• Une couverture réussie...

    49489521.jpg"Un homme se réveille dans une chambre qu'il ne connaît pas. Que fait-il là ? Quelle étrange opération a-t-il subie ? Est-il encore réellement lui-même ? Sur une planète lointaine, un autre sort, lui aussi, d'un long sommeil, pour découvrir une base désertée. Que s'est-il passé pendant son sommeil ? Que signifient cette sirène qui hurle, ces traces de sang et ces cadavres qu'il croise dans le labyrinthe d'un complexe qu'il n'a jamais parcouru ?

    Symbiose comprend onze nouvelles ou êtres réels, imaginaires et artificiels se côtoient : un mineur et une archéologue improvisée, une planète vierge et une population à la recherche d'un monde à coloniser, un pilote et sa machine unis par une relation fusionnelle, des humains frappés d'omnipotence partielle..."

     

    Symbiose et autres nouvelles

    de Benoît Frénay

    éditions Chloé des Lys, 2009

    ISBN 978-2-87459-449-6

    214 pages - 22,10 €

  • Du Van Hamme...

    9782505009856.jpgAucun doute, on reconnaît bien la patte de Jean Van Hamme. De l'action, de l'humour, et des montages financiers. Wayne Shelton n'est pas encore disposé à se ménager, malgré les recommandations de son toubib. Une mission lucrative s'offre à lui : protéger une grande-duchesse en visite officielle dans notre plat pays. Décidément, quelques jours à peine après avoir lu "Interpol Bruxelles", voici une nouvelle BD qui nous propose un décor typiquement belge.

    Christian Denayer, un dessinateur fort sympathique, tient là une série à succès qui pourrait bien un jour venir chatouiller Largo Winch en personne.

     

    Wayne Shelton : Son Altesse Honesty

    scénario : Jean Van Hamme, dessin : Christian Denayer

    Dargaud, 5 novembre 2010

    ISBN 978-2-5050-0985-6

    48 pages - 10,95 €

  • Des livres publiés par les éditions Chloé des Lys !

    5-pages.jpgLa petite maison d'édition du Tournaisis m'envoie périodiquement ses dernières parutions, dont voici un florilège :

    Cinq pages - de Josette Lambreth - éditions Chloé des Lys - ISBN 978-2-87459-455-7 - 418 pages - 30,70 €

    Livre documentaire sur les coutumes ayant eu cours au tournant du 20ème siècledans les campagnes du nord du Tournaisis.

    Emotions essences de vie Tome II - de Marie-Ange Gonzales - éditions Chloé des Lys - ISBN 978-2-87459-465-6 - 116 pages - 17,90 €

    Recueil de poèmes

    Quand j'étais moi - de Lisa Di Sante - éditions Chloé des Lys - ISBN 978-2-87459-458-8 - 336 pages - 27,90 €

    "Etudiante en lettres à l'université, la narratrice partage sa vie entre ses cours et un bar mal famé où elle est serveuse le soir pour payer ses études. Entre une mère tyrannique, un père absent, un physique qu'elle n'assume pas, et l'absence de vie amoureuse, elle se terre dans ses lectures et une vie imaginaire remplie d'aventures."

    Albert ou la quête d'un marathonien - d'Alain Bustin - éditions Chloé des Lys - ISBN 978-2-87459-462-5 - 120 pages - 19,30 €

    "Sept fois à terre, huit fois debout", le proverbe shinto est certainement la devise d'Albert, coureur de fond en quête d'absolu.."

     

     

     

  • Imagine...


    Le 8 décembre prochain, on "fêtera" les trente ans de la mort de John Lennon. Je suppose que plusieurs ouvrages paraîtront pour l'occasion, histoire de surfer sur la vague. Dabid Foenkinos nous propose un roman hors normes, un peu à l'image de son personnage principal. En 1975, John Lennon interrompt sa carrière en pleine gloire, à trente-cinq ans. A partir de ce moment et jusqu'à son assassinat survenu en 1980, il se retire de toute vie médiatique.

    9782259212328.jpgImaginant ses confessions fictives, l'auteur nous parle, dans la peau du Beatle, et c'est fantastique, simple , léché, passionnant. Et pourtant, je me méfie des livres fabriqués par des opportunistes désireux de coller à l'actualité. Mais, ce livre jaune, sans vouloir trop en faire, a réussi, premièrement, à titiller ma curiosité, et ensuite à figurer parmi mes plus belles surprises de l'année.

    Un pur régal, tout comme les mélodies composées par cet artiste qui, bien malgré lui, est devenu l'un des plus grands de notre siècle passé.

