• Pas de piqûre please...

    9782800140223
    Philippe Bercovici, surnommé "Berco" par toute la profession, signe un 30ème opus des "Femmes en Blanc". Pas grand-chose à en dire sinon que les gags de Cauvin font toujours mouche.

    Je retiendrai notamment le parallèle hôpital/hôtel, traité avec l'humour dont Cauvin reste coutumier. Un pur régal...

     

    Les Femmes en Blanc

    tome 30 : Overdose

    scénario : Cauvin, dessin : Bercovici

    Dupuis, 2008

    ISBN 978-2-8001-4022-3

  • Aquarelles

    9782845613881

     

     

     

     

     

     

     

    Vincent Duval n'est pas un écrivain. Il le concède d'ailleurs volontiers. Non, il est avant tout un artiste de grand chemin, vivant d'expédients.

    Ses aquarelles, on les déguste page après page. On y découvre les paysages magnifiques de la Haute-Vienne. Vincent Duval est un nomade de l'image et il nous emmène en voyage désorganisé.

    Après avoir admiré ses aquarelles couchées sur le papier de ce beau-livre, une question nous vient forcément à l'esprit : "Mais où donc expose-t-il ses toiles ?".

     

    Carnets de la Haute-Vienne

    de Vincent Duval

    Geste éditions, 2007

    ISBN 978-2-84561-388-1

    142 pages - 25,00 €

  • La Butte verte

    9782916952079
    S'il ne s'agissait que d'un essai politique, ce livre n'aurait qu'un intérêt tout relatif. Or, l'auteur, bien que très impliqué chez les Verts puisqu'il en est le chef de file pour le 18ème arrondissement, va plus loin que cela. J'ai ressenti à la lecture de cet ouvrage que Sylvain Garel voue un amour sincère pour son quartier, pour ses racines.

    Le béotien que je suis a découvert que la Butte Verte, à savoir Montmartre, produit un vin baptisé "Clos Montmartre". Mais aussi que ce quartier ayant toujours eu de fortes valeurs écologistes, a abrité également une frange d'extrême droite très virulente. Sans pour autant dédaigner ces résistants montmartrois pendant l'occupation allemande.

    L'auteur a fourni un réel travail de recherche avant de coucher sur papier sa chère "butte verte". Microcosme artistique, littéraire, la Butte serait un village éclairé dans la Ville Lumière...

     

    La Butte Verte

    de Sylvain Garel

    Le passager clandestin, 2007

    ISBN 978-2-916952-07-9

    208 pages - 12,00 €

  • Le cancre est de retour !

    9782803622948

    L'élève Ducobu est devenu au fil des albums une marque déposée, un synonyme de "cancre", mais aussi le premier acheteur de pulls rayés noir et jaune... après les Dalton, imbattables en ce domaine.

    Dans ce treizième opus, quelques bons gags mais rien de vraiment neuf. Godi et Zidrou ont épuisé leurs cartouchières, même si l'on s'amuse toujours car la recette est connue.

    J'ai rencontré le papa de l'élève Ducobu, ou plutôt le "co-papa", à savoir Godi. Rares sont les artistes (qui vendent plus de 100 000 albums au titre) aussi humbles et gentils. Godi a bien conscience que le succès n'est pas éternel, mais il a plus d'une corde à son arc.

     

    L'élève Ducobu

    tome 13 : Pas vu, pas pris !

    scénario : Zidrou, dessin : Godi

    Le Lombard, 2007

    ISBN 978-2-8036-2294-8

  • Rémission rime avec déception

    9782302000094

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le nom Swolfs me fait irrémédiablement songer à Durango dont je suis fan. Aussi, lorsque ce patronyme figure sur une couverture, je suis aussitôt intrigué.

    Au dessin, Brice Cossu fait des miracles, à savoir rehausser l'intérêt pour cette BD qui m'a globalement quelque peu déçu... ou plutôt... Yves Swolfs m'a déçu.

