Festival Etonnants Voyageurs 2007

st-malo1

Laurence et moi y sommes allés, avec l’espoir d’y rencontrer les éditeurs bretons… mais bon nombre d’entre eux avaient boycotté ce festival. Leur mécontentement est compréhensible. Ceux-ci déplorent que ce soient toujours les mêmes (lisez les grands noms de l’édition parisienne) qui bénéficient des faveurs de l’organisateur. Et très franchement, je ne peux qu’abonder dans leur sens.

 

Cet événement devait être une grande fête – celle de la « littérature-monde » - mais rien que le droit d’entrée (9,00 €) en refroidit plus d’un et réduit fortement le budget d’achat des visiteurs. Un festival comparable, Mouans-Sartoux, se montre nettement moins gourmand (3,00€), sans pour autant perdre de l’argent.

 

D’autre part, cette année 2007 fut marquée par l’invitation surprise de la tempête. Dans la nuit de dimanche à lundi, Eole s’est déchaîné, arrachant au passage une partie des tentes installées pour l’occasion. Michel Le Bris – l’organisateur – compte-t-il dédommager les exposants pour ce manque à gagner plus qu’évident ? La question est posée.

 

Cela dit, personne ne niera la beauté de cette côte d’Emeraude qu’il convient de visiter. Le cadre exceptionnel de ce salon vaut, à lui seul, le détour…

Les commentaires sont fermés.