     

    Lennon

    de David Foenkinos

    Plon, octobre 2010

    ISBN 978-2-259-21232-8

    238 pages - 18,00 €

  • Bernard Prince, le retour !

    9782803626922.jpgPère et fils, le premier au dessin, le second au scénario, et l'alchimie de me séduire d'emblée. Le trait magique d'Hermann a conservé tout son attrait et, trente ans plus tard, fait renaître Bernard Prince pour notre plus grand plaisir. D'autant qu'au final, l'album est un modèle du genre. Du suspense, des personnages aux caractères bien trempés, de l'humour très fin et savamment distillé, et une histoire qui tient la route.

    Dépassée, la série Bernard Prince ? Non, que du contraire !

     

    Bernard PRINCE - Menace sur le fleuve

    Scénario : Yves H., dessin : Hermann

    Le Lombard, septembre 2010

    ISBN 978-2-8036-2692-2

    48 pages - 10,95 €

  • Un salon qui s'impose peu à peu.

    lal_salon2010_banniere.jpg

     

     

     

    Le salon dédié à l'édition indépendante ouvrira ses portes pour la huitième année consécutive. Environ 150 éditeurs exposeront leur production sur 1000 m², en plein coeur de Paris.

    Le succès croissant de cette manifestation est principalement dû à la diversité des genres, mais aussi au fait que le public a l'occasion de découvrir des livres peu - ou pas - mis en valeur sur les étals des libraires.

    A la différence des grands salons internationaux, pas question ici de présence de stars, de journalistes people, ou de noms ronflants.

    Ces éditeurs ont un message à faire passer. A nous de prendre conscience de leurs difficultés et de les encourager car ils font partie intégrante de la richesse de notre culture française.

  • Les Drax sont à nos portes ! Résistez !

    9782803627196.jpgUne cité assiégée par des monstres. Un des derniers bastions abritant les êtres humains. Une ambiance digne d'Alien. Et Jean Dufaux au scénario.

    Médina résiste ! Mais pour combien de temps encore ? Le soldat Karlof et son escouade reviennent à la base après avoir arraché à l'ennemi une jeune fille exceptionnelle. Hadron n'a que quatorze ans, mais elle seule détient LA solution. L'espoir renaît. Karlof et les siens sont bien conscients des risques, sachant que la puissance des Drax ne cesse de croître.

     

    MEDINA

    tome 1 : Les Drax

    Scénario : Jean Dufaux, dessin : Yacine Elghorri

    Le Lombard, septembre 2010

    ISBN 978-2-8036-2719-6

    56 pages - 13,50 €

  • Interpol Bruxelles !

    9782800147581.jpgUne fois n'est pas coutume,voici un album qui nous plonge dans des paysages familiers : le ring de Bruxelles, le Palais de Justice, la gare de Tournai ou encore l'avenue du Congo proche du bois de la Cambre. Patrice Hellers est le caïd. Il dirige une petite bande de malfrats à l'ancienne, respectueux d'un certain code de l'honneur, et rusés de surcroît.

    Les auteurs brossent en un tome l'affaire qui a passionné notre pays pendant les années 80, à savoir l'enlèvement de Paul Vanden Boeynants, richissime Ministre d'Etat, par Patrick Haemers, sauf qu'ici l'intrigue se déroule de nos jours. De l'action, un dessin réaliste qui convient à ce type de scénario, un rythme soutenu pour une BD somme toute plaisante.

    Bribes de discussion avec Alcante, le scénariste :

    Quel est le principe de cette nouvelle série chez Dupuis ?

    La description d'une affaire résolue par Interpol, ville par ville. On s'inspire un peu de l'idée des experts, la série télévisée qui plante son décor dans plusieurs villes différentes. Il s'agit d'une série grand public.

    Pourquoi avoir choisi de placer cette enquête à notre époque et non à celle où les faits se sont commis réellement ?

    Le commissaire Paul Dambre sera un personnage récurrent qui aura pas mal d'affaires à résoudre. Il nous a semblé plus facile et plus logique de tout recentrer sur les années 2010. J'ai écrit le scénario il y a deux ans. J'y abordais le noeud BHV et les conflits communautaires. Je craignais de ne plus coller à l'actualité mais c'est tout le contraire. Ce sujet n'a jamais été aussi brûlant.

    Quel sera le rythme de parutions ?

    Plusieurs auteurs travailleront de concert. A chacun sa ville de prédilection. On pourrait donc envisager deux à trois nouveaux albums par an.

    Dans ce premier tome, Hellers et VDC volent la vedette au commissaire. Etait-ce voulu ?