    Même si Angie, l'héroïne de cette BD, n'a jamais eu à se plaindre côté matériel, l'absence de son père et la mort de sa mère l'ont plongé dans une profonde déchéance morale. Victime (consentante) des agissements amoraux d'un bellâtre dont elle est éprise, elle se déconnecte de la réalité. C'est pourquoi, elle décide de mettre les choses au point avec son père. Tout en profitant d'un séjour dans le chalet familial, isolé et maintenu en état par un couple modeste et serviable. Mais rien ne se passe comme prévu...

    Brice Cossu réalise un travail graphique de tout premier plan. Quant au scénario, on s'y perd. D'où ma question : un jeune dessinateur tel que Brice Cossu aurait-il pu se permettre de refuser un scénario de Swolfs ? Aujourd'hui, la réponse tient en un mot : non !

     

    Rémission

    dessin : Cossu, scénario : Swolfs, couleurs : Paitreau

    Soleil, 2008

    ISBN 978-2-30200-009-4

  • Une bonne surprise...

    Croisade

     

    Avec "Croisade", Jean Dufaux offre à Philippe Xavier l'opportunité de nous présenter son talent immense. Une série consacrée à la période des croisades, voilà la volonté de ce dessinateur au trait sûr, volonté exaucée par l'un des meilleurs scénarios de Dufaux.

    Cette perfection graphique rejaillit à chaque planche. Et l'histoire tient la route. Dans ce premier opus, Dufaux plante le décor et les personnages principaux : Gauthier des Flandres, Syria d'Arcos, Ab' dul Razim, Mufti d'Alkar, San Mitra, et Robert, duc de Tarente. A vous de plonger à pieds joints dans ce péplum très réussi.

     

    Croisade

    tome 1 : Simoun Dja

    dessin : Xavier

    scénario : Dufaux

    Le Lombard, 2007

    ISBN 978-2-8036-2313-6

     

    POUR ACHETER CETTE BD, REJOIGNEZ LE TOP 20 D'ACTU-LIVRES

  • Bientôt la fin du cycle...

    Koda
    Parmi les meilleures ventes de la collection "Troisième vague Lombard", Niklos Koda tient le haut du pavé en compagnie d'IRS et d'Alpha. Ce tome 9 annonce la fin du premier cycle car les membres du club Osiris y tombent comme des mouches.

    Sans mériter un prix d'excellence, il faut avouer que la lecture de cette BD est très agréable. Certes, il faut avoir lu les huit premiers tomes pour bien la déguster, car à la différence d'Alpha, Niklos Koda est une série dont il faut posséder tous les albums.

    Le trait d'Olivier Grenson est bien abouti... Quant à Jean Dufaux, le scénariste, son nom se suffit à lui-même.

     

    Niklos Koda

    tome 9 : Arcane 16

    dessin : Olivier Grenson

    scénario : Jean Dufaux

    Le Lombard, 2007

    ISBN 978-2-8036-2311-2

  • GAME OVER... la BD préférée de Kid

    game over
    Midam, c'est Kid Paddle, un personnage BD qui surfe sur le succès en compagnie de Titeuf et du Petit Spirou. Ce comique de situation est la spécialité de Midam. En marge des aventures de Kid, il signe également "Game Over".

    Aucun dialogue, que du jeu... qui finit mal. Le personnage principal, assisté de sa dulcinée au physique de Kate Moss en période de régime intensif, en voit de toutes les couleurs. Monstres, larves géantes et accessoires destructeurs, l'ambiance rappelle les fameuses "idées noires" du génial Franquin, dont on ne peut que penser qu'il fut l'inspirateur de Midam.

    Le bémol : sans le moindre texte, cette BD s'avale... ou plutôt se gobe en moins de 10 minutes...

