'humour, de la violence, du sexe, les auteurs font mouche à chaque page. Parts d'ombres, expériences insolites, amours sincères, parfaites alchimies, l'album publié chez Casterman pourrait s'imposer sur les tables des libraires... au moins jusqu'à la Saint-Valentin. Et quand on connaît le programme de parutions à venir, cela tiendrait du miracle.

    Après avoir lu cette BD au format italien, moi, je veux y croire...

     

    Les Amours insolentes - 17 variations sur le couple

    scénario : Jacques de Loustal et Tonino Benacquista, dessin : Loustal

    Casterman, novembre 2010

    ISBN 978-2-203-02007-8

    144 pages - 20,00 €

  • Cinq Cubains à Miami !

    cinq_cubains_a_miami_01.jpgMaurice Lemoine ne fait pas dans le détail... ou plutôt si. Plus de mille pages pour ce roman d'espionnage qui, dès l'entame, vous emporte loin, très loin, de l'autre côté de l'Atlantique. Entre document, thriller, polar et roman, l'auteur nous relate le parcours de ces cinq agents cubains qui ont déjoué tant d'attentats sur La Havane. Depuis plusieurs décennies, le chat américain livre un combat sans merci au moineau cubain, qui résiste, à l'ombre des médias internationaux.

    Lorsqu'un éditeur reçoit un tel pavé, que faire ? Soit le publier en plusieurs volumes et ménager le suspense, soit le faire paraître en un seul tome, quitte à couper une bonne partie du roman. Je n'ai pas l'impression que l'auteur ait dû élaguer, aussi l'éditeur a-t-il décidé de le compresser au maximum grâce à l'utilisation d'un papier de 60 grammes.

    Maurice Lemoine, spécialiste de l'Amérique latine, ancien rédacteur en chef du Monde diplomatique, a réalisé une oeuvre gigantesque.

     

    Cinq Cubains à Miami

    de Maurice Lemoine

    éditions Don Quichotte, octobre 2010

    ISBN 978-2-35949-020-6

    1056 pages - 24,00 €

     

    liberezlescinqcubains.jpg

  • La Foire de Brive ouvre ses portes ce vendredi...

    022.jpg

    A l'affiche :

    Amélie Nothomb, Claude Michelet, les frères Bogdanov, Françoise Bourdin, Michel Peyramaure, Raymond Poulidor, Gonzague Saint Bris, Paul-Loup Sulitzer, Frédéric Lenoir, Michel Drucker, Claudie Gallay, Didier Van Cauwelaert, Tahar Ben jelloun, Isabelle Alonso, Jean-Christophe Rufin, Christian Signol, Nadine Monfils, Patrick Graham, Tatiana de Rosnay, Charles Dantzig, Patrick Sébastien ou encore Janine Boissard... pour ne citer que les plus populaires.

    La Foire de Brive, c'est LE rendez-vous annuel. Environ 100 000 visiteurs se pousseront dans les travées du salon. Certains curieux n'y viennent que pour immortaliser sur leur téléphone portable la photo d'un ou d'une "people". La grande majorité s'intéresse à la production des auteurs présents.

    Plus d'infos sur :

    www.foiredulivre.net

     

     

     

  • Sur le fil du voyage...

    passer_les_bornes_01.jpgPas vraiment un récit de voyage. Pas un roman non plus. Voici un livre difficile à répertorier, à classer, à lire aussi.

    L'auteur y développe son idée du voyage, bien éloignée il est vrai du tourisme de masse, de ces plages bondées où l'on loue un mètre carré de sable, avec ou sans parasol.

    On reconnaît dans cet ouvrage la patte du sociologue qui a grandi à Chambéry, au pied des montagnes. C'est beau, très beau, mais, pour parler franchement, trop poétique à mon goût.

     

    Passer les bornes

    Sur le fil du voyage

    de Rodolphe Christin

    éditions Yago, octobre 2010

    ISBN 978-2-916209-75-3

    168 pages - 15,00 €