    Non, mais avec un personnage aussi charismatique que Patrick Haemers, on pouvait s'y attendre. Ceci dit, Paul Dambre reviendra dans les prochains albums.

    En tant que scénariste, quel est votre rôle ?

    Outre l'imagination de l'histoire, je m'occupe du découpage et des dialogues. Je suis également chargé des repérages et de la documentation.

    Depuis sa sortie, cette BD où l'on retrouve des têtes connues suscite-t-elle plus ou moins de réactions ?

    C'est un peu tôt pour le dire. En général, je dois patienter deux mois pour obtenir les premiers échos.

     

    Interpol Bruxelles

    L'affaire Patrice Hellers

    Scénario : Alcante, dessin : Steven Dupré

    Dupuis, octobre 2010

    ISBN 978-2-8001-4758-1

    48 pages - 11,50 €

  • Le salon du lvre de Paris joue à "Quitte ou double"

    v-20121.jpgLe site du salon du livre de Paris est désormais accessible, mais pas grand-chose à se mettre sous la dent. En 2011, les pays nordiques seront à l'honneur. Changement d'importance, la durée a été ramenée à quatre jours au lieu de six. Quant au lieu, il demeure à la porte de Versailles.

    Ces dernières années, le salon de Paris a souffert : alerte à la bombe, plaintes des éditeurs indépendants, désaffection du public (sauf pour les dédicaces des stars telles qu'Anna Gavalda, Amélie Nothomb ou Eric-Emmanuel Schmitt), boycott de Bayard et du groupe Hachette, tarifs d'inscription élevés en cette période économique difficile. Bref, les organisateurs sont dans leurs petits souliers. Plus question d'arrogance.

    2011 = opération séduction !

    www.salondulivreparis.com

    Rendez-vous pris du vendredi 18 au lundi 21 mars 2011. Le nombre de visiteurs en 2010 a été fixé à 186 000. Le pari de vouloir attirer plus de monde en seulement quatre jours est très risqué. Sachant que la foire du livre de Brive-La-Gaillarde parvient à intéresser 100 000 personnes en deux jours et demi avec dix fois moins d'espace disponible, tout est possible.

     

     

  • De la science-fiction...

    ultimea.jpg"A l'autre bout d'une évolution (enfin) achevée, aux frontières de l'immatérialité, il est des créatures suprêmement intelligentes, à peine plus lourdes qu'une bulle de gaz et dont l'absence de masse leur permet de se déplacer à des vitesses proches de celle de la lumière. Elles parcourent inlassablement l'univers, explorant les mondes des galaxies les plus lointaines pour y trouver d'improbables formes de vie : quelques cellules gigotant dans leur soupe primitive. Bien aigre récolte ! Jusqu'au jour où..."

    La science-fiction est un secteur assez restreint où peu d'éditeurs s'y essaient. L'Atalante, Fleuve noir et Bragelonne sont les références, mais il y a beaucoup de candidats pour peu d'élus.

    Bien que publié chez un micro-éditeur, le roman de Marcel Baraffe devrait séduire les amateurs du genre. Dommage que le prix de vente des ouvrages de Chloé des Lys soit quelque peu prohibitif...

    Plus d'infos sur le blog de l'auteur :

    http://marcel.baraffe.over-blog.com

     

    ULTIMEA

    de Marcel Baraffe

    éditions Chloé des Lys, 2009

    ISBN 978-2-87459-459-5

    378 pages - 29,30 €

     

  • Alix, clap dernière ?

    9782203025400_cg.jpgVingt-neuvième tome d'Alix, intrépide gaulois devenu citoyen romain, et non des moindres. Dans cet album, César himself confie son testament la veille d'un départ en campagne. Et son successeur désigné n'est autre qu'Alix.

    Un scénario qui ressemble furieusement à un polar, mais un polar très moyen. Et dire que je fus, en son temps, fan de la série. Je ne retrouve plus l'atmosphère qui se dégageait des "Griffe noire", "Tiare d'Oribal" ou "Légions perdues". Et puis, Enak est un personnage secondaire totalement insipide et inintéressant. Les albums d'Alix manquent cruellement de grandes gueules.

    Rien à voir avec "Murena" ou "Les aigles de Rome", des séries bien plus actuelles.

     

    Le testament de César

    de Marco Venanzi

    Casterman, octobre 2010

    ISBN 978-2-203-02540-0

    48 pages - 10,40 €

  • Le salon de Namur ouvre ses portes !