     

    Game Over. No problemo.

    dessin : Midam

    scénario : Augustin, Midam, Adam et M. Fournier

    Dupuis, 2006

    ISBN 2-8001-3695-2

  • Jérôme K. Jérôme Bloche... le tome 20

    Bloche

     

     

     

     

     

     

     

     

    Oui, je figure parmi les privilégiés qui ont pu côtoyer Alain Dodier. Une bonne heure durant, à Angoulême, nous avons sympathisé. Et vous pourrez retrouver très bientôt son interview filmée sur www.mondedulivre.com

    Autant vous le dire tout de go : je suis un inconditionnel des aventures de Jérôme Bloche. D'ailleurs, je possède tous ses albums.

    Ce 20ème titre (déjà !) reste fidèle aux précédents et nous montre à nouveau combien Jérôme est débonnaire. Au point qu'il est prêt à se jeter dans les eaux froides d'un canal pour tenter de sauver le tueur qui était chargé de l'éliminer.

    Alain Dodier peaufine ses ouvrages et de ce fait, nous présente toujours de petits bijoux qu'il convient de conserver sous clé...

    Mon préféré de la série Bloche ? Celui intitulé "Le coeur à droite"...

     

    Jérôme K. Jérôme Bloche

    tome 20 : Fin de contrat

    de Dodier

    Dupuis, 2007

    ISBN 978-2-8001-3991-3

     

    POUR ACHETER CETTE BD, REJOIGNEZ LE TOP 20 D'ACTU-LIVRES

  • Et si vous gagniez au loto ?

    UPALFCouv

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Parmi les 30 BD qu'il m'a fallu lire pour ce Festival d'Angoulême, celle de Philippe Dupuy, Charles Berbérian et Jean-Claude Denis figure sans conteste sur le podium. Or, argent ou bronze, difficile à dire. Mais une chose est sûre : les auteurs de Monsieur Jean méritent pleinement leur Grand Prix d'Angoulême.

    Un peu avant la fortune, c'est l'histoire de ce pauv' type qui se rend compte qu'il a décroché le pactole au loto. Ce ticket gagnant, il ne sait trop quoi en faire ni où le ranger. La question existentielle qu'il se pose est la suivante : "Faut-il oui ou non toucher cette somme d'argent ?".

    Ce one-shot, ce sont 80 pages de pur bonheur. Une création cinq étoiles ! N'hésitez pas un seul instant, il vous la faut.

     

    Un peu avant la fortune

    dessin : Dupuy & Berbérian

    scénario : Jean-Claude Denis

    Dupuis, 2008 (Aire Libre)

    ISBN 978-2-8001-3854-1

     

    POUR ACHETER CETTE BD, REJOIGNEZ LE TOP 20 D'ACTU-LIVRES

     

  • Journaliste au Monde des Livres

    41YMp09VpNL__AA240_
    Lors du salon "Lettres à Louise", pendant un creux où le public faisait quelque peu défaut, j'ai pu discuter quelques instants avec Florence Noiville, auteure de ce court roman, mais aussi de livres pour la jeunesse. Florence Noiville exerce ses talents de journaliste au Monde des Livres et anime l'émission du même nom sur LCI.

    Son roman est très représentatif d'une professionnelle de la plume. Rien à redire sur le style, sur le rythme, sur la construction. Mis à part une légère propension à la lenteur, le texte se savoure sans risque d'indigestion.

    Même si l'auteure se défend d'avoir écrit une oeuvre autobiographique, on ne peut s'empêcher de l'associer à la narratrice. Cette donation, c'est une graine plantée par sa mère, car planter, c'est célébrer la victoire de la vie. Les relations avec cette mère n'ont pourtant pas toujours été simples. Maniaco-dépressive, elle a fait subir à son entourage, enfants y compris, les tourments et les angoisses dont elle était quotidiennement la victime.

     

    La donation

    de Florence Noiville

    éditions Stock, 2007

    ISBN 978-2-234-05903-0

    140 pages - 13,00 €

  • Mister President...

