• Atypique...

    9782505008613.jpgVisiblement, la mode est au roman graphique. En voici un de plus, réalisé au crayon par un dessinateur coréen peu connu. Lorsqu'un écrivain manque d'inspiration, peut-il, comme le fait Louis Levasseur, s'emparer de la vie d'un autre, ou plutôt d'une autre ? Le journal intime retrouvé par hasard dans une poubelle devient un best-seller mondial. Comment gérer cette notoriété nouvelle ? Comment vivre avec cette imposture ?

    Le scénario est en béton. Normal. C'est tout de même Eric Corbeyran qui s'y colle. Ce roman graphique pourrait très facilement se déguster sur chaise longue, en vacances... A bon entendeur...

     

    Léa ne se souvient pas comment fonctionne l'aspirateur

    scénario : Eric Corbeyran, dessin : Gwangjo

    Dargaud, juillet 2010

    ISBN 978-2-5050-0861-3

    128 pages - 19,00 €

  • La princesse effacée

    9782221115480.jpgVoilà un roman original qui, s'il risque de ne pas plaire aux puristes, ravira le grand public. Qui connaît encore l'existence de Marie-Thérèse de France, fille épargnée de Louis XVI et Marie-Antoinette ? Comment, dans sa position, et au sortir d'une période de Terreur où les têtes sont tombées à un rythme insensé, comment ne pas céder à la folie ?

    Par le biais de Renée Chantereine, une femme aux origines modestes, on découvre la personnalité de cette oubliée des livres d'histoire. Et pourtant, presque vingt ans plus tard, le Roi Louis XVIII revient en France. L'empire n'est plus. Place à une nouvelle monarchie.

    Lecture instructive, lecture agréable, un bon roman à emporter dans son sac de voyage. Après tout, les éditions Robert Laffont ne publient pas que Marc Levy...

     

    La Princesse effacée

    d'Alexandra de Broca

    éditions Robert Laffont, juin 2010

    ISBN 978-2-221-11548-0

    384 pages - 20,00 €

  • Déçu...

    9782081208667.jpgCe devait être mon livre de vacances, un bon thriller. La première page m'emballa aussitôt et je m'engouffrai avec curiosité dans l'intrigue. Malheureusement, au fil des paragraphes, mon enthousiasme s'effilocha. En fait, je n'y comprenais pas grand-chose. Tous ces personnages, ces sauts dans le temps, dans l'espace, ces termes techniques, je m'y suis perdu.

    C'est dommage car l'auteur est vraiment sympathique et j'aurais vraiment aimé avoir le courage d'aller jusqu'au bout.

     

    Le Seigneur d'Anvers

    de Vincent Crouzet

    Flammarion, 2009

    ISBN 978-2-0812-0866-7

    492 pages - 19,90 €

  • Une nouvelle collection prometteuse...

    9782350789804.jpgDe nos jours, lorsqu'on lance une nouvelle collection, la perfection est quasiment indispensable pour avoir une chance de s'imposer. Perfection typographique, orthographique, graphique au niveau du choix des couvertures, se doivent d'être au rendez-vous. Quant à l'histoire, celle-ci est plus subjective. On aime ou on aime pas. Question de goûts.

    Les éditions Bamboo, bien établies en BD, viennent de se lancer en littérature, par la publication de romans rassemblés en une collection baptisée "Grand Angle". Deux auteurs de BD pour une histoire. Pourquoi pas ? Avec "L'Oeil des dobermans", ils nous plongent directement dans l'action, au beau milieu des tranchées de 14-18. Mais au bout de cent pages, la narration s'essouffle et les erreurs s'additionnent. Fautes d'orthographe grossières - dont une en quatrième de couverture -, incohérences, et ce commencement inutile du second livre de la collection, pour nous laisser sur notre faim. Bref, y a encore du boulot, même si j'ai apprécié la démarche osée. Attention, ce qui fonctionne en BD n'est pas forcément applicable en littérature.

     

    L'Oeil des dobermans

    de Patrick Cothias et Patrice Ordas

    Grand Angle, juin 2010

    ISBN 978-2-35078-980-4

    312 pages - 19,95 €

  • Le Jourde & Naulleau...