    _EC00357-Malonne-web410px.jpgLe salon du livre de jeunesse, couplé au salon de l'Education, ouvre ses portes aujourd'hui. Chaque année, en Belgique, c'est un événement devenu incontournable pour tous les professionnels du livre. Certes, les foires de Bologne et de Montreuil dominent leurs concurrentes, mais les exposants sont unanimes : "C'est toujours un immense plaisir que de se rendre en terre wallonne. L'accueil y est incomparable et l'on y fait de bonnes affaires."

    Du 20 au 24 octobre, Namur Expo ne désemplira pas. Qui dit jeunesse, dit également bande dessinée. La présence de Casterman occulte quelque peu les absences remarquées des Lombard, Dargaud, Glénat et autres Dupuis ou Soleil. Mais Namur vous permet surtout de quitter les sentiers battus et découvrir de jeunes auteurs, dessinateurs ou éditeurs. De ce fait, les bibliothécaires ne manquent jamais le rendez-vous namurois.

    Parmi les stands à visiter absolument, je citerai plus particulièrement celui d'un ami, Jean-Sébastien Blanck, qui vous présentera ses beaux albums des éditions Alzabane ; ou encore les éditions Anna Chanel qui proposent des albums très graphiques, pour certains carrément splendides.

    Mon coup de coeur : Fumus (éditions Anna Chanel), ou l'histoire d'un jeune dragon cherchant du boulot. très actuel et très touchant.

    fumus-etal.jpg

  • Les Bidochon !

    9782352070238.jpgUn album des Bidochon ne ressemble à aucun autre ! C'est, à chaque fois, un grand moment de rire partagé. Si Robert n'existait pas, il faudrait l'inventer. Et c'est ce qu'a fait Binet.

    Cette fois, Robert Bidochon nous présente tout son attirail de gadgets en tous genres, censés lui faciliter la vie... Ce n'est pas moi qui le prétends, c'est le fameux catalogue, sorte de bible ou de livre de chevet pour ce grand naïf qu'est Robert Bidochon.

    Vingtième tome d'une série devenue culte, et toujours la qualité au rendez-vous. Incontournable.

     

    Les Bidochon n'arrêtent pas le progrès

    de Binet

    Fluide Glacial, septembre 2010

    ISBN 978-2-3520-7023-8

    48 pages - 10,40 €

  • L'orfelin...

    9782081241312.jpg"Mon père s'est tué le 17 avril 1986. Moi j'ai été pris de court. J'avais passé toute mon enfance à redouter ce suicide, à être conscient qu'il pouvait survenir n'importe quand. C'est arrivé le jour où je m'y attendais le moins."

    Alexandre Lacroix revient sur l'événement qui a marqué la fin de son enfance : à l'âge de onze ans, il a découvert le corps de son père inanimé, pendu. Aujourd'hui l'écrivain est adulte, père de famille, et il raconte sans le moindre pathos l'ombre portée de ce deuil dans son existence. Il invoque les souvenirs qui lui restent de ce père, personnage peu commun, fils de petits commerçants passé par l'ENA, le Parti socialiste au tournant des années 80, par les ors de la République, pour finir solitaire, accablé, anéanti au fond de la campagne poitevine, sa terre natale...

    A l'âge de sept ans, le jeune Alexandre a pris la décision d'écrire son premier roman. Sur la page de garde, il a écrit ce titre prémonitoire (avec une grosse faute) : L'Orfelin !

    Pas évident cette année de figurer parmi les livres de la rentrée littéraire chez Flammarion, sachant qu'à côté de vous figure un certain Michel Houellebecq, qui, on peut le supposer, va rafler la majeure partie des articles et des invitations sur les plateaux télé. Ce livre aurait pourtant mérité d'être sélectionné par le jury d'un grand prix littéraire, mais encore une fois, c'est l'auteur des "particules élémentaires" qui a retenu l'attention des intellocrates parisiens.

    Je vous invite donc à privilégier ce roman, à ne pas l'oublier, à découvrir l'écriture d'Alexandre Lacroix qui, elle aussi et tout autant que celle de Houellebecq - voire bien plus -, s'avère très belle.

     

    L'orfelin

    d'Alexandre Lacroix

    Flammarion, août 2010

    ISBN 978-2-0812-4131-2

    288 pages - 19,00 €

  • UNDER !

    9782803627066.jpgSi vous avez la phobie des rats, serpents ou autres arachnides, évitez de lire cette BD. Si vous êtes un amateur de morbide, de créatures mutantes dépeçant leurs victimes, si vous appréciez les ouvrages de Stephen King ou si vous êtes un fan de films tels que SAW, Alien ou Tremors, cette histoire vous plaira. Ce qui est mon cas.