    Lombard
    Bienvenue à bord du plus grand foutage de gueule de la nation américaine. Clarke, alias Frédéric Seron, nous dépeint un président crétin - ce qu'il est dans la réalité... enfin, celui en place actuellement - qui choisit ses cibles en jouant aux fléchettes.

    Loufoque, on ne s'ennuie pas en lisant cette BD. Dommage que les "Historical Fact" soient en aussi petits caractères car tout le monde n'a pas la capacité visuelle d'un pilote de F-14. Autre petit bémol : Clarke n'a pas dû chercher bien loin son scénario. Il lui aura suffi de lire les journaux... et encore, les premières pages seulement.

     

    Mister President : La guerre du Golfe !!

    de Clarke

    Le Lombard, 2008

    ISBn 978-2-8036-2371-6

    48 pages - 10,40 €

     

  • Une époque révolue... et pourtant pas si lointaine.

    Couv750
    dessin

    Une histoire simple, des vacances racontées, des sentiments de bonheur enfantin, des jeux bien éloignés de ceux de nos enfants d'aujourd'hui. Une époque, pas si lointaine, où nous prenions le temps... le temps de rêver, le temps de rire, le temps de sentir, le temps de vivre.

    L'auteur nous conte avec une certaine nostalgie la vie à la ferme de son grand-père, sise à quelque 25 kilomètres de Lyon. De cette ferme, il n'en reste que des souvenirs. Ses jeux, très inventifs parfois, nous les avons tous faits, ou à peu près : batailles de pistolets à eau, foot à 4, tournante au ping-pong, courses en forêt, cow-boys et indiens armés d'arcs façonnés à la main, etc.

    L'auteur nous emmène dans ce petit monde paradisiaque avec une candeur touchante, au point qu'on ne peut que lire cette BD d'une seule traite. J'ai l'impression qu'il maîtrise mieux le dessin des paysages que celui des personnages, mais peu importe car pour ce livre, ce sont les paysages qui comptent... et qui racontent.

     

    Un air de paradis

    d'Arnaud Quéré

    Des Ronds dans l'O, 2007

    ISBN 978-2-917237-00-7

    112 pages - 15,50 €  

  • Les tribulations de Marc Villard

    Villard

     

    24 histoires courtes tiennent dans ce one-shot d'une drôlerie efficace à 100 %. Les dessins de Jean-Philippe Peyraud y sont pour beaucoup. Le trait juste, il sait, par quelques coups de crayon, nous dépeindre l'expression de son personnage.

    Marc Villard est un humain tout à fait ordinaire : cadre dans une grande boîte, marié et père de famille. Ordinaire... enfin, presque, car Marc est auteur de polars. Il nous conte ses aventures lors d'un salon du livre en province, une séance de dédicaces pour le moins touchante à Longwy, ou encore une petite manie d'écrivain qui cherche innocemment son livre lorsqu'il pénètre dans une librairie. Sans oublier, les aventures de l'ado Marc Villard à la recherche du plaisir sexuel et du jeune adulte écrivant de la poésie.

    Mais celle qui m'a fait hurler de rire tient en trois chiffres et une virgule : 13,7. Lisez-la et vous saurez...

    Mort de rire

    Quand j'étais star

    de Jean-Philippe Peyraud & Marc Villard

    Casterman, 2008

    ISBN 978-2-203-00596-9

    200 pages - 12,95 € 

  • Jacques Secrétin... un grand champion.

    secretin
    "Il m'est rapidement apparu que la réussite n'était pas liée à l'argent : on peut gagner beaucoup d'argent et être malheureux. J'ai d'ailleurs fréquenté quelques milliardaires plutôt tristes. On dit souvent qu'il vaut mieux être riche et en bonne santé que pauvre et malade... Pour moi, il vaut mieux être passionné. sans passion, la vie ne vaut rien."

    Sa passion depuis sa plus tendre enfance : le tennis de table ! Jacques Secrétin a empilé les titres, les distinctions, les records de longévité. Y aurait-il eu Gatien, Legoût, Chila et Eloi s'il n'y avait pas eu Secrétin ? On peut se le demander.

    Ce livre, c'est sa vie, écrite simplement, car Jacques Secrétin est un homme simple, parfois déçu par les politiques, par les mesquineries sportives et extra-sportives. Il s'est forgé un palmarès incroyable. De son sport, il en a conçu un spectacle, le TT Show, au succès retentissant.

    Cette autobiographie écrite à deux mains (Jacques Secrétin ne le cache pas), préfacée par David Douillet, a confirmé mes impressions premières lorsque je l'ai rencontré pendant le dernier salon à Paris. Un homme qui aime son sport, et qui ne demande qu'à nous communiquer sa passion.

     

    Je suis un enfant de la balle

    de Jacques Secrétin

    éditions Jacob-Duvernet, 2007

    ISBN 978-2-84724-142-6

    192 pages - 19,90 €

  • PRENANT ! Du Loevenbruck !

    le_rasoir_d_ockham_1a

    Il y a quelques années, lorsque j'étais dans la dèche la plus profonde - limite SDF -, ma soif de lecture ne pouvait s'épancher que par le biais d'achat de livres de poche usagés chez les soldeurs. Aujourd'hui, je reçois les livres en grand format avant qu'ils ne paraissent en librairies. Tu parles d'un changement.

    Ce rasoir d'Ockham, vous le trouverez sur les tables des libraires à partir du 18 janvier. Quant à l'interview filmée de ce maître du suspense, je vous fixe d'ores et déjà RV le mardi 10 février sur www.mondedulivre.com pour la visionner.

    Déjà dithyrambique pour son "syndrome Copernic" publié en 2007, voici "Le rasoir d'Ockham", et surprise totale : à choisir, je prends le second. Incroyable. Alors que je pouvais reprocher un tantinet trop de longueur pour le syndrome Copernic, ce rasoir d'Ockham est parfait en tous points, mis à part le fait... qu'il y a une suite.

    Meurtres en série d'une abomination répugnante, organisation sectaire au bras long, inspecteur atypique, personnages bien campés, on retrouve dans ce thriller d'investigation tous les ingrédients d'un succès commercial assuré... et franchement, ô combien mérité.

     

    Le rasoir d'Ockham

    d'Henri Loevenbruck

    Flammarion thriller, 2008

    ISBN 978-2-0812-0865-0

    456 pages - 19,90 €

    POUR ACHETER CE LIVRE, REJOIGNEZ LE TOP 20 D'ACTU-LIVRES

    le_rasoir_d_ockham_2a

     

     

  • Pétage de plombs...

    oeiletaitdanslatombe

    planche
     


    Ce travail en couleurs directes de Christian De Metter figure parmi les bonnes surprises de ce début d'année. Même si je ne suis pas un mordu de ce type de BD, il faut avouer qu'une fois embarqué dans le récit, je n'ai pu quitter cette BD avant d'en connaître le dénouement.

    Patrick Vaille nous est tout d'abord présenté comme un jeune patron plein aux as mais plutôt sympathique, futur papa... style Gilles Saint-André... Mais au fil des planches, on se rend compte combien les aparences peuvent être trompeuses.

    Un "one shot" publié chez Casterman qu'il convient de découvrir au plus vite. Si j'étais libraire BD, j'apposerais volontiers une petite étiquette "coup de coeur" sur la couverture.

     

    L'oeil était dans la tombe

    de Christian De Metter

    Casterman, 2008

    ISBN 978-2-203-00440-5

    72 pages quadri - 14,95 €

  • Addiction, quand tu nous tiens...