    "Under", vous l'aurez compris, se déroule dans le réseau d'égouts d'une ville gigantesque. Ce monde souterrain abrite les parias, des êtres rejetés par la société en surface, mais aussi des crocodiles géants, des araignées de la taille d'un éléphant, suceuses de sang, des serpents, sans oublier la multitude de rats. Ambiance...

     

    UNDER

    scénario : C. Bec, dessin : S. Raffaele

    Le Lombard, août 2010

    ISBN 978-2-8036-2706-6

    48 pages - 13,50 €

  • Un premier roman !

    9782710366966.jpgLes éditions La Table Ronde (filiale du groupe Gallimard) sont toujours à la recherche de nouveaux talents et cette collection s'y prête à merveille. A n'en point douter, Pierre-Emmanuel Scherrer figure parmi ceux-là. Son premier roman a recueilli bon nombre d'articles dithyrambiques et c'est sans doute mérité. Je serai quant à moi plus prudent, plus mesuré. Il ne faudrait tout de même pas que ce jeune écrivain attrape la grosse tête.

    L'auteur nous propose une écriture moderne, bien aérée, simple et juste. Il manie la langue avec dextérité et sait plonger le lecteur dans l'ambiance.

    Petit bémol : les cinquante premières pages sont lentes, poussives. Il installe la trame, certes, mais c'est un peu trop long. On aimerait entrer plus rapidement dans l'histoire mais celle-ci ne démarre vraiment que lorsque Pandora Petersen, la narratrice, s'embarque à bord de sa vieille Honda toute cabossée, pour un long périple dans l'Ouest américain.

    A partir de là, l'auteur nous embarque et nous tient en haleine jusqu'à la fin. Quelques petites imperfections çà et là. Quelques flash-backs de trop ou trop longuets. On excusera cependant l'auteur car il s'agit tout de même de son premier roman. Mieux vaut d'ailleurs débuter par un bon texte - ce qui est le cas - que par un chef-d'oeuvre car après, il est toujours difficile de s'en remettre. Après tout, il a toute la vie devant lui pour progresser, encore et encore...

     

    Desert Pearl Hotel

    de Pierre-Emmanuel Scherrer

    La Table Ronde, août 2010

    ISBN 978-2-7103-6696-6

    224 pages - 17,00 €

  • Lucky Luke tire toujours aussi vite, malgré son grand âge...

    9782884712576.jpgLes Tintin, Schtroumpfs, Gaston, Astérix, Spirou et... Lucky Luke représentent à eux seuls la majeure partie de la BD de notre enfance. Le dernier nommé n'a rien perdu de son charme d'antan. Il est opposé cette fois à Allan Pinkerton, un concurrent sérieux de par son efficacité à débusquer le criminel. Luke est, pour une fois, complètement déboussolé.

    Digne du grand Goscinny, cet album se déguste comme un classique du 9ème art.

     

    Lucky Luke contre Pinkerton

    dessin : Achdé, scénario : Daniel Pennac et Tonino Benacquista

    Lucky productions, octobre 2010

    ISBN 978-2884-71257-6

    48 pages - 9,95 €

  • Au tour de Jones

    9782505009795.jpgDans le Chicago des années 60, la tension raciale est à son comble et les Black Panthers y font régner le chaos. La jeune Jones, qui deviendra la complice de XIII, nous est présentée comme une gamine de dix ans qui, en compagnie de son grand frère, vit d'expédients. Lorsqu'elle fait la rencontre de ce grand noir au charisme assumé, vêtu de l'uniforme de Major, bardé de médailles, c'est le déclic. Ce major Wittaker n'est pas n'importe qui, c'est un symbole pour la communauté noire.

    Après la Mangouste et Irina, c'est au tour de Jones, l'un des personnages principaux de la série XIII, d'être mise à l'honneur. Méfiant par rapport à ces rallonges mercantiles, je me suis plongé dans cette BD à reculons, mais, dès la première planche, Yann et Eric Henninot on réussi à m'entraîner dans leur histoire.

    Ceci dit, je resterai quelque peu mesuré car le scénario déborde de poncifs et même si je n'éprouve aucune sympathie pour Roman Polanski, j'ai l'impression que les auteurs ont pris du plaisir à le mettre en scène sous les traits d'un parfait connard pervers.

    Dans l'ensemble, et juste pour le moment agréable que l'on passe en lisant cet album, je ne pourrais que conseiller de l'acheter.

     

    XIII Mystery T. 3 : Little Jones

    scénario : Yann, dessin : Eric Henninot

    Dargaud, octobre 2010

    ISBN 978-2-5050-0979-5

    56 pages - 11,50 €

  • Un sommet !