    Schréder
    Réaliser une interview filmée d'Etienne Schréder me ravit. Ce sera pour demain. Cette interview sera diffusée prochainement sur www.mondedulivre.com. Je connaissais de nom ce grand talent en BD, mais je ne connaissais pas le parcours qui fut le sien avant qu'il ne s'oriente à 100 % vers le neuvième art.

    Amères saisons raconte ce parcours... incroyable. Accro à l'alcool, le jeune Etienne perd son boulot de maton pour s'enfoncer dans l'enfer de la rue. D'abord avec son "ami" Goupil, puis avec d'autres jeunes peu recommandables. La déchéance, sa déchéance, il nous la conte avec force, réalisme, humour parfois.

    Est-ce vraiment une BD ? Ne serait-ce pas plutôt un livre-témoignage bouleversant... ou les deux à la fois ? Toujours est-il que cet ouvrage ne m'a pas déçu, même si l'on n'en sort pas indemne et qu'on hésite après coup à sortir du frigo une bière bien fraîche.

     

    Amères saisons

    d'Etienne Schréder

    Casterman, 2008

    ISBN 978-2-203-39638-8

    216 pages - 12,95 €

     

    POUR ACHETER CE LIVRE, REJOIGNEZ LE TOP 20 D'ACTU-LIVRES

  • A la Une : le roman de Philippe Nédélec

    j-irai-decroche-la-une

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le titre et l'illustration de la couverture ont directement capté mon attention. Il n'en fallait pas plus pour que je plonge à pieds joints dans ce roman gravitant en pleine "médiacratie". Le monde magique des rédactions de grands quotidiens, ou celui encore plus impressionnant des plateaux-télés.

    Et ce roman, sans être un chef-d'oeuvre, a bien rempli son office car je ne l'ai pratiquement pas lâché. On ne saurait trop quoi penser du personnage principal. Nous est-il sympathique ? A priori, oui. Et à bien y réfléchir, non. Surtout lorsqu'on lit la chute, on se dit que pour lui le coeur était en option et qu'il a préféré autre chose.

    Cela dit, lorsqu'on lit le titre, on pense immédiatement à la Une d'un journal. Thierry, le jeune journaliste, décroche un stage dans la Ville lumière, et pas dans n'importe quel canard : au Figaro ! Et pourtant, l'action se déroulant de 1984 à 1987, la Une, c'est TF1 peu de temps avant sa privatisation. Les personnages sont bien campés et caricaturaux d'un monde où l'extérieur n'est que strass et paillettes et où en interne les requins s'entre-dévorent.

    Lecture agréable, pas trop longue, divertissante. Philippe Nédélec signe là un premier roman, après un recueil de nouvelles également très réussi qui s'intitule "Histoires pas très cathodiques". Voilà un auteur qui promet... de décrocher la Une...

     

    J'irai décrocher la Une

    de Philippe Nédélec

    éditions du Petit Pavé, 2007

    ISBN 978-2-84712-120-9

    186 pages - 16,00 €

  • Les aigles de Rome

    arton2203

    Recevoir gratos des tonnes de livres et encore être assez con pour en acheter, ça, c'est moi tout craché.

    Je hais les tomes 1, surtout lorsqu'ils sont excellents comme ce fut le cas pour celui-ci. Obligé de suivre la série. Et une série de plus... une.

    Avec Marini, on pouvait s'attendre à un dessin de qualité et à un scénario à la hauteur. Une plongée dans la Rome antique, avec ses légions, ses guerres contre les Germains, ses esclaves, ses orgies, ses libations aux divinités, promet d'attirer un public nombreux.

    Les deux personnages principaux ont tout : charisme, beauté, force, deux caractères de têtes de bois, l'un prince barbare, l'autre fils de grand général romain, bref, tous les ingrédients du succès sont réunis.

     


    Les aigles de Rome

    Livre I

    de Marini

    Dargaud, 2007

    ISBN 978-2-5050-0137-9