    9782203020443.jpgVoilà le chef-d'oeuvre que je n'attendais plus ! Un sommet ! Benoît Sokal, connu pour être le créateur du célèbre Canardo, nous livre une petite merveille.

    La communion entre un enfant et un grand aigle, la vengeance, l'avidité et la cruauté de l'homme blanc au début du vingtième siècle, là-bas, quelque part en Amérique, au Canada, ou ailleurs. Dessin, scénario, 96 pages de pur plaisir que l'on avale littéralement.

     

    KRAA La vallée perdue

    de Benoît SOKAL

    Casterman, septembre 2010

    ISBN 978-2-203-02044-3

    96 pages - 18,00 €

  • Acqua alta !

    9782203012561.jpgUne boîte. Une simple boîte. La jeune dessinatrice Daria Schmitt nous concocte une oeuvre inspirée par l'univers de François Schuiten. Deux appariteurs ont une mission à remplir : apporter une boîte au maire de la cité lacustre Ultréquinoxe, reliée à la terre ferme par un immense pont sur lequel circule un train monumental, le Chimère-Express.

    Une ville exceptionnelle réputée pour son carnaval annuel pendant lequel certains élus peuvent retrouver un disparu, un être cher. Une ville dirigée par une sorte de triumvirat : le Maire, le Prêcheur et le Général. Et en face, la Commission.

    Mis à part quelques fautes d'orthographe qui entachent ces deux ouvrages, on ne peut que se réjouir de deviner en cette nouvelle venue, une relève ou une élève pour ce cher François Schuiten. Ceci dit, l'élève ne dépasse pas encore le maître...

     

    Acqua alta

    épisode 1 : 978-2-203-01256-1

    épisode 2 : 978-2-203-03035-0

    de Daria Schmitt

    Casterman, septembre 2010

    72 pages - 15,00 €

  • Terres lointaines...

    9782205064179.jpgPaul Clauden, vingt ans, est toujours à la recherche de son père sur cette planète inconnue : Altaïr - 3. Moins d'animaux étranges dans cet album, moins de cohésion également. Ceci dit, l'univers de Léo est bien présent et les pages défilent agréablement. Un jeune homme naïf, doué, volontaire, ce Paul représente le héros parfait car on ne peut que s'y attacher.

    Mais qui est-il au juste, ce fameux Léo ? Un biscuit chocolaté ? Trop facile celle-là. Un jeune illuminé aux songes peuplé de créatures extravagantes ? Illuminé peut-être, mais pas si jeune qu'on ne le pense. Luis Eduardo de Oliveira est né au Brésil en 1944. Il s'installe en France en 1981. On le remarque d'emblée car il devient le dessinateur de Trent, accompagné par Rodolphe au scénario. Il devra néanmoins patienter jusqu'en 1994 pour connaître un grand succès grâce à ses mondes d'Aldébaran. Il redessine notre univers à sa guise, à la sauce Léo, inimitable, et il nous est difficile de ne pas y succomber.

    Même si d'aucuns estiment que les personnages ne sont pas toujours bien réussis, je ne peux que constater l'indéniable efficacité de sa palette de couleurs.

     

    Terres lointaines - tome 3

    scénario : Léo, dessin : Icar

    Dargaud, octobre 2010

    ISBN 978-2205-06417-9

    48 pages - 10,95 €

  • Coach littéraire !

    couv Le LIVRE (Pascal).jpg

     

    Coach littéraire ! Une activité nouvelle, trop peu répandue, utile tant pour les auteurs à la recherche d'une maison d'édition susceptible de publier leur texte, que pour les éditeurs eux-mêmes.

    Les candidats auteurs sont tous confrontés au même problème : la difficulté à dénicher l'éditeur idoine, celui qui craquera pour leur roman, recueil de nouvelles, pièce de théâtre, récit, essai, bande dessinée ou encore témoignage. Les réponses négatives s'entassent, toutes à peu près similaires : "Nous vous remercions et patati patata... Malgré son intérêt, ce texte ne nous paraît malheureusement pas pouvoir entrer dans notre programme de publications à venir. Nous vous souhaitons bla-bla-bla... l'assurance de nos sentiments distingués". 

    Nulle trace  d'avis argumenté, nul conseil de remaniement quant au fond ou à la forme, nulle information concernant d'autres maisons plus adaptées pour ce genre de travail. Les candidats auteurs sont seuls face à leur papier à en-tête prestigieux. Incompréhension. Solitude. Que faire ? Renoncer ? Se tourner vers l'édition à compte d'auteur ?

    Pas question.

    Fort de mon expérience de près de 15 ans dans le monde du livre, je propose de sélectionner les manuscrits qui me semblent "avoir du potentiel", et après avoir averti l'auteur, lui fournir un avis circonstancié, une fiche de lecture professionnelle situant les imperfections mais aussi les points forts, ainsi que des conseils pour la présentation finale du manuscrit. Je me charge de cibler quelques maisons d'édition, de contacter les éditeurs susceptibles d'être intéressés et de faire le pitch des projets remaniés en ma possession. Du cousu-main en quelque sorte. L'auteur n'aura plus qu'à faire parvenir son manuscrit.

    Attention, je ne garantis pas la publication des textes, je ne suis ni agent ni éditeur, mais un conseiller qui aide l'auteur en maximisant ses chances.

    N'hésitez donc pas et envoyez-moi votre manuscrit en deux exemplaires à l'adresse suivante :

    Marc Varence

    Boîte postale 209

    139-143, rue Saint-Lambert

    1200 Woluwe-Saint-Lambert

    Belgique 

     

    pour plus d'infos : http://coachlitteraire.eklablog.com

     

  • Padre Pio, un homme d'exception !

    9782845922624.jpgLe jour où j'eus la chance de rencontrer Gerald Messadié, il me parla longuement, et avec la passion dont il est coutumier, du livre qu'il était en train de rédiger : une biographie de Padre Pio...

    Canonisé en 2002 par Jean-Paul II, Padre Pio dut pourtant subir près de quarante années de persécution et d'isolement forcé, des oeuvres de la Curie romaine. Un scandale ? Oui, et non. Porteur des stigmates du Christ, capable de bilocation, comme de guérir miraculeusement des pathologies incurables, Padre Pio était une icône vénérée par des milliers de fidèles. L'ambiguïté apparaît à la fin de l'ouvrage, sans pour autant renier les pouvoirs occultes du capucin.

    Loin d'être le chef-d'oeuvre auquel je m'attendais, ce livre a été rédigé avec rigueur et pragmatisme.

     

    Padre Pio ou les prodiges du mysticisme

    de Gerald Messadié

    Presses du Châtelet, 2008

    ISBN 978-2-84592-262-4

    192 pages - 17,95 €

  • Un mélange Bloche Rouletabille...

    9782505008163.jpgOld Creek Town voit débarquer Andrew Barrymore, sorte de Rouletabille venu tout droit de San Francisco, une mégalopole qui fait rêver les habitants de cette petite ville en plein essor. Accueilli par les notables locaux, Andrew se force quelque peu de respecter les règles élémentaires de bienséance. A peine arrivé et pas encore vraiment installé, le nouvel adjoint du shérif est mis à contribution car un meurtre vient ébranler la cité.

    De l'humour, une enquête rondement menée, des personnages présentés avec intelligence, une sorte de Jérôme Bloche au Far West, les auteurs de cette nouvelle série - une de plus - nous prouvent qu'il ne faut pas chercher midi à quatorze heures pour captiver un public.

     

    Les enquêtes d'Andrew Barrymore

    tome 1 : Old Creek Town

    dessin : Rodéric Valambois, scénario : Nicolas Delestret

    Dargaud, août 2010

    ISBN 978-2-5050-0816-3

    48 pages - 11,50 €

  • 701 nouveaux romans !

    9782226215178.jpgComme chaque année, quelque 700 nouveautés ont débarqué sur les tables des libraires. Quelques-uns d'entre eux caressent l'espoir de décrocher l'un des grands prix littéraires. Bon nombre de ces bébés de papiers seront morts-nés, faute de place. Et comme toujours, le nouvel Amélie Nothomb décroche le plus gros tirage. Ce n'est vraiment plus un scoop.

    Chaque année, je me sens frustré, frustré de ne pouvoir tous les connaître, les découvrir. Il y en a trop. Sentiment partagé par les libraires qui sont dépassés et ont donc un mal fou à pouvoir conseiller. Oh bien sûr, pour "Une forme de vie", il n'y a pas grand-chose à faire. Ils se vendent comme des petits pains. Même constat pour les "pointures" : Michel Houellebecq, Virginie Despentes, Jean d'Ormesson, Philippe Claudel, Olivier Adam ou encore Laurent Gaudè.

    Quant aux autres, les éditeurs doivent jouer des coudes pour imposer leur poulain. Je retiendrai deux romans qui m'ont séduit : Le mariage de Dominique Hardenne, de Vincent Engel, chet JC Lattès, et Mon âme au diable, de Jean-Pierre Gattégno, chez Calmann-lévy. 

    9782702141212.jpg 

  • Le don

    9782803627226.jpgChaque planche est une oeuvre d'art. Chaque case mérite qu'on s'y attarde, d'un point de vue graphique. Quant à l'histoire... difficile de s'y plonger. Je n'y suis d'ailleurs pas parvenu.

    A mon sens, cet album est inclassable, trop étrange. Lors de vernissages ou des conférences de presse, d'aucuns s'extasient, commentent, édulcorent, tout en se goinfrant de mises en bouche. Moi, pendant ce temps, je m'interroge : que peuvent-ils donc trouver de si génial à une telle BD ?

     

    Le don

    scénario : L. Bartoli, dessin : M. Carnevale

    Le Lombard, septembre 2010

    ISBN 978-2-8036-2722-6

    64 pages - 15,50 € 

  • Une profession en danger !

    laPresse05.jpgLes chiffres sont là. Impitoyables. Une maison de presse ferme tous les trois jours en Belgique. En effet, en dix ans, un millier de "librairies" (les Belges font l'amalgame entre libraire et marchand de journaux) ont dû mettre la clé sous le paillasson. C'est la Bérézina et le phénomène tend à s'accélérer. Les causes sont pourtant connues, mais bon nombre de commerçants ne trouvant pas la parade, préfèrent renoncer. Ces causes, les voici :

    - des marges bénéficiaires ridiculement faibles qui ont tendance à se réduire encore et encore,

    - une concurrence effrénée des stations-service et des grandes surfaces,

    - la recrudescence des attaques à main armée,

    - l'interdiction de vendre des paquets de cigarettes aux moins de seize ans, sans oublier le tassement des ventes de tabac,

    - la montée progressive d'internet provoquant au passage une baisse des ventes de journaux et magazines,

    - ces mêmes magazines redoublant d'efforts pour que leurs lecteurs souscrivent un abonnement,

    - l'arrêt définitif et subit de l'activité livres par les A.M.P. depuis le 1er juillet 2010, ce qui n'a rien arrangé car les marchands de journaux n'avaient aucune alternative, sinon celle d'ouvrir des comptes chez les principaux distributeurs (Caravelle, Larc, Interforum, Dilibel, Nord Sud) et de se rajouter le paiement de frais de port auxquels ils n'étaient pas habitués,

    - le manque de surface ne leur permettant pas de proposer d'autres produits plus rentables.

     

    Ce type de commerce joue pourtant un rôle social. En contact avec la population, et ce dès l'aube, le marchand de presse reste un interlocuteur sympathique, qui fait de sa librairie un lieu de discussion, de partage, de rire. Commerce de proximité, la maison de presse se situe idéalement près d'une école, d'un arrêt de bus, d'une boulangerie. Cette profession pourrait disparaître à moyen terme si le politique ne prend la peine de lui venir en aide.

    Il est temps de se mobiliser pour son vendeur de presse !

     

  • Parker & Badger !

    9782205065237.jpgParker et Badger mériteraient plus de reconnaissance de la part du grand public. Ils ont tout pour faire marrer. Et chacun de nous pourra s'identifier à lui, ce grand maigrelet bien maladroit, et fainéant de surcroît.

    Un gag par planche. Une formule efficace pour un humour entre Mister Bean et Alain Chabat. On rit beaucoup et vu le prix de cette BD, on aurait tort de s'en priver.

     

    Parker & Badger

    Jobs de blaireaux !

    de Marc Cuadrado

    Dargaud, septembre 2010

    ISBN 978-2205-06523-7

    48 pages - 7,95 €

  • Sisco... une série qui s'installe peu à peu...

    9782803626953.jpg"Sisco-Castiglioni, c'est corse, mais arrêtez-vous à Sisco."

    De l'hémoglobine en veux-tu en voilà. A presque toutes les pages. Une belle pub pour l'Alfa Roméo Mito. Un thriller bien foutu qui, au final, tient la route, même si l'on n'a pas vraiment le temps de s'attacher à certains personnages.

    On pénètre dans les entrailles de l'Elysée, non pour un reportage d'Envoyé Spécial, mais pour assister à un règlement de comptes entre agents chargés de la protection du président.

    Un dessin sans faille, à la Jigounov. Un scénario à la Tarentino. En résumé, une bonne série qui risque bien de devenir incontournable.

     

    SISCO

    tome 2 : Faites-la taire

    dessin : Legrain, scénario : Benec

    Le Lombard (collection Troisième vague), août 2010

    ISBN 978-2-8036-2695-3

    48 pages - 10,95 €